Gouvernement du Yukon


Pour diffusion immédiate
Le 19 août 2016

Cinq jeunes exceptionnels se voient remettre un Prix d’excellence

WHITEHORSE — Le commissaire du Yukon, M. Doug Phillips, et la vice-première ministre, Mme Elaine Taylor, ont décerné aujourd’hui le Prix d’excellence à cinq jeunes Yukonnais. Brandon Butler, Monica Johnson, Kwasen Reid, Gordon Rhys Watson et Asia Winter-Sinnott ont été sélectionnés pour recevoir ce prix qui vise à souligner leur contribution exceptionnelle auprès de leur collectivité.

« En plus de servir d’exemples positifs pour tous les jeunes du Yukon, les lauréats de cette année sont de remarquables ambassadeurs pour leur génération », a déclaré M. Phillips.

Outre la reconnaissance qui lui sera accordée grâce à une affiche individualisée (créée à son effigie et diffusée à l’échelle du territoire), chaque jeune recevra une somme de 250 $ et un prix lui sera remis par le commissaire du Yukon lors d’une cérémonie. Le Prix d’excellence décerné à des jeunes est le fruit d’un partenariat entre le Bureau du commissaire et le Secrétariat à la jeunesse du gouvernement du Yukon.

« L’engagement communautaire exceptionnel, les compétences en leadership et la créativité de ces jeunes sont une source d’inspiration pour l’ensemble des Yukonnaises et des Yukonnais, tous âges confondus », a souligné Mme Taylor. « Les lauréats de cette année sont des leaders et des modèles promis à un bel avenir. »

N’importe qui peut soumettre la candidature d’un jeune pour le Prix d’excellence, et c’est au Secrétariat à la jeunesse du gouvernement du Yukon qu’il appartient d’évaluer les candidatures et de choisir les lauréats. Ce prix vise principalement à souligner le travail de jeunes Yukonnais et Yukonnaises qui participent de façon constructive à la vie de leur collectivité. Il peut s’agir de travail bénévole, d’activités de collecte de fonds, d’aide aux personnes âgées ou aux Aînés ou de toute autre activité qui amène des changements positifs.

Pour en savoir plus :
Prix d’excellence décerné à des jeunes 

-30-

Un document d’information et fourni ci-après.

Renseignements :
Michael Edwards
Communications
Conseil des ministres
867-633-7910
michael.edwards@gov.yk.ca

Kate Durand
Communications
Ministère du Conseil exécutif
867-667-8968
kate.durand@gov.yk.ca

 

Lauréats du Prix d’excellence décerné à des jeunes en 2016

Brandon Butler

Brandon (15 ans) a été mis à l’honneur pour l’altruisme dont il fait preuve dans les milieux du judo et de la musique à Whitehorse. En plus des heures qu’il passe à s’entraîner, il donne de son temps pour encadrer les juniors au club de judo Northern Lights et se rendre utile lors des tournois et des démonstrations organisés dans la région. Il est actuellement ceinture marron de judo et prépare sa ceinture noire dans cette discipline. Brandon a également représenté le Yukon aux Jeux du Canada de l’Ouest et lors de compétitions nationales.

La musique est une autre de ses passions depuis qu’il est tout jeune. Dès l’âge de 5 ans, il commence à suivre des cours de piano. À 12 ans, il fonde un groupe de rock (« The Butler Code »), où il est batteur. Plus tard, il reçoit le prix Most Improved Junior Concert Band 2015-2016, décerné par l’organisme à but non lucratif All-City Band. Il s’est récemment produit au festival de musique d’Atlin avec son groupe actuel de heavy métal, connu sous le nom de Warrmauth. Brandon est un jeune plein de dévouement qui fait tout son possible pour partager sa passion pour le judo et la musique auprès des autres.

Monica Johnson

Monica (17 ans) est fière de sa communauté et s’est vue récompensée pour le rôle de leader qu’elle joue auprès des jeunes et des enfants, en les inspirant à adopter un mode de vie sain et actif. Également connue pour ses talents de bâtisseuse, elle soutient activement sa communauté. Monica assiste à chaque assemblée générale de la Première nation Kluane avec une attitude toujours positive. Animée par sa croyance en la culture traditionnelle de ses ancêtres, elle encourage les enfants et les jeunes à en apprendre davantage sur leur patrimoine culturel. Passionnée de hockey, elle a représenté – grâce à ses aptitudes et à sa persévérance – le Yukon, le Nord et les Peuples autochtones à l’échelle locale et nationale en pratiquant ce sport qu’elle adore. Monica a consacré de nombreuses heures comme bénévole au sein de sa communauté, à titre de mentor pour les jeunes, auprès de qui elle partage également sa passion pour le sport en général.

Kwasen Reid and Asia Winter-Sinnott

Kwasen (15 ans) et Asia (17 ans) ont été mises à l’honneur en reconnaissance de leurs remarquables aptitudes au leadership. Très actives dans les questions de justice sociale, elles sont connues pour avoir pris l’initiative de créer et d’animer un groupe offrant un environnement favorable et constructif aux jeunes filles de Mayo. Ayant remarqué que certaines jeunes filles de leur école secondaire traversaient des périodes difficiles dans leur vie, Kwasen et Asia ont voulu mettre à leur disposition un espace sécurisant tout en leur transmettant leurs connaissances. Dans ce groupe de filles sont abordés des sujets aussi divers que la toxicomanie, l’importance des rêves, les relations saines, ainsi que la santé-sexualité et le consentement sexuel. Elles ont par ailleurs organisé des projets caritatifs (comme les « trousses d’hygiène menstruelle ») avec les jeunes filles du groupe. Kwasen et Asia ont une influence positive sur leurs pairs et contribuent grandement à améliorer le bien-être des jeunes à Mayo.

Gordon Rhys Watson

Rhys (15 ans) a été récompensé pour sa bonne volonté à donner de son temps dans des activités très diverses, au profit de la population locale. Il participe à des collectes de fonds avec les cadets, la All-City Band Society, l’Église Northern Apostles, des groupes autochtones, etc. Rhys travaille sans relâche avec un grand nombre d’organismes pour encourager le civisme, le bénévolat et l’entraide. Plusieurs de ses articles ont été publiés dans des magazines nationaux comme Hemophilia Today et dans la publication Droit-au-but, de la Ligue des cadets de l’Armée du Canada. Il intervient auprès d’enfants atteints d’hémophilie, notamment en leur enseignant comment s’administrer leurs médicaments eux-mêmes sans se faire mal ni se blesser. Il est par ailleurs le plus jeune Canadien à suivre une formation en catéchisme autochtone, son but étant de travailler plus étroitement avec la communauté autochtone. Dans toutes les activités auxquelles il participe, Rhys fait preuve d’initiative et d’un grand civisme – il a une attitude positive et est toujours prêt à offrir son aide.

Communiqué numéro 16-294