Gouvernement du Yukon


Pour diffusion immédiate
Le 21 mars 2017

Un fossile découvert au Yukon permet de dater plus précisément l’arrivée des bisons en Amérique du Nord

Communiqué conjoint

L’ADN extrait d’un fossile de bison des steppes découvert à la falaise Ch’ijee, sur les terres des Gwitchin Vuntut, a joué un rôle essentiel pour déterminer quand les grands mammifères de l’époque glaciaire sont arrivés en Amérique du Nord et comment ils ont évolué sur le continent.

Ce fossile, vieux de 130 000 ans, a été découvert en 2006 et sa datation confirme qu’il est le plus ancien fossile de bison d’Amérique du Nord. Avant cette découverte, les scientifiques disposaient de peu d’informations fiables quant à la date de la migration des bisons vers l’est en traversant la Béringie pour arriver en Amérique du Nord.

Au moment de la découverte, on ne pouvait pas extraire l’ADN du fossile. Grâce aux avancées scientifiques récentes, il est maintenant possible de le faire et on a pu comparer son génome à ceux d’autres fossiles de bisons provenant de la Sibérie et de l’Amérique du Nord. Au moyen de ces comparaisons, les chercheurs ont pu établir une généalogie (en années calendaires), qui apporte un nouvel éclairage sur l’arrivée des bisons en Amérique du Nord et sur leur évolution.

Le fossile du bison fait partie de la collection de la Première nation des Gwitchin Vuntut; il est conservé au centre de recherches sur l’Arctique, à Old Crow.

Citations

« La région d’Old Crow est la gardienne d’un riche et fascinant patrimoine de la période glaciaire, et les fossiles qu’on y trouve continuent d’enrichir nos connaissances sur l’histoire ancienne du territoire. Le gouvernement du Yukon est heureux de collaborer avec la Première nation des Gwitchin Vuntut pour découvrir et protéger des traces, uniques et inestimables, d’un lointain passé. »

– Mme Jeanie Dendys, ministre du Tourisme et de la Culture

« Les Gwitchin Vuntut ont d’anciens récits dans lesquels on raconte que les habitants de la région d’Old Crow ont cohabité pendant des millénaires avec des animaux géants. L’importante recherche sur les bisons des steppes découle de nos relations de travail positives et de longue date avec les chercheurs et les membres de la collectivité. »

– M. Bruce Charlie, chef de la Première nation des Gwitchin Vuntut

En bref

  • Les falaises et les rives qui longent la rivière Old Crow sont l’endroit en Amérique du Nord où les fossiles de la période glaciaire sont les plus nombreux.
  • D’après les scientifiques, plus de 80 % des fossiles de mammifères de l’ère glaciaire au Yukon sont ceux de bisons des steppes. L’espèce a survécu à l’importante vague d’extinction qui a eu lieu à la fin de l’époque glacière et de petits troupeaux sillonnaient encore le Yukon il y a tout au plus 400 ans.
  • Ces nouvelles découvertes font l’objet d’un article intitulé « New fossil and genomic evidence constrains the timing of bison arrival in North America », publié tout récemment dans la prestigieuse revue scientifique Proceedings of the National Academy of Sciences. Parmi les auteurs, mentionnons Duane Froese, de l’Université de l’Alberta, et des paléontologues du gouvernement du Yukon.

Pour en savoir plus :

Old Crow à l’époque glaciaire
Proceedings of the National Academy of Natural Sciences

Renseignements :

Lana Selbee
Communications
Conseil des ministres
867-393-7471
mailto:sunny.patch@gov.yk.ca

Heather LeDuc
Communications
Tourisme et Culture
867-667-8066
heather.leduc@gov.yk.ca

William Josie
Directeur des Ressources naturelles
Première nation des Gwitchin Vuntut
867-966-3261 ext. 257
wjosie@vgfn.net

 

Communiqué numéro 17-051