Gouvernement du Yukon



Pour diffusion immédiate
Le 28 mai 2015

Le gouvernement du Yukon alloue 200 000 $ à des organismes pour des projets visant à prévenir la violence faite aux femmes autochtones

WHITEHORSE — Cette année, le gouvernement du Yukon alloue 200 000 $ à cinq organismes pour la réalisation de projets visant à s’attaquer au problème de la violence faite aux femmes autochtones.

« Au Canada, il y a un nombre disproportionné de cas de violence envers les femmes autochtones », a déclaré la ministre responsable de la Direction de la condition féminine, Mme Elaine Taylor. « Le gouvernement du Yukon est conscient de la gravité de ce problème, et c’est pourquoi il soutient des initiatives adaptées aux cultures autochtones, qui sont mises sur pied par et pour des femmes autochtones; c’est l’une des principales stratégies qu’il a mises de l’avant en vue de s’attaquer à ce problème de façon concertée. »

Pour l’exercice 2015-2016, les projets seront subventionnés par le Fonds de prévention de la violence faite aux femmes autochtones; depuis sa création en 2004, le Fonds a investi près 1,9 million de dollars pour la réalisation de 70 projets.

Voici les cinq projets qui ont reçu du financement : « A Safe Place » (Victoria Faulkner Women’s Centre), « Building a Circle of Response-Based Practice » (Liard Aboriginal Women’s Society), « Prevention of Violence Against Women in Pelly Crossing” (Première nation de Selkirk), « Walking With Our Sisters Community Programming” (centre culturel des Kwanlin Dün) et « Women of Wisdom » (Skookum Jim Friendship Centre).

« Nous sommes très enthousiastes à l’idée de nous appuyer sur les succès obtenus par le projet de protocole de sécurité communautaire « Together for Justice » auquel nous travaillons en collaboration avec la GRC de Watson Lake, et sur l’important travail que nous avons accompli comme collectivité en ce qui a trait à l’amélioration des relations et des interventions de première ligne pour contrer la violence envers les femmes autochtones », a affirmé Mme Ann Maje Raider, directrice générale de la Liard Aboriginal Women’s Society. « Cette aide financière nous permettra de renforcer les liens au sein de notre collectivité et de fournir aux travailleurs de première ligne du soutien et de la formation en matière d’approche face à la violence, ce qui nous permettra d’avoir des programmes et des services améliorés à l’intention des femmes autochtones. »

Grâce aux fonds supplémentaires alloués par le gouvernement du Yukon, ces initiatives renforcent encore davantage le travail important entrepris par les organismes de femmes autochtones pour répondre aux préoccupations prioritaires de ces dernières.

Pour en savoir plus : Fonds de prévention de la violence faite aux femmes autochtones

-30-

Un document d’information est fourni en annexe.

Renseignements :

Elaine Schiman
Communications
Conseil des ministres 
867-633-7961
elaine.schiman@gov.yk.ca

Joanna Lilley
Communications
Direction de la condition féminine
867-667-5341
joanna.lilley@gov.yk.ca

Bénéficiaires du Fonds de prévention de la violence faite aux femmes autochtones pour l’exercice 2015-2016

Première nation de Selkirk — Prevention of Violence Against Women in Pelly Crossing
(50 000 $ sur un an)
Dans le cadre de ce projet qui sera mis sur pied à Pelly Crossing, des membres de la collectivité participeront à l’élaboration et à la présentation d’un atelier axé sur l’égalité entre les hommes et les femmes, la prévention de la violence sexiste et la création d’une campagne de sensibilisation portant sur ces sujets. Le projet sera élaboré selon les perspectives de la Première nation et permettra aux membres et au personnel de la Première nation de Selkirk d’accroître la capacité de la collectivité à lutter contre la violence faite aux femmes.

Renseignements : Milly Johnson, 867-537-3331, poste 244

Skookum Jim Friendship Centre — Women of Wisdom
(50 000 $ sur deux ans)
Le projet « Women of Wisdom » vise à soutenir les femmes autochtones qui sont victimes de violence ou qui ont vécu un traumatisme; cela va de la violence conjugale à la violence horizontale, en passant par la perte de l’identité culturelle. Par l’intermédiaire de séances d’apprentissage traditionnel, et en faisant appel à des connaissances profondément enracinées dans les coutumes autochtones, les femmes seront en mesure d’acquérir les compétences dont elles ont besoin pour développer leur connaissance de soi et pour reconnaître leur valeur en tant que personnes. Dans le cadre de ce projet, on organisera des ateliers portant sur des sujets déterminés par les participants ainsi que des ateliers en pleine nature pendant les week-ends.

Renseignements : Teagan Lee, 867-633-7683

Victoria Faulkner Women’s Centre — A Safe Place
(50 000 $ sur deux ans)
« A Safe Place » est un projet pilote offert grâce à la collaboration du Victoria Faulkner Women’s Centre, du Conseil yukonnais de la condition de la femme et du Conseil des Premières nations du Yukon. Il s’agit d’un programme facile d’accès à Whitehorse, qui est offert après les heures de travail et la fin de semaine; de plus on servira un repas nutritif aux femmes présentes, qu’elles soient autochtones ou non. Le programme cible les femmes marginalisées et leurs enfants qui habitent à Whitehorse dans des logements précaires ou qui souffrent d’insécurité alimentaire ou d’une maladie mentale. Le personnel spécialisé répond aux besoins des participantes et les dirige vers les services qui peuvent les aider et assurer leur sécurité.

Renseignements : Hillary Aitken, 867-667-2693

Centre culturel des Kwanlin Dün — Walking With Our Sisters Community Programming
(25 000 $ sur un an)
Le Centre culturel des Kwanlin Dün, en partenariat avec la communauté des femmes autochtones, présente une série d’ateliers et de conversations visant à accroître le dialogue dans la collectivité en ce qui a trait à la disparition ou au meurtre de femmes et de filles autochtones au Yukon. Ces conversations, qui visent à susciter l’intérêt du public, auront lieu avant, durant et après la tenue de l’exposition Walking With Our Sisters au Centre culturel des Kwanlin Dün, du 11 au 25 avril. Le projet vise aussi à offrir du soutien aux familles afin qu’elles puissent rendre hommage aux êtres chers qu’elles ont perdus et participer à des activités communautaires. (Comme indiqué dans un communiqué publié le 10 avril, ce projet reçoit également une aide financière supplémentaire de 12 000 $ de la part du gouvernement du Yukon – 10 000 $ alloués dans le cadre du deuxième Sommet des femmes autochtones du Yukon, et 2 000 $ afin d’organiser un festin communautaire.)

Renseignements : Krista Reid, 867-456-5322

Liard Aboriginal Women’s Society — Building a Circle of Response-Based Practice
(25 000 $ sur un an)
« Building a Circle of Response-Based Practice » est un projet axé sur le partage des connaissances, qui vise à sensibiliser les organismes de première ligne aux approches fondées sur les mesures à prendre face à la violence faite aux femmes, et aux questions de justice sociale qui y sont liées. Dans le cadre du projet, il y aura trois ateliers communautaires à Watson Lake axés sur la compréhension de la violence et les approches à favoriser dans une perspective axée sur les interventions. 

Renseignements : Ann Maje Raider, 867-536-2097


Communiqué numéro 15-191