Gouvernement du Yukon


Pour diffusion immédiate
Le 2 mars 2016

Déclaration des premiers ministres des territoires relativement au changement climatique dans le Nord

VANCOUVER — Les premiers ministres du Yukon, des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut vont présenter les priorités des régions nordiques lors de la rencontre du 3 mars des premiers ministres canadiens, à Vancouver.

Le premier ministre du Yukon, M. Darrell Pasloski, le premier ministre des Territoires du Nord-Ouest, M. Bob McLeod, et le premier ministre du Nunavut, M. Peter Taptuna, ont hâte de rencontrer les autres premiers ministres et de leur faire comprendre la nécessité de lutter sans tarder contre le changement climatique.

Conscients des importantes répercussions du changement climatique sur les collectivités nordiques, les premiers ministres des territoires veulent s’assurer que les efforts déployés en vue d’atteindre leurs objectifs dans la lutte au changement climatique tiennent également compte des réalités propres aux territoires.

« Je suis persuadé qu’une taxe sur le carbone aurait une incidence défavorable sur la qualité de vie dans le Nord. Les objectifs du Canada en matière de changement climatique doivent être réalisés sans entraîner de répercussions importantes sur le coût de la vie dans le Nord, sans compromettre la sécurité alimentaire et sans mettre en péril les économies particulières des territoires », a déclaré le premier ministre du Yukon, M. Darrell Pasloski. « Alors que l’économie connaît une période critique, nous devons veiller, à titre de premiers ministres territoriaux, à ce que les répercussions économiques des mesures prises par le gouvernement fédéral à l’égard du changement climatique ne viennent pas affaiblir davantage les économies territoriales. »

Les émissions de gaz à effet de serre des économies des territoires, modestes mais vitales, et des populations de faible densité des régions rurales et éloignées constituent une faible proportion des émissions totales du Canada. À l’inverse, le changement climatique a une incidence disproportionnée sur les collectivités nordiques. C’est donc en s’appuyant sur ces faits que les premiers ministres ont rappelé aux participants de la rencontre que les trois territoires faisaient preuve de diligence et avaient déjà pris des mesures concrètes relativement à la réduction des émissions de gaz à effet de serre, à la production d’énergie plus propre, à la technologie et à l’innovation.

Les premiers ministres du Nord tiennent à ce que des évaluations rigoureuses soient faites en ce qui concerne les incidences économiques des nouvelles initiatives nationales en matière de changement climatique, y compris une analyse particulière des répercussions possibles sur les économies territoriales.

« Les territoires sont des chefs de file en matière d’adaptation au changement climatique en raison des effets directs que nous subissons », a indiqué le premier ministre des Territoires du Nord-Ouest, M. Bob McLeod. « Nous nous réjouissons à la perspective de collaborer avec le gouvernement fédéral afin que l’approche nationale prise par le Canada à l’égard du changement climatique soit un complément aux stratégies territoriales. »

Les premiers ministres des territoires ont hâte de discuter avec leurs homologues provinciaux et les premiers ministres du Canada pour faire avancer le travail entrepris dans toutes les administrations du pays relativement aux défis que représente la lutte au changement climatique.

« Les émissions totales de gaz à effet de serre des régions nordiques du Canada sont infimes, et pourtant les conséquences auxquelles nous devons faire face en raison du changement climatique sont en corrélation directe avec les activités du monde industrialisé », a souligné le premier ministre du Nunavut, M. Peter Taptuna. « C’est pourquoi nous mettons fortement l’accent sur les mesures d’atténuation et d’adaptation, et nous souhaitons que les autres administrations comprennent les conditions particulières que connaît le  Nord ainsi que les répercussions que toute initiative pourrait avoir sur nos économies modestes, et nous leur demandons de faire preuve de souplesse dans la mise en œuvre d’un plan d’action sur le changement climatique. »

-30-

Renseignements :

Dan Macdonald
Communications
Conseil des ministres
Gouvernement du Yukon
867-393-6470
dan.macdonald@gov.yk.ca

Cate Macleod
Directrice des Communications
Ministère de l’Exécutif et des Affaires intergouvernementales
Gouvernement du Nunavut
867-222-0305
cmacleod@gov.nu.ca

Andrew Livingston
Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest
867-767-9140, poste 11091

Communiqué numéro 16-067