Gouvernement du Yukon



Pour diffusion immédiate
Le 13 avril 2015

Les trois territoires participeront au Sommet de Québec sur les changements climatiques

QUÉBEC – Les premiers ministres du Yukon, des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut représenteront les populations nordiques au Sommet de Québec sur les changements climatiques, le 14 avril.

MM. Darrell Pasloski, premier ministre du Yukon, Bob McLeod, premier ministre des Territoires du Nord-Ouest et Peter Taptuna, premier ministre du Nunavut, ont conjointement fait part des investissements massifs des trois territoires en matière de réduction des émissions de gaz et de production, de technologie et d’innovation liées à l’énergie propre. Ils ont également souligné que les régions nordiques doivent tenir compte de certains facteurs particuliers, notamment la croissance de l’économie locale et l’existence de collectivités rurales éloignées et de populations dispersées. De plus, ils ont fait remarquer que si les territoires contribuent peu aux émissions de gaz à effet de serre, les collectivités nordiques ressentent néanmoins de façon importante les effets du réchauffement climatique.

Les premiers ministres ont convenu que les mesures visant à atteindre les objectifs du Canada en matière de réchauffement climatique devraient être instaurées de manière à ne pas faire augmenter considérablement le coût de la vie dans le Nord et à ne pas menacer la sécurité alimentaire ni les économies émergentes.

« Le Nord canadien fait face à de nombreux défis, notamment en raison de sa vaste superficie, de sa faible densité de population et du coût de la vie, qui est très élevé », a expliqué M. McLeod. « Étant donné le réchauffement climatique et le besoin de mesures à court et à long terme, les territoires misent à la fois sur l’adaptation et l’atténuation. »

Puisqu’ils subissent les effets du réchauffement climatique de façon substantielle, les trois territoires collaborent afin d’élaborer des stratégies d’adaptation aux changements dans le Nord canadien. En 2011, les premiers ministres des territoires ont adopté la Stratégie d’adaptation panterritoriale et ils poursuivent leur collaboration. Il est essentiel de trouver un équilibre entre l’atténuation et l’adaptation.

« Les trois territoires investissent afin de réduire les émissions de gaz et de stimuler la production, la technologie et l’innovation liées à l’énergie propre », a affirmé M. Taptuna. « Nous devons également créer des occasions de croissance économique pour les collectivités nordiques, en favorisant un développement cohérent et durable ».

« Il est possible d’encourager l’énergie verte tout en continuant d’appuyer les économies nordiques nouvelles ou en croissance. La poursuite de nos objectifs en matière de réchauffement climatique ne doit pas contribuer à faire augmenter de façon importante le coût de la vie dans le Nord, qui est déjà très élevé », a ajouté M. Pasloski.

Les premiers ministres territoriaux sont heureux de participer au Sommet de Québec, et ils continueront de collaborer activement et de participer aux discussions sur l’atténuation et l’adaptation liées aux changements climatiques, tout en respectant les particularités propres à chacune des administrations, celles-ci devant répondre à des besoins spécifiques.

– 30 –

Renseignements :

Elaine Schiman
Communications
Conseil des ministres
Gouvernement du Yukon
867-633-7961
elaine.schiman@gov.yk.ca

Roya Grinsted
Communications
Gouvernement des T.N.-O.
867-669-2308

Yasmina Pepa
Bureau du premier ministre Taptuna
Gouvernement du Nunavut
867-975-5059
ypepa@gov.nu.ca


Communiqué numéro 15-123