Gouvernement du Yukon



Pour diffusion immédiate
Le 8 octobre 2014

Le Yukon participe activement à une rencontre nationale sur la santé

WHITEHORSE – Le ministre de la Santé et des Affaires sociales, M. Doug Graham, soutient qu’il est conscient des effets importants et grandissants de la démence sur les réseaux de soutien des territoires et que le gouvernement souhaite trouver des solutions.

« Lors de la dernière rencontre des ministres de la Santé à Banff, nous avons reconnu que la démence est un problème majeur. En tant que ministres, nous avons convenu de prendre les devants afin de relever les défis liés à ce trouble, soit en mettant en place des pratiques efficaces visant à améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de démence et de leurs aidants, et grâce à des investissements dans la recherche, qui nous permettront de prendre des décisions éclairées », a affirmé M. Graham.

Il a ajouté que le Yukon contribue à la recherche, grâce à sa participation au projet visant à réduire la quantité de médicaments antipsychotiques administrés aux personnes atteintes de démence, mené par la Fondation canadienne pour l’amélioration des services de santé. La demande de soins pour les personnes souffrant de démence et de soutien pour les aidants a également été prise en considération lors de la planification des établissements de soins prolongés.

M. Graham a affirmé que les discussions ont également porté sur l’innovation en matière de soins de santé et sur la pertinence des soins, chacun des ministres ayant pour but de bâtir un système de santé durable et d’offrir aux Canadiens les soins de qualité auxquels ils ont droit.

« Étant donné qu’ici au Yukon, nous avons à cœur la collaboration et l’intégration et compte tenu du travail de planification que nous avons effectué l’an dernier afin de combler les lacunes du système, je crois que nous sommes en mesure de relever les défis liés à l’accès à des soins de qualité et à l’évolution démographique et technologique, tout en continuant à être responsables sur le plan financier », a ajouté M. Graham.

Selon M. Graham, le Yukon, malgré qu’il soit plus petit que d’autres administrations, est probablement parmi les mieux placés pour relever les défis futurs, et ses pratiques exemplaires pourraient même servir d’exemple.

Par ailleurs, le tabagisme au Yukon demeure bien présent et le ministre compte se pencher sur ce qui se fait dans les autres administrations pour restreindre l’accès aux produits du tabac aromatisés et aux cigarettes électroniques et en réduire l’utilisation. De plus, les ministres de la Santé ont convenu de collaborer afin de s’attaquer au problème des coûts élevés des médicaments pour traiter les maladies rares.

« Le Yukon aussi est aux prises avec ce problème et nous allons travailler en partenariat pour gérer les coûts de la pharmacothérapie relative aux maladies rares », a ajouté M. Graham.

Le ministre est revenu de cette rencontre en se disant convaincu que le travail des ministres, du Groupe de travail sur l’innovation en matière de santé et du Conseil de la fédération aura d’importantes répercussions, dans les mois et les années à venir, sur la qualité et la viabilité à long terme des soins de santé offerts aux Canadiens. Le premier ministre, M. Darrell Pasloski, est coprésident du Groupe de travail.

– 30 –

Renseignements :

Elaine Schiman
Communications
Conseil des ministres
867-633-7961
elaine.schiman@gov.yk.ca

Michelle Boleen
Communications
Santé et Affaires sociales
867-456-6145
michelle.boleen@gov.yk.ca

 


Communiqué numéro 14-228