Gouvernement du Yukon



Pour diffusion immédiate
Le 9 février 2015

Le Centre du mieux-être de Justice Yukon contribue à l’évaluation favorable du Tribunal communautaire du mieux-être

WHITEHORSE — Une évaluation récente du Tribunal communautaire du mieux-être du Yukon montre qu’il atteint ses objectifs principaux. L’évaluation de cette approche thérapeutique, qui a comme clientèle cible les délinquants souffrant d’une dépendance, d’une maladie mentale ou d’un trouble causé par l’alcoolisation fœtale (TCAF), révèle qu’elle permet de diminuer les risques de récidive et d’améliorer la sécurité publique.

Dans un rapport d’évaluation de 2014, M. Joe Hornick indique que les services et les activités de formation visant l’acquisition de compétences que le Centre du mieux être de Justice Yukon offre aux délinquants sont très efficaces. Le centre est géré par la Direction des services correctionnels du gouvernement du Yukon.

« Le Tribunal communautaire du mieux-être continue de donner de bons résultats en offrant aux délinquants aux prises avec des problèmes de mieux-être le soutien et les moyens qui leur permettent de pourvoir à leurs besoins, ce qui leur évite d’avoir de nouveau des démêlés avec le système de justice », a déclaré le ministre de la Justice, M. Brad Cathers.

Le Tribunal communautaire du mieux-être a été mis en place en 2007 à la suite des recommandations du Plan de lutte contre l’alcoolisme et la toxicomanie. L’approche thérapeutique du tribunal se base sur le fait que les problèmes liés au mieux-être, tels la dépendance, les traumatismes passés et la pauvreté affectent beaucoup de familles et de collectivités du Yukon.

La mise en place d’une approche holistique de la planification du mieux-être et l’offre de programmes pertinents pour traiter les problèmes sous-jacents qui mènent à la récidive de comportements criminels se sont révélées efficaces.

« Grâce au soutien du Centre du mieux-être et de nos partenaires, le Tribunal communautaire du mieux-être a constamment atteint son objectif de réduire le taux de récidive », a déclaré la coordonnatrice des tribunaux thérapeutiques, Mme Tanya MacKenzie. « Nous avons reçu de nombreux appels d’autres gouvernements qui souhaitent utiliser le Tribunal communautaire du mieux-être comme modèle ».

Le Tribunal communautaire du mieux-être et le Centre du mieux-être de Justice Yukon reçoivent actuellement du financement de la part du gouvernement du Yukon et viennent d’être admissibles pour recevoir du soutien de la part du ministère fédéral de la Justice.

Le financement est accordé jusqu’en 2018.

Pour de plus amples renseignements :
Le Tribunal communautaire yukonnais du mieux-être  

– 30 –

Renseignements :

Elaine Schiman
Communications
Conseil des ministres 
867-633-7961
elaine.schiman@gov.yk.ca

Tyler Plaunt
Communications
Justice
867-667-3221
tyler.plaunt@gov.yk.ca


Communiqué numéro 15-043