Gouvernement du Yukon


Pour diffusion immédiate
Le 8 juin 2016

Le Conseil canadien des ministres des forêts reconnaît la valeur de l’innovation et de la participation des Autochtones au secteur forestier

Diffusé en partenariat avec le Conseil canadien des ministres des forêts.

DAWSON (Yukon), le 8 juin 2016/CNW/ – Le Conseil canadien des ministres des forêts (CCMF) s’est réuni aujourd’hui à Dawson, au Yukon, afin de renouveler son engagement envers les principales occasions et les principaux défis qui se posent pour les forêts et le secteur forestier du Canada. Au cours de cette réunion présidée par le gouvernement du Yukon, le Conseil a convenu de renouveler la Stratégie canadienne en matière de feux de forêt et a discuté de mesures que pourra prendre le secteur forestier pour contribuer aux objectifs du Canada en matière de changements climatiques, favoriser l’innovation et la transformation de l’industrie, encourager une participation accrue des communautés autochtones au secteur forestier, soutenir le développement de la bioénergie ainsi que faire montre d’une gestion responsable des forêts. Le Conseil a également discuté du dossier du bois d’œuvre et réaffirmé l’importance d’arriver à un accord de commerce opérationnel avec les États-Unis.

Profitant de l’élan donné lors du Sommet sur l’innovation de l’an dernier, les représentants du CCMF ont publié le Plan d’action pour l’innovation élaboré par le Conseil. Dans ce plan, qui repose sur les piliers de la collaboration, de l’engagement et de la mobilisation, on explique de quelle façon les gouvernements collaboreront afin de mieux harmoniser les initiatives canadiennes en matière de bioéconomie et de stimuler l’innovation dans des domaines comme les bioproduits et la construction avec du bois, et ce, afin de maximiser la compétitivité et la viabilité du secteur forestier.

Reconnaissant que 70 % des communautés autochtones du Canada se trouvent dans des régions boisées, le CCMF promouvra et encouragera la participation de la prochaine génération d’Autochtones aux possibilités qu’offre l’industrie forestière. Ainsi, le Conseil s’associe à nouveau avec l’Association des produits forestiers du Canada afin de décerner les Prix d’excellence pour les jeunes Autochtones. Au cours de cette réunion, le CCMF a également rencontré des représentants autochtones afin de discuter du potentiel de développement de la bioénergie, qui pourrait procurer des avantages économiques durables aux communautés. Les ministres ont indiqué qu’il est important de soutenir ce type d’activités. 

« Nous reconnaissons tous que les changements climatiques ont des effets sur les communautés nordiques et éloignées partout au Canada, a déclaré l’honorable Scott Kent, ministre de l’Énergie, des Mines et des Ressources du Yukon. En encourageant l’utilisation de biocarburants forestiers comme source d’énergie, les communautés situées hors d’un réseau de distribution peuvent non seulement atténuer les effets environnementaux et les risques associés au transport, au stockage et à la consommation de combustibles fossiles, mais aussi contribuer réellement du point de vue économique à la capacité et au développement économique des communautés locales en utilisant une ressource locale durable. »

Étant donné les lois et règlements rigoureux du Canada en matière de gestion forestière et son statut de chef de file mondial pour la certification forestière, les gouvernements de l’ensemble du pays continuent de donner leur appui à une gestion forestière durable. Pour mieux faire connaître le solide bilan du Canada en matière de pratiques forestières durables, le CCMF a approuvé une Déclaration de coopération pour la « promotion des forêts et des produits forestiers durables du Canada », laquelle s’adresse à des auditoires du pays et de l’étranger. Par cette déclaration, le CCMF s’engage à accroître la sensibilisation au Canada et à l’étranger sur les pratiques de gestion forestière durable du pays et sur les nombreuses retombées des forêts et des produits forestiers. Le Conseil a également convenu de continuer de diffuser l’information scientifique sur l’état des forêts canadiennes.
 
« Le Conseil donne aux ministres et aux intervenants forestiers une précieuse occasion de collaborer dans des domaines comme les feux de forêt, l’innovation et le développement de la bioénergie pour les communautés éloignées et autochtones. En tant que prochain président du Conseil, j’ai hâte de poursuivre les discussions avec mes collègues sur la façon dont le secteur forestier pourra continuer d’innover, de créer des occasions économiques pour les communautés locales et autochtones partout au pays, ainsi que de participer à la lutte contre les changements climatiques », a déclaré l’honorable Jim Carr, ministre des Ressources naturelles du Canada. 

Le Conseil canadien des ministres des forêts a été créé en 1985 afin d’offrir un forum de discussion pour les gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux en vue de travailler en collaboration à des enjeux d’intérêt commun liés au secteur forestier. Le CCMF assure la direction des dossiers nationaux et internationaux, et donne l’orientation pour la gérance et la gestion durable des forêts canadiennes.

- 30 -

Les médias peuvent communiquer avec :

Dan Macdonald
Responsable des communications du Cabinet
Gouvernement du Yukon
Tél. : 867 393-6470
Dan.macdonald@gov.yk.ca

Relations avec les médias
Secrétariat du Conseil canadien des ministres des forêts
Ressources naturelles Canada
Ottawa
343 292-6100
NRCan.media_relations-media_relations.RNCan@canada.ca 

Communiqué numéro 16-224