Gouvernement du Yukon


Pour diffusion immédiate
Le 18 décembre 2017

Publication des découvertes réalisées sur le squelette de bison trouvé à Whitehorse

En 2012, la découverte d’un squelette partiel de bison des steppes à Whitehorse suscitait l’intérêt du public. Aujourd’hui publiés, les résultats des fouilles lèvent le voile sur un lointain passé de la région.

Les ossements ont été trouvés lors des travaux de construction d’une maison d’habitation et les fouilles archéologiques qui ont suivi se sont déroulées sur deux jours, avec l’aide de bénévoles locaux. Depuis, des chercheurs de toute l’Amérique du Nord ont uni leurs efforts pour étudier cet ancien vestige de l’histoire de Whitehorse.

Les analyses qu’ils ont menées leur ont permis d’apprendre que ce jeune bison, mort il y a près de 5 400 ans, s’était enlisé dans un petit lac. À l’époque, cette région était couverte d’une forêt dominée par l’épinette blanche. Ces données semblent démontrer que la population septentrionale de bisons des steppes a survécu à l’importante vague d’extinction qui a eu lieu à la fin de l’époque glaciaire et qu’elle a persisté plus longtemps que l’on ne le croyait jusqu’à présent.

Rien n’indique que ce jeune bison ait été chassé par des humains. Des trouvailles archéologiques au lac Fish et sur les plaques de glace alpines laissent toutefois présager que cette espèce a joué un rôle important pour les peuples autochtones qui occupaient les territoires ancestraux du sud du Yukon.

Citations

« Ces découvertes scientifiques n’auraient pu avoir lieu sans une mobilisation citoyenne. Les partenariats avec les Premières nations du Yukon et le soutien des résidents de la région nous ont permis de préserver ces vestiges uniques d’un monde disparu. Nous remercions la Première nation des Kwanlin Dün et le Conseil des Ta’an Kwäch’än d’avoir appuyé la réalisation de ces recherches et d’avoir autorisé les fouilles sur leurs territoires traditionnels. Nous sommes également reconnaissants à Craig et Sandy Duncan d’avoir informé de leur trouvaille la Section du patrimoine historique du Yukon, qui a pu ainsi mener ces recherches archéologiques. »

– Mme Jeanie Dendys, ministre du Tourisme et de la Culture

« Chaque fois qu’un nouveau fossile est trouvé, nous avons l’occasion unique de voir sous un jour nouveau la vie au Yukon à une époque lointaine. Les Duncan ont dû être bien surpris de faire cette découverte lors de la construction de leur maison. Je les félicite pour l’attention consciencieuse avec laquelle ils ont abordé leur trouvaille et leur judicieuse décision de contacter la Section du patrimoine historique du Yukon. »

– Mme Doris Bill, chef de la Première nation des Kwanlin Dün

« Le Conseil des Ta’an Kwäch’än est favorable à ces recherches paléontologiques qui se sont déroulées de façons respectueuses sur notre territoire traditionnel. Nous avons un vif intérêt pour la découverte de fossiles et d’artéfacts archéologiques, qui sont de véritables témoignages du quotidien et de la culture de nos lointains ancêtres. »

– Mme Kristina Kane, chef du conseil de Ta’an Kwäch’än

En bref

  • Les découvertes scientifiques font l’objet d’un article intitulé « A middle Holocene steppe bison and palaoenvironments from the Versleuce Meadows, Whitehorse, Yukon, Canada », publié tout récemment dans la Revue canadienne des sciences de la Terre par les Presses scientifiques du CNRC.
  • La participation du public et les dons de fossiles remis au Programme de paléontologie du Yukon permettent aux chercheurs de poursuivre leurs travaux en vue de faire la lumière sur le passé du Yukon. Les partenariats avec les Premières nations du Yukon, les exploitants de placers et les autres acteurs locaux jouent un rôle essentiel dans la réalisation des recherches futures sur le territoire.
  • Désormais éteint, le bison des steppes, originaire d’Europe et d’Asie, a franchi le pont continental de Béring voilà 160 000 ans pour se rendre en Amérique du Nord. Les bisons qui peuplent aujourd’hui le territoire ne sont pas des descendants directs de cette espèce qui occupait le Yukon à l’époque glaciaire.

Pour en savoir plus :
Revue canadienne des sciences de la Terre
Communiqué de presse de la Première nation des Kwanlin Dün (2013) (en anglais)

Renseignements :

Sunny Patch
Communications
Conseil des ministres
867-393-7478
sunny.patch@gov.yk.ca

Linnea Blum
Communications
Tourisme et Culture
867-332-2625
linnea.blum@gov.yk.ca

Communiqué numéro 17-271