Gouvernement du Yukon



Pour diffusion immédiate
Le 15 juillet 2015

Le premier ministre collabore avec des dirigeants autochtones nationaux dans des dossiers prioritaires communs

ST. JOHN’S – Le premier ministre du Yukon, M. Darrell Pasloski, a eu des discussions productives avec ses homologues et les dirigeants d’organismes autochtones nationaux, à Terre-Neuve-et-Labrador.

« Nous collaborons sur des sujets qui sont d’une grande importance pour nous tous, notamment le rapport de la Commission de vérité et réconciliation et la prévention de la violence faite aux femmes et aux filles autochtones », a déclaré M. Pasloski. « Nous avons également passé en revue les progrès réalisés par le groupe de travail sur les affaires autochtones, dont les travaux visent notamment une diminution du nombre d’enfants autochtones en foyer d’accueil. »

Les commissaires Mme Marie Wilson et M. Wilton Littlechild ont présenté le rapport de la Commission, intitulé Ce que nous avons retenu : les principes de la vérité et de la réconciliation. Leur présentation a été suivie d’un aperçu des mesures adoptées en réponse aux recommandations du rapport.

« Avant la publication du rapport, le Yukon avait déjà fait des progrès considérables sur un certain nombre de questions soulevées par la Commission », a ajouté M. Pasloski. « À titre d’exemple, nous avons déjà réduit le nombre d’enfants, y compris d’enfants autochtones, qui se retrouvent en foyer d’accueil. Cela a été rendu possible grâce aux efforts communs des gouvernements du Yukon et des Premières nations et à des modifications apportées aux lois et aux politiques, notamment à la Loi sur les services à l’enfance et à la famille du Yukon. Adoptée en 2010, la nouvelle loi prévoit la participation des Premières nations à la planification, à la prise de décision, à l’élaboration de politiques et au développement de programmes liés à la protection de la jeunesse. Nous élaborons également, de concert avec les Premières nations, un programme scolaire axé sur l’histoire et les conséquences des écoles résidentielles, ainsi que sur d’autres thèmes touchant les Autochtones. »

La Commission de vérité et réconciliation a également émis une recommandation au sujet de la négociation de traités, de revendications territoriales et d’autres ententes. Près d’un quart des Yukonnais sont autochtones, et parmi les 14 Premières nations du Yukon, 11 ont une entente sur les revendications territoriales et sur l’autonomie gouvernementale. Le Yukon négocie également une entente avec les trois Premières nations qui n’ont pas de traité moderne.

« Comptant près de la moitié des Premières nations autonomes du Canada, le Yukon est un exemple de tout ce que l’on peut accomplir lorsque l’on a à cœur la réconciliation. », a affirmé M. Pasloski.

Le mois dernier, M. Pasloski a chargé les sous-ministres d’examiner les conclusions du rapport de la Commission de vérité et réconciliation et de présenter, l’automne prochain, un plan concernant les prochaines étapes vers la réconciliation.

Les premiers ministres ont rencontré les dirigeants des organismes autochtones nationaux à Happy Valley-Goose Bay, à Terre-Neuve-et-Labrador, avant leur rencontre estivale annuelle, qui aura lieu à St. John’s, les 16 et 17 juillet prochains.

En 2016, la rencontre annuelle des premiers ministres et des dirigeants des organismes autochtones nationaux aura lieu au Yukon.

– 30 –

Renseignements :

Elaine Schiman
Gouvernement du Yukon
Communications
Conseil des ministres
867-633-7961
867-334-6614 (cellulaire)
elaine.schiman@gov.yk.ca 

Joanna Lilley
Gouvernement du Yukon
Communications
Conseil exécutif
867-334-3071
joannalilley@gov.yk.ca


Communiqué numéro 15-222