Gouvernement du Yukon



Pour diffusion immédiate
Le 13 janvier 2015

Quatre organismes yukonnais reçoivent du financement pour des projets innovateurs

WHITEHORSE — Le Fonds pour la prévention du crime et les services aux victimes a octroyé 55 860 $ pour financer les projets innovateurs de quatre organismes communautaires, qui visent à prévenir la criminalité et à soutenir les victimes d’actes criminels.

« On a alloué du financement pour la réalisation de projets communautaires visant à informer la population sur la façon d’aider des personnes vulnérables ou qui ont été victimes d’actes criminels », a déclaré le ministre de la Justice, M. Mike Nixon. « Ces projets visent à établir des liens entre les fournisseurs de services ainsi qu’à informer les Yukonnais sur les différentes manières de rendre les collectivités plus sécuritaires. »

Les organismes qui ont reçu du financement sont : Kona’s Coalition, Yukon Circle of Change, Yukon Public Legal Education Association (YPLEA) et Yukon Women’s Transition Home Society.

« Cette aide financière nous permet de poursuivre nos efforts visant à renseigner davantage le public sur la façon de reconnaître et de prévenir la violence envers les personnes âgées », a indiqué le vice-président de la YPLEA, M. Jeff Sunstum. « Au cours d’ateliers offerts dans les collectivités rurales et à Whitehorse, on renseignera les participants qui sont témoins de violence envers une personne âgée, mais qui ne sont pas impliqués, sur la façon d’intervenir et de lui porter assistance. »

Le Fonds pour la prévention du crime et les services aux victimes accorde des subventions deux fois par année à des organismes qui proposent des projets visant à réduire la criminalité, à prévenir la violence faite aux femmes et aux enfants, à s’attaquer aux causes profondes du comportement criminel, ou à offrir des services aux victimes d’actes criminels et de l’information sur la prévention du crime et sur les mesures à prendre pour éviter de devenir une victime.

Les propositions sont examinées par le conseil d’administration du Fonds pour la prévention du crime et les services aux victimes. Le conseil est composé de membres de la collectivité et de représentants du gouvernement du Yukon, des Premières nations, de groupes de femmes et de la GRC.

Le Fonds vient en aide aux groupes communautaires depuis 1998. Il est financé au moyen de diverses sources, notamment une partie des recettes tirées de machines à sous en vertu d’un accord conclu avec la Klondike Visitors Association, les suramendes compensatoires, les amendes infligées en vertu du Code criminel, les produits de la disposition de biens confisqués et les dons du public.

La prochaine date limite pour le dépôt des demandes est le 15 février.

Pour en savoir plus :
Fonds pour la prévention du crime et les services aux victimes  

-30-

Complément d’information ci-dessous.

Renseignements :

Elaine Schiman
Communications
Conseil des ministres 
867-633-7961
elaine.schiman@gov.yk.ca

Tyler Plaunt
Communications, Justice
867-667-3221
tyler.plaunt@gov.yk.ca

Document d’information

Yukon Circle of Change – 10 000 $ - Projet de rencontres communautaires de justice réparatrice. Ce projet vise à encourager les rencontres entre contrevenants, victimes et résidents de la collectivité dans le but de favoriser chez les victimes d’un acte criminel le retour à la vie normale. L’organisme Yukon Circle of Change coordonnera les rencontres auxquels participeront des animateurs expérimentés; les rencontres sont gratuites pour les organismes communautaires et les familles de Whitehorse qui y participent. Les rencontres communautaires de justice réparatrice encouragent les contrevenants à assumer la responsabilité des actes criminels qu’ils ont commis et à réparer les torts causés aux victimes et à la collectivité.
Renseignements : Christine Klaassen-St Pierre, au 333-9936, klaasstp@northwestel.net.

Yukon Public Legal Education Association – $27,000 for It’s Not Right. Projet Not Right. Ce projet de sensibilisation du public vise à inciter les personnes qui sont témoins de violence envers les personnes âgées à intervenir. Des ateliers et des séances d’information auront lieu à Whitehorse et dans les collectivités pour apprendre aux voisins, aux amis et aux membres de la famille à reconnaître les signes avant-coureurs de violence et à prêter assistance aux personnes âgées d’une manière sécuritaire et respectueuse.
Renseignements : Lillian Nakamura Maguire, au 393-2044, yplea.seniors@gmail.com.

Yukon Women's Transition Home Society – 22 860 $ – Projet de campagne d’information sur le protocole de sécurité de Whitehorse. Ce projet renseignera le public et les fournisseurs de services sociaux sur le protocole de sécurité mis en place à Whitehorse, lequel a été élaboré en vue d’établir des relations plus saines entre la GRC et les fournisseurs de services, et ce, afin d’améliorer les délais d’intervention et les services offerts aux femmes en détresse. Dans le cadre du projet, on élaborera un programme visant à permettre aux femmes de signaler l’agression sexuelle dont elles ont été victimes à une tierce partie, sous le couvert de l’anonymat. 
Renseignements : Barbara McInerney, au 633-7722, edywth@northwestel.net.

Kona's Coalition – 5 000 $ – Projet Safe Haven for Pets (refuge pour animaux de compagnie). Ce projet vise à fournir aux personnes qui fuient la violence familiale un endroit sécuritaire pour leur animal de compagnie. La plupart des maisons de transition et des refuges n’acceptent pas les animaux de compagnie, ce qui peut décourager une personne de quitter une situation dangereuse. Le financement servira à mettre en place un réseau de maisons d’accueil et de transporteurs, à élaborer des méthodes de sélection et de suivi des familles qui accueilleront les animaux de compagnie, et produire des manuels de formation.
Renseignements : Jordi Mikeli-Jones, au 334-4224, konascoalition@gmail.com.


Communiqué numéro 15-007