Gouvernement du Yukon



Pour diffusion immédiate
Le 26 février 2015

Le Yukon continue d’avoir la cote relativement au potentiel d’investissement dans le secteur des minéraux

WHITEHORSE — Le ministre de l’Énergie, des Mines et des Ressources, M. Scott Kent, a déclaré aujourd’hui que le Yukon est dans une position enviable pour maintenir et accroître sa réputation comme chef de file mondial en ce qui a trait à l’exploitation minière et aux investissements dans ce secteur.

La remarque du ministre Scott Kent fait suite au sondage réalisé par l’Institut Fraser auprès des entreprises minières en 2014, selon lequel le Yukon se place au 9e rang parmi les régions les plus intéressantes au monde en ce qui concerne les investissements dans le secteur minier. Les personnes interrogées dans le cadre du sondage ont indiqué que le potentiel géologique du Yukon était le plus élevé au monde relativement aux investissements dans l’exploration minière. Cet excellent résultat est le reflet du travail accompli par la Commission géologique du Yukon et les partenaires de l’industrie qui ont mis en évidence la grande richesse minérale du territoire.

« L’enquête de l’Institut Fraser confirme ce que nous savions déjà au sujet de la situation de l’industrie yukonnaise de l’exploration et de l’exploitation minière », a indiqué M. Kent. « Nous sommes très fiers de notre position au classement, mais nous sommes aussi conscients qu’il y a place à l’amélioration. Le sondage démontre qu’il y a encore du travail à faire en collaboration avec les Premières nations et l’industrie minière pour que l’exploration et l’exploitation minières au Yukon connaissent encore plus de succès. »

En collaboration avec les Premières nations et l’industrie, le gouvernement du Yukon va de l’avant avec deux initiatives visant à faire en sorte que le territoire sorte plus fort de la période de ralentissement de l’activité minière que nous traversons actuellement.

En 2016, le gouvernement du Yukon aura mis en place une stratégie visant l’essor de l’industrie minière yukonnaise, qui contribuera à assurer que le territoire reste concurrentiel et bien positionné sur la scène mondiale relativement aux investissements dans le secteur des minéraux.

Le gouvernement concentre aussi ses efforts sur le projet d’amélioration du processus de délivrance des permis, lequel facilitera le processus de réglementation en éliminant le plus possible les chevauchements et les doubles emplois au cours des étapes menant à l’obtention des permis. Une fois terminé, le projet procurera davantage de certitude aux compagnies qui font des affaires au Yukon.

« Nous avons le potentiel géologique le plus prometteur au monde, mais la baisse des prix mondiaux des minéraux a influé directement sur l’exploration et l’exploitation minière au pays et ailleurs dans le monde », a ajouté M. Kent. « Nous faisons de grands progrès en ce qui a trait à l’amélioration de la réglementation et du climat de certitude pour l’industrie. Cela, ajouté à nos enviables et indiscutables ressources minières, aidera le Yukon à se démarquer dans un proche avenir. »

Le sondage de l’Institut Fraser a été mené du 26 août au 15 novembre 2014; il a été distribué à 4 200 cadres et responsables d’exploration minière, ainsi qu’à des sociétés d’experts-conseils du domaine faisant des affaires dans le monde entier. Au total, 485 personnes ont répondu au questionnaire.

-30-

Renseignements :

Elaine Schiman
Communications
Conseil des ministres 
867-633-7961
elaine.schiman@gov.yk.ca

Sue Thomas
Communications
Énergie, Mines et Ressources
867-667-5809
sue.thomas@gov.yk.ca


Communiqué numéro 15-063