Gouvernement du Yukon


Pour diffusion immédiate
Le 14 mars 2016

Le Yukon présent à la Commission de la condition de la femme des Nations Unies

WHITEHORSE — La vice-première ministre et ministre responsable de la Direction de la condition féminine, Mme Elaine Taylor, sera cette semaine à New York où elle participera à la 60e session de la Commission de la condition de la femme des Nations Unies (CSW) à titre de membre de la délégation officielle du Canada.

Lundi après-midi, sur l’invitation du gouvernement du Canada, Mme Taylor donnera une allocution au nom du Canada sur le thème de la production, de la collecte et de l’analyse de données ventilées par sexe. La ministre fera par ailleurs une présentation sur les actions innovantes menées au Yukon dans le domaine de l’égalité entre les sexes.

« La promotion de l’égalité des sexes par la mise en place de politiques et de formations et par la mise en commun d’informations constitue une priorité pour le gouvernement du Yukon, et c’est un dossier sur lequel nous avançons à grands pas », a déclaré Mme Taylor. « Je me réjouis à l’idée de représenter le Canada sur un thème aussi important et de véhiculer l’approche volontariste du Yukon sur cette question, notamment en ce qui touche la violence sexiste et en particulier celle dirigée contre les femmes et les filles autochtones. »

Mme Taylor assistera à plusieurs activités parrainées par le gouvernement du Canada, dont un débat consacré à la violence faite aux femmes et aux jeunes filles, auquel participeront des ministres islandais, suisses, norvégiens, néo-zélandais et australiens. Elle se joindra également à la ministre fédérale de la Condition féminine, Mme Patty Hajdu, et à d’autres ministres de gouvernements provinciaux et territoriaux à l’occasion de discussions bilatérales avec leurs homologues étrangers.

« La Commission de la condition de la femme des Nations Unies offre une occasion unique au Yukon d’apporter sa pierre à l’édifice lors de cette conversation mondiale en nous permettant de parler de nos réussites et des leçons apprises dans d’autres régions du monde », a souligné Mme Taylor. « Défendre les droits des femmes et des filles afin que personne ne soit laissé pour compte est une vision ambitieuse que partage notre territoire. »

La délégation canadienne, menée par la ministre de la Condition féminine, Mme Patty Hajdu, compte dans ses rangs : la ministre des Affaires autochtones et du Nord Canada, Mme Carolyn Bennett; la ministre de la Justice et procureure générale, Mme Jody Wilson-Raybould; la ministre du Développement international et de la Francophonie, Mme Marie-Claude Bibeau; la secrétaire parlementaire pour la Condition féminine, Mme Anju Dhillon; des ministres responsables de la Condition féminine au sein de gouvernements provinciaux et territoriaux; et plusieurs représentantes d’organisations non gouvernementales, dont l’Association des femmes autochtones du Canada.

Cette année, la session de la CSW a pour thème prioritaire l’autonomisation des femmes et le lien avec le développement durable. Seront également abordés les progrès réalisés en matière d’élimination et de prévention de toutes les formes de violence à l’égard des femmes et des filles, sujet qui constituait l’axe de travail de la 57e session. La 60e session de la Commission se tiendra du 14 au 24 mars.

-30-

Renseignements :

Dan Macdonald
Communications
Conseil des ministres
867-393-6470
dan.macdonald@gov.yk.ca

Joanna Lilley
Communications,
Direction de la condition féminine
867-667-5341
joanna.lilley@gov.yk.ca

Communiqué numéro 16-077