Gouvernement du Yukon



Pour diffusion immédiate
Le 14 janvier 2015

Trois organismes communautaires reçoivent des subventions pour la prévention du crime et les services aux victimes

WHITEHORSE — Le Fonds pour la prévention du crime et les services aux victimes a alloué 30 684 $ en vue d’appuyer les projets de prévention du crime et ceux qui offrent des services de soutien aux victimes du Yukon.

« Ces projets à l’échelle locale sont des initiatives importantes pour prévenir le crime et appuyer les victimes », a déclaré le ministre de la Justice, M. Mike Nixon. « Les organismes communautaires ne cessent de trouver des solutions créatives pour améliorer la sécurité et le bien-être des collectivités du Yukon. »

Les bénéficiaires de ce cycle de financement comprennent la Ville de Faro, la Fetal Alcohol Syndrome Society of Yukon (FASSY) et la Ynklude Art Society.

« La FASSY offre un programme de repas communautaires en partenariat avec les organismes Challenge Community Vocational Alternatives et Centraide Yukon depuis maintenant plus de trois ans. Le programme a connu un si grand succès que la demande commence à dépasser notre capacité à offrir le service », a déclaré le directeur général de la FASSY, M. Michael McCann. « La subvention généreuse provenant du Fonds pour la prévention du crime et les services aux victimes fera en sorte de permettre aux personnes ciblées par ce programme de pouvoir continuer d’en profiter. »

Le Fonds pour la prévention du crime et les services aux victimes accorde des subventions deux fois par année à des organismes qui proposent des projets visant à réduire la criminalité, à prévenir la violence faite aux femmes et aux enfants, à s’attaquer aux causes profondes du comportement criminel, ou à offrir des services aux victimes d’actes criminels et de l’information sur la prévention du crime et sur les moyens à prendre pour éviter de devenir une victime.

Le Fonds vient en aide aux organismes communautaires depuis 1998. Les propositions sont examinées par le conseil d’administration du Fonds pour la prévention du crime et les services aux victimes. Le conseil est composé de membres de la collectivité et de représentants du gouvernement du Yukon, des Premières nations, de groupes de femmes et de la Gendarmerie royale du Canada.

La prochaine date limite pour la présentation des demandes est le 15 février, à 16 h 30.

Pour en savoir davantage : Fonds pour la prévention du crime et les services aux victimes

– 30 –

Voir le document d’information ci-dessous.

Renseignements :

Elaine Schiman
Communications
Conseil des ministres
867-633-7961
elaine.schiman@gov.yk.ca

Tyler Plaunt
Communications
Justice
867-667-3221
tyler.plaunt@gov.yk.ca

Document d’information – bénéficiaires du Fonds pour la prévention du crime et les services aux victimes

Ville de Faro : 2 738 $ – Projet Family Dinner Nights (soirées souper en famille) et formation. Ce projet vise à rassembler les membres de la collectivité au moyen de soupers en famille qui auront lieu une fois par mois durant l’hiver, et à accroître le sentiment de fierté et de sécurité des résidents. Le financement servira également à fournir de la formation pour développer les compétences d’un coordonnateur des programmes de loisirs pour les jeunes.
Renseignements : Rose Fulton, 994-2728, poste 5, admin-faro@faroyukon.ca.  

Fetal Alcohol Syndrome Society Yukon (FASSY) : 3 666 $ – Programme de repas communautaires. Ce projet fournit à des hommes et des femmes aux prises avec le trouble de l’alcoolisation fœtale des repas nutritifs, dans un endroit qui favorise l’inclusion sociale. Plusieurs des clients de l’organisme ont déjà eu des démêlés avec le système de justice, et ces repas aident à répondre aux besoins nutritionnels de ce groupe à risque. En répondant aux besoins essentiels de ces clients, on diminue les risques d’agression et de victimisation.
Renseignements : Michael McCann, 398-4948, executive.director@fassy.org.

Ynklude Art Society : 24 280 $ – Projet The Heart Will Speak.  Au moyen de films et de chansons, ce projet vise à sensibiliser le public aux effets négatifs de l’intimidation sur les personnes handicapées. Les six présentations dans les écoles de Whitehorse et celle à l’intention du public permettront de dénoncer l’exploitation, la victimisation et l’exclusion que subissent des personnes handicapées, et de réfléchir aux conséquences de ces actes sur les familles de ces dernières.
Renseignements : Julie Robinson, 336-1330, ynklude@gmail.com


Communiqué numéro 15-010