Gouvernement du Yukon


Pour diffusion immédiate
Le 12 février 2016

Des dirigeants du Yukon s’engagent à poursuivre leur collaboration pour lutter contre la violence faite aux femmes et aux filles autochtones

Communiqué conjoint

WHITEHORSE — Le gouvernement et des responsables locaux se sont rencontrés aujourd’hui lors d’une table ronde territoriale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées. Cette rencontre fut l’occasion pour des organismes et gouvernements du Yukon de mieux appréhender la réalité du territoire, d’entendre directement les familles, d’échanger sur les initiatives et pratiques exemplaires existantes, et d’explorer les possibilités de collaboration et d’action.

La table ronde était coprésidée par la chef de la Première nation des Kwanlin Dün, Mme Doris Bill, la vice-première ministre et ministre responsable de la Direction de la condition féminine, Mme Elaine Taylor et la présidente du Yukon Aboriginal Women’s Council, Mme Doris Anderson. Étaient présents le premier ministre Darrell Pasloski et des membres du conseil des ministres, des chefs de Premières nations, des représentantes du Comité des femmes de l’Assemblée des Premières nations et du Whitehorse Aboriginal Women's Circle, des représentants de la GRC, le maire de Whitehorse, M. Dan Curtis, la vice-présidente de l’Association of Yukon Communities, Mme Diana Rogerson, ainsi que des membres de la collectivité locale, notamment des familles, des Aînés et des jeunes.

Les participants à la table ronde ont pu :

  • assister à une présentation conjointe de la présidente du Yukon Aboriginal Women’s Council, Mme Doris Anderson et de la sergente de la GRC, Calista MacLeod, sur le nombre de femmes et de filles autochtones disparues et assassinées dans le territoire;
  • regarder une vidéo réalisée par les personnes qui ont participé au rassemblement des familles de décembre 2015 et entendre directement les familles présentes à cette rencontre;
  • entendre la conférencière principale, Mme Nahanni Fontaine, conseillère spéciale sur les questions touchant les femmes autochtones pour le gouvernement du Manitoba;
  • prendre connaissance des actions menées à l’échelle locale et des pratiques exemplaires mises en place par la Première nation des Kwanlin Dün, l’organisme Kaushee’s Place, la Liard Aboriginal Women’s Society, le gouvernement du Yukon et la Ville de Whitehorse;
  • explorer les pistes de collaboration et d’action.

Les coprésidentes ont signé une déclaration visant à soutenir les familles des femmes et des filles autochtones disparues et assassinées, à éradiquer les causes profondes à l’origine de la violence faite aux femmes autochtones et à mener des actions communes pour traiter ce problème grave.

Après avoir entendu les familles lors de la table ronde territoriale, les coprésidentes ont également pris l’engagement d’organiser un autre rassemblement des familles.

Par ailleurs, elles utiliseront les informations recueillies aujourd’hui auprès des familles et lors du rassemblement des familles du 12 décembre 2015 pour rédiger une soumission conjointe dans le cadre de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées.

« La table ronde territoriale d’aujourd’hui traduisait l’engagement que nous avons pris lors de la table ronde nationale en février 2015 et, même si le paysage national a changé, nous restons résolument aux côtés des familles yukonnaises et fermement décidés à trouver des solutions pour mettre fin aux violences faites aux femmes et aux jeunes filles dans le Nord », a déclaré Mme Bill. « Nous remercions les familles qui se confiées à nous. Leurs voix seront entendues lors de la prochaine table ronde qui aura lieu à la fin du mois et lors de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées. »

« Cette journée marque le début d’un partenariat attendu depuis fort longtemps entre la GRC et les gouvernements actuels », a ajouté la présidente du Yukon Aboriginal Women’s Council, Mme Doris Anderson. « Grâce à ces tables rondes, nous agissons ensemble. Je voudrais saluer le courage de ces personnes extraordinaires qui ont travaillé d’arrache-pied sur ce dossier pendant de nombreuses années. Que ces tables rondes, à l’échelle territoriale et nationale, ainsi que la présence de madame la ministre Carolyn Bennett, soient une reconnaissance de tous vos efforts. »

« C’est là une excellente occasion de rassembler, d’une part, les responsables de tous les ordres de gouvernement et de toutes les collectivités et, d’autre part, les familles, les Aînés et les jeunes, pour discuter des initiatives en cours et planifier la poursuite de notre collaboration », a précisé la ministre responsable de la Direction de la condition féminine, Mme Elaine Taylor. « L’un des principes fondamentaux de la table ronde territoriale de décembre dernier est de faire entendre haut et fort les voix des familles de ces femmes et de ces filles autochtones disparues et assassinées dans notre territoire, pour que nous puissions mettre en œuvre des pratiques exemplaires adaptées à leurs réalités culturelles, et travailler main dans la main pour combler les lacunes qui pourraient subsister. »

-30-

Télécharger :
Déclaration faisant suite à la table ronde territoriale portant sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées PDF (en anglais)

Photos des leaders assistant à la rencontre

Renseignements :

Dan Macdonald
Communications
Conseil des ministres
867-393-6470
dan.macdonald@gov.yk.ca

Marie-Louise Boylan

Responsable des communications
Première nation des Kwanlin Dün
867-633-7835
marie-louise.boylan@kdfn.net

Doris Anderson
Présidente
Yukon Aboriginal Women’s Council
867-334-1838 
yawc@northwestel.net

Alex Hill
Communications
Direction de la condition féminine
867-667-8269
alex.hill@gov.yk.ca

 

Comité consultatif

Elaine Taylor, ministre, gouvernement du Yukon
Doris Bill, chef de la Première nation des Kwanlin Dün
Doris Anderson, présidente du Yukon Aboriginal Women’s Council
Carl Sidney, chef du Conseil des Tlingits de Teslin
Wayne Potoroka, maire de Dawson, Association of Yukon Communities
Lorraine Netro, Comité des femmes de l’Assemblée des Premières nations
Adeline Webber, Aboriginal Women's Circle de Whitehorse

Communiqué numéro 16-053