Gouvernement du Yukon



Pour diffusion immédiate
Le 27 mai 2015

Sommet sur la reconnaissance des compétences acquises à l’étranger

WHITEHORSE — Grâce au financement offert par Emploi et Développement social Canada, le ministère de l’Éducation a pu présenter hier un sommet public portant sur la reconnaissance des compétences acquises à l’étranger, qui visait à recueillir des propositions de mesures et de nouvelles idées en ce qui concerne l’intégration des travailleurs étrangers qualifiés dans le Nord.

La reconnaissance des compétences acquises à l’étranger est le processus qui consiste à s’assurer que les connaissances, les compétences, l’expérience de travail et la formation acquises dans un autre pays sont comparables aux normes établies pour exercer une profession ou un métier au Canada. La reconnaissance des compétences acquises à l’étranger contribue à la diversification de la main-d’œuvre et réduit le sous-emploi.

« La population réduite dans le Nord pose des défis dans la prestation des programmes d’évaluation et de préparation à l’emploi pouvant aider les travailleurs formés à l’étranger à trouver des emplois ou à poursuivre leur formation », a déclaré le ministre de l’Éducation, M. Doug Graham. « Au cours du sommet d’hier, les gouvernements du Nord ont parlé des pratiques exemplaires qu’ils avaient mises en place, discuté des défis qu’ils devaient surmonter et centré leurs efforts sur la recherche de solutions novatrices. »

Le sommet a permis de créer un réseau axé sur le partage des informations concernant les compétences acquises à l’étranger, et de dégager un consensus sur les situations et les défis qui existent en ce moment dans le Nord. Il a aussi généré des solutions novatrices fondées sur les pratiques exemplaires observées dans d’autres administrations et contribué à l’élaboration d’une stratégie yukonnaise à l’égard de la reconnaissance des compétences acquises à l’étranger.

« Le Yukon est en mesure de combler les écarts de compétences et la pénurie de main-d’œuvre grâce à l’intégration réussie des travailleurs formés à l’extérieur du Canada au marché du travail yukonnais », a ajouté M. Graham. « Le sommet était une continuation du travail effectué par le ministère de l’Éducation en vue de soutenir les immigrants et d’aider les employeurs en fournissant à ces derniers des outils et des ressources visant à les aider à embaucher et à maintenir en poste des travailleurs formés à l’étranger. »

Ce sommet d’une journée a permis de réunir des représentants des gouvernements, des entreprises, des associations professionnelles, des organismes à but non lucratif, des Premières nations ainsi que d’autres parties intéressées. Pour l’occasion, on avait invité Mme Margot Moorish, du Bureau du commissaire à l’équité du Manitoba, et M. Shawkat Shareef, professeur de sociologie au Collège du Yukon, à prendre la parole.

-30-

Renseignements :

Elaine Schiman
Communications
Conseil des ministres 
867-633-7961
elaine.schiman@gov.yk.ca

Ronuk Modha
Communications
Éducation
867-332-5082
ronuk.modha@gov.yk.ca


Communiqué numéro 15-187