Gouvernement du Yukon



Pour diffusion immédiate
Le 22 septembre 2015

Le ministère de l’Éducation examinera les protocoles entourant le partage de l’information

WHITEHORSE — Le ministère de l’Éducation examine présentement les accords relatifs au partage de renseignements et les protocoles concernant la collecte de données, après avoir été avisé par le ministère de la Colombie-Britannique de la possibilité d’une faille dans le dispositif de sécurité en ce qui a trait aux renseignements sur les élèves.

Le Yukon utilise le programme d’études de la Colombie-Britannique et les élèves yukonnais passent les examens provinciaux de cette même province. Ce chevauchement entre le programme et l’évaluation signifie que les renseignements concernant les élèves du Yukon sont partagés avec la Colombie-Britannique.

Lorsque le ministère de l’Éducation de la Colombie-Britannique a tenté d’examiner ses données portant sur les résultats des élèves, un disque dur contenant une copie de sécurité de l’information sur les élèves pour les années 1986 à 2009 s’est avéré introuvable. Bien que ces renseignements concernent majoritairement les élèves de la Colombie-Britannique, cette faille potentielle pourrait toucher environ 8 000 élèves du Yukon.

L’information contenue sur le disque dur manquant a trait principalement aux fichiers de relevés de notes des cours et des examens du Yukon, ainsi qu’au téléapprentissage et aux taux d’obtention de diplômes. Ce disque dur ne contenait aucun renseignement de nature financière ou bancaire, aucun numéro d’assurance sociale ou de permis de conduire.

En réaction à cette faille potentielle, le ministère de l’Éducation prendra les mesures suivantes : 

  • Il collaborera avec le gouvernement de la Colombie-Britannique en vue de déterminer la cause de cette faille potentielle dans le dispositif de sécurité ayant trait aux renseignements et de cerner les mesures de sécurité à mettre en place.
  • De concert avec le Bureau de l’ombudsman et du commissaire à l’information et à la protection de la vie privée du Yukon, il effectuera une évaluation des risques et déterminera quelles mesures de sécurité supplémentaires pourraient être mises en place. Le gouvernement de la Colombie-Britannique rendra compte au ministère de l’Éducation du Yukon des conclusions de l’examen effectué par les bureaux de l’agent d’information en chef et du commissaire à l’information et à la protection de la vie privée de la Colombie-Britannique.
  • Il examinera les accords relatifs au partage des renseignements avec la Colombie-Britannique afin de s’assurer que ces accords prévoient des mesures de sécurité à l’égard de ce type de défaillance potentielle.
  • Il mettra en œuvre la Politique sur la gestion des atteintes à la vie privée, élaborée par le ministère de l’Éducation du Yukon, laquelle explique le processus habituel à suivre à la suite de l’utilisation ou de la communication non autorisée de renseignements personnels.
  • Il examinera les systèmes relatifs aux renseignements internes et à la collecte de données afin de prévenir ce genre de défaillance potentielle de la sécurité.

Les résidents du Yukon peuvent faire un appel à frais virés à Service B.C., au 1 604 660 2421, pour savoir si leurs renseignements personnels ont été touchés par cette faille potentielle.

Pour en savoir plus : Communiqué du gouvernement de la Colombie-Britannique (en anglais)

-30-

Renseignements : 

Dan Macdonald
Communications
Conseil des ministres
867-393-6470
dan.macdonald@gov.yk.ca

Ronuk Modha
Communications
Éducation
867-332-5082
ronuk.modha@gov.yk.ca


Communiqué numéro 15-284