Gouvernement du Yukon


Pour diffusion immédiate
Le 26 janvier 2017

Cinq projets communautaires reçoivent des subventions pour la prévention du crime et les services aux victimes

Le Fonds pour la prévention du crime et les services aux victimes apporte un concours financier à hauteur de 87 957 $ à huit projets communautaires s’articulant sur les deux axes d’intervention du Fonds.

Au nombre des bénéficiaires, mentionnons les Premières nations de Champagne et de Aishihik, l’organisme Mothers Against Drunk Driving (section yukonnaise), le Village de Teslin, le Conseil yukonnais de la condition de la femme et la Dawson City Music Festival Association.

Le Fonds pour la prévention du crime et les services aux victimes accepte les demandes de financement provenant des organismes à but non lucratif, des administrations municipales, des gouvernements des Premières Nations et des conseils scolaires ou comités d’écoles. Les dépenses admissibles comprennent les salaires ou les honoraires, les affiches et le matériel promotionnel ainsi que les fournitures et les frais de location.

La prochaine date limite pour la présentation des demandes est le 15 février 2017, à 16 h 30.

Citation

« Le Fonds pour la prévention du crime et les services aux victimes constitue une source de financement importante pour les programmes et les services communautaires. Le gouvernement du Yukon appuie fortement les initiatives de prévention de la criminalité et les mesures facilitant l’accès aux services de soutien pour les victimes d’actes criminels. Nous sommes heureux de constater toute la diversité des programmes innovateurs qui bénéficient de cette subvention qui les aidera à assurer leur viabilité et leur succès. »

– Mme Tracy-Anne McPhee, ministre de la Justice

En bref

  • Le Fonds accorde des subventions deux fois par année à des projets visant à réduire la criminalité, à prévenir la violence faite aux femmes et aux enfants, à s’attaquer aux causes profondes du comportement criminel, ou à offrir des services aux victimes d’actes criminels et de l’information sur la prévention du crime et sur les mesures à prendre pour éviter la victimisation.
  • Le Fonds pour la prévention du crime et les services aux victimes soutient des organismes communautaires au Yukon depuis 1998, et c’est son conseil d’administration qui examine les propositions qui lui sont soumises. Par ailleurs, le conseil est composé de membres de la collectivité et de représentants du gouvernement du Yukon, des Premières nations, d’organisations féminines et de la GRC.

Pour en savoir plus :
Fonds pour la prévention du crime et les services aux victimes 

Voir le complément d’information ci-après pour la description des projets ayant reçu du financement à l’automne 2016.

Renseignements :

Sunny Patch
Communications
Conseil des ministres
867-393-7478
sunny.patch@gov.yk.ca

Catherine Young
Communications,
Justice
867-667-8050
catherine.young@gov.yk.ca


Complément d’information – Bénéficiaires du Fonds pour la prévention du crime et les services aux victimes – automne 2016

Premières nations de Champagne et de Aishihik – 10 000 $ : Projet Building Togetherness.

Cercle de femmes se réunissant toutes les semaines pour diverses activités : préparation de repas santé, confection de paniers en écorce de bouleau, peinture (arts traditionnels) et fabrication de tambour. Cercle d’hommes (rencontres hebdomadaires) : fabrication d’outils traditionnels, confection de sacs en cuir, peinture et fabrication de tambour.

Mothers Against Drunk Driving (section yukonnaise) – 3 000 $ : Programme d’assemblée scolaire In the Blink of an Eye

Présentation d’une vidéo de 45 minutes dans huit écoles du Yukon. Quatre leçons importantes à tirer : ne pas conduire avec les facultés affaiblies, ne pas monter dans un véhicule conduit par une personne aux facultés affaiblies, prévoir ses déplacements et composer le 911 lorsque l’on a des raisons de croire qu’une personne conduit un véhicule en état de facultés affaiblies. Les enseignants recevront une trousse contentant CD, DVD et guides afin de poursuivre la discussion en classe.

Village de Teslin – 8 410 $ : Programme Families First

Mise en place d’un programme offrant de multiples activités à l’intention des familles : chasse au trésor et randonnées de ski; soirées familiales avec jeux, films et ateliers de bricolage; ateliers et groupe de théâtre; activités sportives et souper une fois par mois; ateliers d’autodéfense pour les femmes et les adolescents.

Conseil yukonnais de la condition de la femme – 50 987 $ : Phase II du programme de surveillance judiciaire

La deuxième phase du programme permettra de recueillir des données des tribunaux sur une période de cinq ans à Whitehorse, et de quatre ans dans d’autres collectivités du Yukon. Ces renseignements permettront d’acquérir une meilleure connaissance des affaires en cours et de pouvoir en faire un meilleur suivi. Le programme vise à réduire l’emploi d’un langage déresponsabilisant ou réducteur dans le système judiciaire et les médias, à favoriser le respect de la vie privée des victimes dans les médias et à noter les améliorations et les préoccupations actuelles.

Dawson City Music Festival – 15 560 $ : Projet d’un camp musical Yukon Girls Rock

Camp musical de six jours axé sur la justice sociale utilisant le rock pour faire résonner la voix des jeunes filles pour favoriser la guérison, la croissance et le changement. Les 25 participantes apprendront à jouer des instruments et pourront chanter et écrire des paroles de chanson avec un groupe de musique. Thèmes abordés dans les ateliers musicaux : théorie musicale, chant, écriture de chansons, création d’affiches, mise en marché, enregistrement audio à domicile, mise en scène, techniques de sonorisation, montage de concerts et promotion. Thèmes abordés dans les ateliers sur la justice sociale et l’autonomisation : place des femmes dans l’histoire de la musique rock dans le contexte des droits des femmes; racisme, LGBTQ et colonisation; image de la femme véhiculée dans les médias; s’exprimer dans les médias sociaux; image corporelle positive; consentement; combattre les préjugés et soutenir les autres; identité et expression de genre et orientation sexuelle; organisation de spectacles-bénéfices et susciter le changement; défis d’être une fille dans le Nord; femmes remarquables du Nord.

Communiqué numéro 17-014