Gouvernement du Yukon


Pour diffusion immédiate
Le 7 juillet 2016

La Société de développement du Yukon entame la deuxième étape de planification du projet de production hydroélectrique de nouvelle génération

WHITEHORSE — Par suite des commentaires du public pendant la première étape de planification du projet de production hydroélectrique de nouvelle génération, la Société de développement du Yukon (SDY) a recommandé d’étendre la portée du projet et d’envisager la possibilité de construire de plus petites centrales hydroélectriques et de faire appel à d’autres formes d’énergie renouvelable. Le gouvernement du Yukon a accepté ces recommandations.

« Pour donner suite à ce que nous ont dit les Yukonnais, notre deuxième étape de planification comprendra l’examen d’autres options d’énergie renouvelable et la recherche de moyens permettant aux Premières nations et à d’autres parties prenantes de collaborer avec nous en vue de trouver des solutions pour répondre aux besoins énergétiques du Yukon », a déclaré le ministre responsable de la SDY, M. Brad Cathers.

La SDY a terminé la première étape de planification du projet de production hydroélectrique de nouvelle génération, ce qui a amélioré sa compréhension du potentiel hydroélectrique du territoire. Cette étape a également fourni l’occasion de connaître le point de vue des Yukonais sur la manière dont ils souhaiteraient que les besoins énergétiques futurs du Yukon soient satisfaits.

La SDY continuera de chercher à s’associer avec les Premières nations pour étudier les emplacements recensés au cours de la première étape, et au sujet desquels elles souhaitent poursuivre le dialogue. La Société réfléchira également à la possibilité de réaliser des projets hydroélectriques de moindre envergure et elle examinera d’autres formes d’énergie renouvelable.

« Nous sommes enthousiastes à l’idée de travailler avec les Premières nations pour trouver des façons qui leur permettraient de tirer profit de l’aménagement de projets d’énergie renouvelable viables dans leurs territoires traditionnels », a indiqué la présidente du conseil d’administration de la SDY, Mme Joanne Fairlie. « Ce travail donnera l’occasion aux Premières nations et à d’autres partenaires de participer à l’aménagement de projets qui complèteront le plan de gestion intégrée des ressources de la SDY, la politique du gouvernement du Yukon à l’égard de la production d’électricité indépendante et d’autres initiatives semblables en matière d’énergie. »

On s’attend à ce que le Yukon ait besoin d’une capacité énergétique supplémentaire pouvant atteindre 136 MW d’ici 2065, ce qui pourrait doubler la capacité du réseau électrique actuel du Yukon.

« La planification des besoins énergétiques à long terme du Yukon demeure une priorité pour le gouvernement, et l’élargissement de la portée de la présente initiative nous permettra de garantir que les générations futures auront de l’électricité provenant de sources renouvelables, y compris l’hydroélectricité », a ajouté M. Brad Cathers.

-30-

Renseignements : 

Michael Edwards
Communications
Conseil des ministres
867-633-7910
michael.edwards@gov.yk.ca

Luke DeCoste
Société de développement du Yukon
867-455-2969
luke.decoste@gov.yk.ca

Communiqué numéro 16-255