Gouvernement du Yukon



Pour diffusion immédiate
Le 25 novembre 2015

Le Fonds pour la prévention du crime finance la campagne visant à éliminer la violence faite aux femmes

WHITEHORSE—Le Fonds pour la prévention du crime et les services aux victimes verse plus de 9 000 $ à l’organisme Les EssentiElles pour sa campagne « 12 jours pour éliminer la violence faite aux femmes ». En outre, quatre autres organismes se partageront plus de 57 000 $ dans le cadre de projets axés sur la justice et la sécurité dans les collectivités.

« Je désire remercier les groupes communautaires de partout dans le territoire pour les programmes et les projets dont ils continuent de s’occuper et qui contribuent à faire du Yukon un endroit plus sécuritaire pour tous les citoyens », a déclaré le ministre de la Justice, M. Brad Cathers. « Par solidarité à l’égard de cette campagne de 12 jours, j’encourage les hommes à porter un ruban blanc et à s’engager à ne jamais commettre ou tolérer d’actes de violence contre des femmes et des filles. »

La campagne « 12 jours pour éliminer la violence faite aux femmes » se déroule du 25 novembre jusqu’au 6 décembre. À cette occasion, plusieurs activités auront lieu à divers endroits à Whitehorse, notamment des présentations de films, des groupes de discussion, des manifestations et des exposés.

« Le taux de crimes violents commis contre des femmes au Yukon est quatre fois plus élevé que la moyenne nationale, ce qui rend ce genre de campagne encore plus nécessaire », a ajouté la ministre responsable de la Direction de la condition féminine, Mme Elaine Taylor. « Cette campagne de 12 jours est devenue un événement annuel important et rassembleur, et nous sommes heureux d’offrir cette aide financière. »

Le Fonds pour la prévention du crime et les services aux victimes accorde des subventions deux fois par année à des organismes qui proposent des projets visant à réduire la criminalité, à prévenir la violence faite aux femmes et aux enfants, à s’attaquer aux causes profondes du comportement criminel ou à offrir des services aux victimes d’actes criminels ainsi que de l’information sur la prévention du crime et sur la victimisation.

« La violence envers les femmes touche l’ensemble de la collectivité », a expliqué la présidente des EssentiElles, Mme Marie-Stéphanie Gasse. « Chacun d’entre nous connaît un ami, un membre de la famille ou un collègue d’une victime ou d’un agresseur. Dans le cadre de notre projet, nous faisons venir Mme Monique Lépine, la mère de l’homme qui a tué 14 femmes à l’École Polytechnique, en 1989. Elle nous parlera d’espoir et de la manière dont ensemble nous pouvons créer un vent de changement et nous mobiliser pour mettre fin à la violence contre les femmes. »

Les autres bénéficiaires du Fonds pour la prévention du crime et les services aux victimes pour le cycle de financement de cet automne sont l’organisme Blood Ties - Four Directions Centre, la Yukon Association for Community Living, la Gwaandak Theatre Society et la section yukonnaise Mothers Against Drunk Driving, à Whitehorse.

La prochaine date limite pour la présentation des demandes est le 15 février 2016, à 16 h 30.

Pour en apprendre davantage :
Ensemble pour éliminer la violence faite aux femmes
Fonds pour la prévention du crime et les services aux victimes, ou téléphoner au 867 667 8746 (sans frais, au 1-800-661-0408, poste 8746)

-30-

Vous trouverez en annexe la liste des bénéficiaires.

Renseignements :

Dan Macdonald
Communications
Conseil des ministres
867-393-6470
dan.macdonald@gov.yk.ca

Tyler Plaunt
Communications
Justice
867-667-3221
tyler.plaunt@gov.yk.ca

 

Bénéficiaires du Fonds pour la prévention du crime et les services aux victimes - automne 2015

Les EssentiElles a reçu 9 103 $ pour sa campagne annuelle « 12 jours pour éliminer la violence faite aux femmes ».
Cette année, la campagne met l’accent sur les répercussions que la violence envers les femmes a sur chacun de nous et sur nos réactions face à cette violence. Au cours de la campagne, il y aura des présentations de films, des groupes de discussions, des manifestations ainsi que d’autres activités, dont plusieurs exposés de Monique Lépine (la mère de Marc Lépine) qui porteront sur la violence de son fils et sur les conséquences de celle-ci sur sa famille.
Renseignements : Ketsia Houde, 668-2636, elles@lesessentielles.ca

Le Blood Ties Four Directions Centre recevra 10 000 $ pour son projet Justice Navigation: Creating New Paths. 
Ce projet, destiné aux femmes et aux hommes adultes, consistera en des ateliers animés par Randall Tetlichi, qui porteront sur les systèmes de justice et le processus de guérison traditionnels, ainsi qu’en une cérémonie de la suerie. Une personne agira également à titre de « navigateur du système de justice » et fournira des services de soutien aux clients afin de les aider à atteindre leurs buts en matière de santé, de travail et de qualité de vie. Lorsque ceux-ci auront des rendez-vous pour un emploi, du counseling ou d’autres services, le « navigateur » les y amènera. 
Renseignements : Patricia Bacon, 633-2437, executivedirector@bloodties.ca

La Yukon Association for Community Living recevra 31 184 $ pour son projet Safe and Healthy Sexuality for our Community.
Dans le cadre de ce projet, une conférence sera organisée à l’intention des professionnels qui travailllent auprès de personnes souffrant d’une déficience intellectuelle. Les thèmes abordés seront les suivants : saine sexualité, droits et responsabilités, point de vue des parents, conséquences juridiques, pratiques exemplaires et défis. On embauchera un conseiller dont le rôle sera d’organiser des séances de consultation individuelles et des rencontres mensuelles avec des parents, afin de discuter avec eux de leurs préoccupations et de leur permettre de développer un réseau de soutien. Des ressources sur la santé sexuelle seront également élaborées à l’intention des collectivités et des organismes yukonnais. Elle prendront la forme d’un site Web, d’un centre de documentation et de matériel de présentation.
Renseignements : Colette Acheson, 667-4606, yaclwhse@northwestel.net

La Gwaandak Theatre Society a reçu 10 000 $ pour son projet de lecture de pièces de théâtre axées sur l’exploration du système de justice.
Le Gwaandak Theatre présentera dans plusieurs collectivités et dans les écoles du Yukon des lectures publiques de nouvelles pièces de théâtre écrites par des auteurs yukonnais et ayant pour thème la justice. Le projet, qui s’adresse aux jeunes comme aux adultes, a pour but de débattre de questions visant à promouvoir le renforcement des collectivités et la guérison.
Renseignements : Marjolène Gauthier, 393-2676, gm@gwaandaktheatre.com

L’organisme Mothers Against Drunk Driving, section yukonnaise, à Whitehorse, a reçu 6 000 $ pour le programme d’assemblée scolaire de MADD Canada – 24 heures.
Un représentant de MADD Canada, qui a reçu une formation spéciale, présentera dans les écoles secondaires du Yukon la vidéo 24 heures. Il y laissera une trousse que les enseignants pourront utiliser en classe pour susciter des discussions. Une partie de la subvention servira à soutenir ce programme dans deux écoles ou plus des régions rurales. 
Renseignements : Amanda Price, 333-6233, maddwhitehorse@gmail.com


Communiqué numéro 15-371