Gouvernement du Yukon



Pour diffusion immédiate
Le 5 mai 2015

Des interprètes gestuels du domaine médical mis à la disposition des Yukonnais

WHITEHORSE — Les personnes sourdes et malentendantes du Yukon qui reçoivent des soins de santé en Colombie-Britannique ou en Alberta auront désormais accès à de nouveaux services professionnels d’interprétation gestuelle spécialisée dans le domaine médical.

« Il a été démontré que l’utilisation d’interprètes gestuels qualifiés dans le domaine médical diminue les méprises concernant les diagnostics et les traitements, ainsi que le besoin pour les personnes sourdes ou malentendantes d’avoir recours à des consultations répétées », a déclaré le ministre de la Santé et des Affaires sociales, M. Mike Nixon. « Recevoir des soins de santé à l’extérieur du territoire peut s’avérer stressant pour des patients et leur famille. Les interprètes gestuels immatriculés contribuent à réduire une partie de ce stress et à faire en sorte que les renseignements médicaux soient bien compris. »

Vers la fin de l’année dernière, le gouvernement du Yukon a signé deux ententes de trois ans, l’une avec la Western Institute for Deaf and Hard of Hearing, de la Colombie-Britannique, et l’autre, avec l’organisme Deaf and Hear Alberta. Chaque entente prévoit une allocation de 1 000 $ par année pendant trois ans de la part du gouvernement.

« Il est extrêmement utile de pouvoir faire appel à un interprète gestuel pour les rendez-vous médicaux. La communication est tellement importante pour notre santé et notre bien-être », a souligné  Elke Kraemer-Tremblay, membre de l’organisme Deaf and Hear Alberta. « Cela fait des années que les rendez-vous médicaux sont problématiques, car nous devons assembler des éléments d’information pour constituer ce que nous croyons être notre diagnostic. C’est un réel soulagement pour moi et ma famille de savoir qu’il y a maintenant un service d’interprétation à ma disposition; cela me donne confiance et me rassure lorsque je dois me rendre à l’hôpital. Je peux poser les questions que je veux tout en sachant que le personnel médical me comprendra, et que je comprendrai clairement ce qu’ils me diront. En ce qui a trait à mes soins de santé, la différence est incroyable. »

Les services fournis en Colombie-Britannique et en Alberta complémentent le service d’interprétation en langue des signes américaine (ASL) actuellement offert par le gouvernement, lequel a récemment été prolongé pour trois années supplémentaires. Le service yukonnais a fourni près de 600 heures d’interprétation dans le cadre de rendez-vous médicaux et de soins de santé au cours des deux dernières années.

-30-

Renseignements :

Elaine Schiman
Communications
Conseil des ministres 
867-633-7961
elaine.schiman@gov.yk.ca

Pat Living
Communications
Santé et Affaires sociales
867-667-3673
patricia.living@gov.yk.ca


Communiqué numéro 15-161