Gouvernement du Yukon


Pour diffusion immédiate
Le 28 novembre 2017

L’analyse ADN de fossiles trouvés dans les champs aurifères du Klondike mène à la découverte d’un nouveau genre de cheval

Une équipe internationale de chercheurs a découvert un genre jusque-là inconnu de cheval à pattes graciles que l’on retrouvait jadis en abondance en Amérique du Nord. La découverte s’appuie sur l’analyse d’ADN ancien de fossiles de « chevaux du Nouveau Monde » recueillis à divers endroits, notamment au Wyoming, au Nevada et dans les champs aurifères du Klondike au Yukon.

L’équipe a donné le nom de Haringtonhippus francisci au nouveau cheval, en l’honneur de C. Richard (Dick) Harington, paléontologue du Musée canadien de la nature. M. Harington est bien connu dans la région de Dawson, où il s’est rendu tous les ans entre les années 1960 et 1980, notamment pour le temps qu’il a consacré à la recherche de fossiles dans les champs aurifères, ses séjours dans les maisons d’exploitants de placers et ses récits au sujet des créatures des temps anciens.

Avant cette étude, on croyait que ces chevaux de la période glaciaire s’apparentaient à l’espèce dont font partie le cheval moderne, l’âne sauvage et le zèbre. Les nouveaux résultats révèlent qu’ils n’étaient pas étroitement liés aux populations de chevaux existantes. Se retrouvant dans une impasse évolutive, Haringtonhippus francisci a disparu à la fin de la dernière période glaciaire.

Citations

« Cette découverte, qui a été rendue possible grâce à la collaboration de chercheurs internationaux, démontre en quoi la coopération favorise ce genre de démarche. M. Harington a fait preuve d’un grand dévouement en travaillant avec les collectivités locales, y compris les chercheurs d’or du Klondike et les Premières nations du Yukon. »

–Mme Jeanie Dendys, ministre du Tourisme et de la Culture

« La grande distance sur le plan évolutif entre ces chevaux disparus et tous les chevaux actuels nous a surpris, mais elle nous a offert une rare occasion de nommer un nouveau genre de cheval. »

–Mme Beth Shapiro, auteure principale de l’étude, Université de Californie à Santa Cruz

« Je m’interrogeais depuis de nombreuses années sur l’identification de deux os métatarsiens de cheval que j’avais recueillis, l’un au Klondike, l’autre à Lost Chicken Creek, en Alaska. Ils ressemblaient à ceux du kiang moderne en Asie, mais grâce à la recherche de mes estimés collègues, nous savons dorénavant qu’ils appartiennent à un nouveau genre, le Haringtonhippus francisci. Je me réjouis du fait que ce nouveau genre porte mon nom. »

–M. C. Richard Harington, conservateur émérite de zoologie du quaternaire au Musée canadien de la nature

En bref

  • Le terme genre désigne un groupe d’animaux ou de plantes étroitement liés les uns aux autres dans l’arbre de l’évolution d’une famille. Un genre peut comprendre plus d’une espèce. 
  • La nouvelle découverte a fait l’objet d’un article intitulé A new genus of horse from Pleistocene North America, publié récemment dans le journal scientifique eLife.
  • L’étude révèle que le nouveau genre Haringtonhippus francisci était bien établi et répandu en Amérique du Nord. Dans le Nord, il a survécu jusqu’à il y a environ 17 000 ans, soit 19 000 ans plus tard que ce que l’on croyait précédemment.
  • M. Richard Harington a passé sa carrière à partager son temps entre la chasse aux fossiles dans le Nord et ses travaux de recherche au Musée national (devenu depuis le Musée canadien de la nature) à Ottawa. Avec l’aide des habitants du Nord, il a recueilli environ 40 000 spécimens.
  • M. Harington a obtenu son doctorat à l’Université de l’Alberta en 1977. Sa thèse s’intitulait Pleistocene Mammals of the Yukon Territory et se fondait sur les recherches qu’il avait entreprises au Yukon dans les années 1960.

Pour en savoir plus :
Article paru dans eLife (en anglais)
Communiqué de l’Université de Californie à Santa Cruz (en anglais)

Renseignements :

Sunny Patch
Communications
Conseil des ministres
867-393-7478
sunny.patch@gov.yk.ca

Linnea Blum
Communications
Tourisme et Culture
867-332-2625
linnea.blum@gov.yk.ca

Communiqué numéro 17-257