Gouvernement du Yukon


Pour diffusion immédiate
Le 12 avril 2016

Allocation de crédits pour mettre en place un programme de dépistage du cancer colorectal

WHITEHORSE — Sous réserve de l’approbation de l’Assemblée législative, le gouvernement du Yukon allouera 228 000 $ pour la mise en place d’un programme de dépistage du cancer colorectal.

« Au Yukon, le cancer colorectal est au deuxième rang des causes de décès attribuables au cancer chez les hommes, et au troisième rang chez les femmes », a déclaré le ministre de la Santé et des Affaires sociales, M. Mike Nixon. « La mise sur pied d’un programme de dépistage nous permettra de détecter précocement ce cancer et, par conséquent, de réduire le taux de mortalité. »

Il est possible de détecter les cellules cancéreuses et précancéreuses au moyen d’un test immunochimique fécal (TIF). Ce test simple et non effractif permet de déceler des traces de sang dans les selles, qui peuvent être signe de lésions précancéreuses. Si les résultats du test sont positifs, on recommandera au patient de passer une colonoscopie afin de déterminer s’il y a présence de tissus cancéreux ou précancéreux.

« Le test TIF est un outil simple et efficace. Il nous permettra d’effectuer le dépistage du cancer colorectal chez un plus grand nombre de Yukonnais et d’intervenir plus rapidement au besoin », a indiqué le médecin hygiéniste en chef du Yukon, le Dr Brendan Hanley. « Son utilisation est également judicieuse sur le plan de nos ressources en soins de santé, car seules les personnes dont les résultats au TIF sont positifs et celles qui présentent un risque élevé de cancer colorectal seront amenées à passer une colonoscopie. »

Entre 2002 et 2012, 174 Yukonnais ont reçu un diagnostic de cancer colorectal, dont 154 de plus de 50 ans.

-30-

Renseignements :

Dan Macdonald
Communications
Conseil des ministres
867-393-6470
dan.macdonald@gov.yk.ca

Michelle Boleen
Communications
Santé et Affaires sociales
867-456-6145
sue.thomas@gov.yk.ca

Communiqué numéro 16-129