Gouvernement du Yukon



Pour diffusion immédiate
Le 11 juin 2014

Le gouvernement se dote d’une nouvelle stratégie de gestion de l’eau favorable à la nature et aux humains

WHITEHORSE – Le document Stratégie et plan d’action du Yukon sur la gestion de l’eau, publié aujourd’hui, décrit la ligne de conduite stratégique et globale qui orientera les décisions du gouvernement relativement à la gestion des ressources en eau.

« La stratégie nous aidera à gérer les ressources en eau du Yukon dans l’immédiat et pour les nombreuses années à venir », a dit le ministre de l’Environnement, M. Currie Dixon. « Elle tient compte de la valeur intrinsèque de l’eau et du fait qu’il s’agit d’une ressource essentielle au milieu naturel, à la population et à l’économie du Yukon. »

On décrit dans le document le travail déjà amorcé ainsi que plus de 50 mesures, nouvelles ou remaniées, que le gouvernement entend prendre pour réaliser ce qui suit :

  • Améliorer la compréhension et la gestion des eaux souterraines
  • Planifier la gestion de l’eau en fonction des besoins actuels et futurs  
  • Améliorer les programmes de gestion de l’eau
  • Assurer et améliorer l’accès à de l’eau potable de qualité
  • Favoriser l’utilisation durable de l’eau
  • Améliorer la communication de l’information sur les ressources en eau du Yukon

Le gouvernement investira 2,7 millions de dollars supplémentaires au cours de trois prochaines années pour la réalisation de divers projets, dont l’officialisation et l’élargissement de ses programmes portant sur les eaux souterraines, l’aménagement de 25 nouvelles stations de surveillance hydrométrique et l’embauche d’un hydrologue. Les sommes investies auront des retombées économiques avantageuses pour les collectivités et le secteur privé et permettront de mettre sur pied des activités de formation visant à accroître les capacités des différents acteurs engagés dans la gestion de l’eau.

« En se dotant de la présente stratégie et du plan d’action, le gouvernement territorial s’est donné les moyens de pouvoir mieux satisfaire aux besoins actuels et futurs, et ce, d’une manière apte à préserver de façon durable la qualité, la quantité et la bonne santé générale des plans et des cours d’eau du Yukon au profit de tous les organismes vivants qu’abrite le territoire », a ajouté le ministre.

Une version préliminaire de la stratégie avait fait l’objet d’une consultation publique en 2013. La mise à contribution de différents organismes, gouvernementaux et autres, assurant la gestion des ressources en eau ou militant pour leur protection a permis de faire en sorte que la version définitive respecte une multiplicité d’intérêts et de valeurs en ce qui concerne les ressources en eau du territoire.

Pour en savoir plus sur le sujet, les lecteurs sont invités à consulter la page Web consacrée à la stratégie et au plan d’action du Yukon sur la gestion de l’eau à l’adresse www.gov.yk.ca/waterstrategy.

-30-

Un document d’information est fourni en annexe.

Renseignements :

Elaine Schiman
Communications
Conseil des ministres
867-633-7961
elaine.schiman@gov.yk.ca

Melissa Madden
Communications
Ministère de l’Environnement
867-667-5237
melissa.madden@gov.yk.ca  

 

Document d’information

Le document Stratégie et plan d’action du Yukon sur la gestion de l’eau – De l’eau pour la nature, de l’eau pour les humains – a pour but d’aider le gouvernement du Yukon à s’assurer que ses décisions en matière de gestion de l’eau contribuent à préserver la qualité, la quantité et la bonne santé générale de nos ressources hydriques et en permettent une utilisation durable. On y définit deux objectifs :

De l’eau pour la nature ~ Préserver la qualité et la quantité des ressources en eau nécessaires à la santé des milieux aquatique et terrestre et aux services écosystémiques, et respecter la valeur intrinsèque de l’eau.

De l’eau pour les humains ~ Assurer l’accès à de l’eau de bonne qualité et en quantité suffisante pour la consommation et autres utilisations, y compris l’usage que nous en faisons à des fins industrielles, récréatives, patrimoniales, culturelles ou spirituelles. Encourager une utilisation judicieuse et durable de l’eau qui permet de répondre aux besoins des collectivités et des principaux secteurs économiques.

Dans la poursuite de ces objectifs, les efforts s’articuleront autour de six axes prioritaires. On indique en regard de chaque priorité le travail déjà amorcé ainsi que le travail à accomplir (décrit ci après) :

  • Améliorer la compréhension et la gestion des eaux souterraines
    • Officialiser le programme de surveillance des eaux souterraines au Yukon et en élargir la portée
    • Établir un cadre réglementaire portant sur la gestion des eaux souterraines
  • Assurer et améliorer l’accès à de l’eau potable de qualité
    • Renforcer les liens de travail avec les autres gouvernements et organismes qui ont un rôle à jouer en ce qui concerne les sources d’eau potable du Yukon
    • Accroître les possibilités de formation et d’éducation et faciliter l’accès à l’information
    • Évaluer la consommation de l’eau potable et l’efficacité des usages qu’on en fait
    • S’assurer que les programmes d’application de la réglementation répondent aux besoins du public en ce qui a trait à l’approvisionnement en eau potable de qualité
  • Favoriser l’utilisation durable de l’eau
    • Conseiller et orienter davantage les utilisateurs d’eau
  • Améliorer la communication de l’information sur les ressources en eau du Yukon
    • Améliorer les communications et les activités d’éducation et de sensibilisation sur les ressources en eau du Yukon
    • Améliorer les outils servant à communiquer l’information sur l’eau au public
  • Améliorer les programmes de gestion de l’eau
    • Renforcer la collaboration et la coordination des efforts avec les autres organismes responsables de la gestion de l’eau
    • Renforcer nos capacités en matière de gestion de l’eau
  • Planifier la gestion de l’eau en fonction des besoins actuels et futurs
    • Assurer une surveillance adéquate des ressources en eau à la grandeur du territoire
    • Fonder la prise de décisions sur une utilisation accrue de la meilleure information disponible (connaissances scientifiques, traditionnelles et locales)

Communiqué numéro 14-149