Gouvernement du Yukon


Pour diffusion immédiate
Le 14 novembre 2016

Nouvelle campagne de lutte contre la drogue : Le fentanyl peut être mortel

Dans le cadre de la Semaine nationale de sensibilisation aux toxicomanies (du 13 au 19 novembre 2016), le médecin hygiéniste en chef du Yukon, le Dr Brendan Hanley, et son équipe ont lancé la campagne de sensibilisation « Le fentanyl peut être mortel » qui vise à promouvoir le site knowyoursource.ca (en anglais) et à prévenir les surdoses causées par cette drogue.

Les surdoses et les décès liés à la drogue sont devenus une préoccupation très importante au Yukon. Pour sensibiliser et éduquer la population aux dangers liés au fentanyl et aux autres opioïdes puissants, le Dr Hanley travaille de concert avec la GRC, la Première nation des Kwanlin Dün, le Conseil des Premières nations du Yukon, l’organisme Blood Ties Four Directions, la Fetal Alcohol Syndrome Society of Yukon (FASSY), l’organisme Many Rivers Counselling, la Régie des hôpitaux du Yukon et le Bureau de lutte contre l’alcoolisme et la toxicomanie.

Les surdoses représentent un risque autant pour les consommateurs de médicaments délivrés sur ordonnance que pour les personnes qui prennent des drogues à des fins récréatives. Prendre un médicament qui ne vous a pas été prescrit peut vous être fatal.

À l’occasion de la Semaine nationale de sensibilisation aux toxicomanies, le Dr Hanley exhorte les Yukonnais et les Yukonnaises à vérifier que leurs médicaments sont rangés en lieu sûr et qu’ils sont hors de portée des enfants. Les personnes qui font usage de drogues à des fins récréatives doivent se rappeler qu’une surdose peut survenir à n’importe quel moment. Il est vivement conseillé aux consommateurs de drogues de connaître la provenance de leurs produits et de savoir reconnaître les signes précurseurs d’une surdose.

Citations

« Personne n’est à l’abri d’une surdose. Les cas recensés au Yukon sont déjà trop nombreux. Protégez-vous des dangers liés au fentanyl et aux autres drogues en prenant uniquement la dose qui vous est prescrite ou en vous assurant de connaître la provenance des substances que vous consommez. »

— Dr Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon

« Nous croyons que tous les membres d’une collectivité doivent pouvoir bénéficier du même accès aux services de santé et de bien-être. Informer les gens sur les différentes façons de réduire les risques encourus lors de la consommation de drogues d’une part, et faire de la prévention contre les surdoses auprès de la population d’autre part, sont autant d’actions qui permettent aux personnes de vivre dans la dignité. Nous faisons en sorte de mettre tous les renseignements à la disposition des gens, afin qu’ils puissent faire des choix éclairés. »

— Emily Jones, conseillère en réduction des risques et en promotion du bien-être du Blood Ties Four Directions Centre

« La hausse de la consommation illégale d’opioïdes est dangereuse non seulement pour les Yukonnais et les Yukonnaises que nous servons, mais aussi pour les intervenants de première ligne qui sont appelés à sauver les personnes en détresse. C’est simple : si vous consommez des drogues, vous êtes à risque. Il est possible que du fentanyl se retrouve subrepticement dans les drogues que vous consommez et que vous ne vous en sachiez rien avant qu’il soit trop tard. Sachez reconnaître les signes précurseurs d’une surdose et composez immédiatement le 911 si vous (ou quelqu’un que vous connaissez) avez besoin d’aide. »

— Dan Austin, inspecteur de la GRC

Quelques faits en bref

  • L’opioïde fentanyl est un narcotique synthétique. Près de 50 à 100 fois plus toxique que la morphine, ce médicament délivré sur ordonnance est principalement prescrit aux malades cancéreux qui souffrent de fortes douleurs.
  • Les signes précurseurs d’une surdose au fentanyl sont : somnolence extrême, fréquence cardiaque basse, difficulté à respirer (respiration lente ou superficielle, ronflements), peau froide et moite, difficulté à marcher ou à parler.
  • Bien que le Dr Hanley déconseille la consommation de drogues illicites, les personnes qui décident d’en faire usage peuvent réduire leurs risques de surdose en suivant les conseils suivants : ne jamais être seul lors de la consommation de drogue, commencer chaque nouvelle prise de drogue par de petites doses, ne jamais prendre plusieurs substances différentes à la fois (y compris de l’alcool) et appeler immédiatement le 911 lorsqu’une personne présente des signes de surdose.
  • La création du site knowyoursource.ca (en anglais) s’inscrit dans le cadre d’une initiative lancée par le Service de police de Vancouver.

En savoir plus : knowyoursource.ca (en anglais)

Voir les affiches « le fentanyl peut être mortel »

Renseignements :

Dr Brendan Hanley
Médecin hygiéniste en chef du Yukon
867-456-6136
brendan.hanley@gov.yk.ca

Communiqué numéro 16-350