Gouvernement du Yukon



Pour diffusion immédiate
Le 10 août 2015

La deuxième édition du camp Ember – école de pompiers connaît un grand succès

WHITEHORSE — Le gouvernement du Yukon a été heureux d’investir 40 000 $ dans la tenue du camp Ember – école de pompiers. Ce camp d’une semaine est conçu pour inciter les femmes à se joindre aux services de lutte contre les incendies au Yukon.

« Actuellement, les femmes représentent près du quart des pompiers volontaires au Yukon », a déclaré le ministre des Services aux collectivités, M. Currie Dixon. « L’objectif du camp Ember est d’accroître la représentation des femmes au sein des services d’incendie tout en favorisant le travail volontaire dans le territoire. »

Le camp, qui a été offert pour la première fois l’an dernier, s’est déroulé du 3 au 8 août. Les douze participantes, âgées entre 16 et 35 ans, ont appris les techniques de base en matière de lutte contre les incendies, dont le maniement d’une pompe et d’une échelle de pompier, le dégagement de personnes coincées à l’intérieur d’un véhicule et l’utilisation d’un appareil de protection respiratoire autonome.

« Le camp Ember encourage les femmes à entreprendre une carrière à laquelle elles n’auraient peut-être jamais aspiré. Le camp permet également aux participantes d’acquérir des compétences utiles en matière de leadership, de professionnalisme, de discipline et de travail d’équipe, dans un contexte de mentorat », a indiqué la ministre responsable de la Direction de la condition féminine, Mme Elaine Taylor. « Nous sommes fiers d’offrir ce débouché aux Yukonnaises, et ce, sans qu’il leur en coûte un sou. »

Cette année, le chef des pompiers était Kiara Adams, une pompière professionnelle au sein du Service d’incendie de la Ville de Whitehorse. Son équipe d’instructrices comprenait la commissaire adjointe aux incendies, Joyia Chakungal, et une pompière volontaire au Service d’incendie de Golden Horn, Ursula Geisler.

« Le camp Ember – école de pompiers promet de mettre au défi les participantes et de les motiver; il est aussi une occasion pour les femmes de se rendre compte des compétences à acquérir pour devenir pompière », a souligné Kiara Adams. « Les femmes ont beaucoup à offrir en ce qui a trait à la lutte aux incendies, mais ont toujours été sous-représentées. Nous espérons renverser cette tendance en recrutant davantage de femmes pompières, que ce soit pour faire carrière au sein d’un service d’incendie ou en tant que volontaire. »

Cette année, le camp Ember a été subventionné par le ministère des Services aux collectivités (35 000 $) et par la Direction de la condition féminine (5 000 $).

-30-

Renseignements :

Dan Macdonald
Communications
Conseil des ministres
867-393-6470
dan.macdonald@gov.yk.ca

Diana Dryburgh
Communications
Services aux collectivités
867-332-0886
diana.dryburgh@gov.yk.ca


Communiqué numéro 15-242