Gouvernement du Yukon


Pour diffusion immédiate
Le 5 décembre 2017

Mise en place d’une équipe d’intervention pour les victimes d’agressions sexuelles

Le gouvernement du Yukon fournit toutes les ressources nécessaires à la mise en place d’une équipe d’intervention en cas d’agressions sexuelles. À compter du printemps 2018, cette équipe coordonnera des services personnalisés et ouverts qui seront offerts aux victimes de ce genre de violences.

L’équipe harmonisera les efforts de chacun permettant ainsi aux victimes de recevoir les services dont elles ont besoin au bon moment et selon leurs propres conditions. Ces dernières bénéficieront de soins de santé complets et seront accompagnées tout au long de leurs démarches auprès des services sociaux et au sein des systèmes médical et judiciaire. Elles recevront un soutien affectif et des soins et on les aidera à rassembler des preuves puis, si elles le souhaitent, à faire un signalement à la GRC.

Avec la mise en place de l’équipe est prévue l’embauche d’un coordonnateur pour diriger les services médicaux multipartites et les services d’aide selon un modèle de prestation axé sur les victimes. On travaillera également avec nos partenaires pour accroître la formation aux professionnels de la santé et faire connaître les nouveaux services au public. En dehors des heures d’ouverture, les victimes pourront obtenir de l’aide 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, en téléphonant à notre ligne d’assistance.

Le service sera d’abord proposé à Whitehorse et s’étendra à terme ailleurs au Yukon. Les services d’aide déjà existants seront toujours offerts. Une fois mise en place, l’équipe d’intervention pour les victimes d’agressions sexuelles permettra d’améliorer l’ensemble des services et mettra à disposition un soutien global destiné aux victimes.

Citations

« Étant donné le taux élevé de violences sexuelles faites aux femmes et aux jeunes filles – en particulier envers les Autochtones – au Yukon, nous croyons que la mise en place de cette équipe est une étape essentielle qui garantira un soutien global aux victimes. Quelle que soit la façon dont elles accèdent au système, elles recevront un soutien ciblé. »

– Mme Jeanie Dendys, ministre responsable de la Direction de la condition féminine

« L’équipe fournit un soutien important aux victimes d’agressions sexuelles, qu’importe leur identité ou leur expression de genre. Il est primordial que les victimes puissent avoir accès aux services dont elles ont besoin, au moment où elles en ont besoin. L’équipe d’intervention pour les cas d’agressions sexuelles et la ligne d’écoute 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, amélioreront grandement l’accessibilité des services. »

– Mme Pauline Frost, ministre de la Santé et des Affaires sociales

« Le gouvernement du Yukon s’engage à améliorer les programmes de soutien et les services offerts aux victimes de violences ou d’agressions sexuelles au Yukon. L’équipe d’intervention en cas d’agressions sexuelles veillera à ce que les besoins et les vœux des victimes passent en premier. Elle s’assurera également du bon encadrement des victimes dans leurs démarches auprès des services sociaux et au sein des systèmes médical et judiciaire. »

– Mme Tracy-Anne McPhee, ministre de la Justice

En bref

  • Le taux d’agressions sexuelles au Yukon est parmi les plus élevés au pays. La majorité des agressions ne sont pas signalées.
  • Les femmes et les filles âgées de 15 à 25 ans sont plus susceptibles d’être victimes d’agressions sexuelles.
  • L’équipe d’intervention en cas d’agressions sexuelles est une initiative du comité interministériel d’intervention en cas d’agression sexuelle, lequel cherche à améliorer le soutien et les services directement offerts aux victimes d’agressions sexuelles.
  • L’équipe sera mise en place graduellement, d’abord à Whitehorse – taille de la population oblige – puis sera déployée dans les collectivités rurales.

Voir le complément d’information ci-après.

Renseignements :

Matthew Cameron
Communications
Conseil des ministres
867-393-7136
matthew.cameron@gov.yk.ca

Alex Hill
Communications
Direction de la condition féminine
867-667-8675
alex.hill@gov.yk.ca

Clarissa Wall
Communications
Santé et Affaires sociales
867-667-3010
clarissa.wall@gov.yk.ca

Megan Foreman
Communications
Justice
867-667-3232
megan.foreman@gov.yk.ca

Complément d’information :

Services actuellement offerts aux victimes de violence à caractère sexuel :

  • Services aux victimes
    Services confidentiels et volontaires pour les victimes de tout crime, que des accusations aient été portées ou non. Les Services aux victimes ont des bureaux à Whitehorse, Dawson et Watson Lake et un agent est assigné à chaque collectivité yukonnaise. Les services offerts sont les suivants :
    • planification de la sécurité et soutien d’urgence;
    • renseignements sur le système de justice pénale, le rôle de la victime au sein du système, ses droits et la possibilité de participer au processus judiciaire;
    • accompagnement au cours du processus judiciaire (suivi de l’évolution du dossier et aide à la préparation des déclarations de la victime);
    • aide à faire respecter les ordonnances préventives, comme les ordonnances de bonne conduite en vertu du Code criminel et les ordonnances pour intervention urgente en vertu de la Loi sur la prévention de la violence familiale;
    • soutien affectif pour contrer les effets de la victimisation et de l’aiguillage vers d’autres services, le cas échéant;
    • soutien financier, notamment obtention de fonds d’urgence par l’intermédiaire du Fonds d’aide aux victimes d’actes criminels pour le transport d’urgence, les soins médicaux ou les réparations au domicile (changer les serrures) ou l’achat d’un cellulaire;
    • renseignement, aide, counseling, élaboration d’un plan de sécurité et aiguillage des victimes qui n’ont pas signalé le crime à la police ou dont le signalement n’a pas mené à des accusations;
    • appui et information aux victimes dont les conjoints sont entendus par le Tribunal avec option d’atténuation de la peine pour violence familiale ou le Tribunal communautaire du mieux-être.
  • Trousse de collecte de preuves Kits on Ice
    Les victimes de violences sexuelles peuvent se procurer cette trousse de collecte de preuves anonymement et ainsi conserver des preuves jusqu’à ce qu’elles soient prêtes à faire un signalement à la GRC.
  • Programme de signalement à une tierce partie
    Un programme de la Yukon Women’s Transition Home Society qui permet aux femmes de signaler l’agression sexuelle dont elles ont été victimes à une tierce partie, sous le couvert de l’anonymat. Le signalement sera conservé jusqu’à ce que la victime soit prête à faire un signalement à la GRC ou jusqu’à ce que les renseignements puissent servir à mener des enquêtes.
  • Projet Lynx
    Une équipe multidisciplinaire composée d’intervenants du système de justice au service des enfants et des jeunes victimes ou témoins d’actes criminels, y compris les agressions sexuelles, et de leur famille. Le projet Lynx cherche à minimiser l’effet traumatisant que peuvent engendrer les interactions avec le système de justice tout en améliorant la qualité des preuves présentées lors des procès.
  • Équipe d’intervention spécialisée
    L’équipe fait partie de la Division « M » de la GRC et mène des enquêtes sur des cas d’agressions sexuelles. Elle conseille les agents sur le terrain et fait des suivis avec eux lorsqu’ils mènent des enquêtes sur des cas d’agressions sexuelles.
  • Services pour le mieux-être mental et la lutte contre l’alcoolisme et la toxicomanie
    L’hôpital et ses autres partenaires y aiguillent les victimes d’agressions sexuelles. Des services de counseling adaptés aux traumatismes sont offerts en cas d’urgence.
  • Services régionaux
    Des services de soutien sont donnés aux victimes d’agressions sexuelles selon leur âge et leurs besoins. Le personnel infirmier en santé communautaire est le fournisseur de soins primaires et peut proposer aux victimes de faire un suivi avec elles.

Communiqué numéro 17-260