Gouvernement du Yukon



Pour diffusion immédiate
Le 6 juin 2014

La Forêt de panneaux indicateurs de Watson Lake désignée comme lieu d’intérêt historique

WHITEHORSE — Lors d’une cérémonie tenue hier, la Forêt de panneaux indicateurs de Watson Lake a été désignée comme lieu d’intérêt historique. Le ministre du Tourisme et de la Culture, M. Mike Nixon, et la présidente de la Watson Lake Historical Society, Mme Teri McNaughton, étaient présents pour dévoiler la plaque commémorative.

« Le gouvernement du Yukon était fier de se joindre à la collectivité de Watson Lake pour assister à la cérémonie de désignation de cet attrait touristique unique en son genre en tant que lieu d’intérêt historique du Yukon », a déclaré M. Nixon. « Le site a été visité par des milliers de Yukonnais et de visiteurs, et bon nombre d’entre eux  ont ajouté leur propre panneau indicateur à cet endroit incomparable et ont ainsi contribué à enrichir l’histoire de la localité, tout comme celles de la route de l’Alaska et du territoire. »

Des dignitaires et le public se sont réunis pour la cérémonie qui a permis de faire de la Forêt de panneaux indicateurs le huitième lieu d’intérêt historique protégé en vertu de la Loi sur le patrimoine historique. Le maire, M. Richard Durocher, a représenté la Ville de Watson Lake qui est chargée d’assurer l’entretien du site.

« La Ville de Watson Lake est fière et honorée de participer à cette cérémonie », a souligné le maire de Watson Lake, M. Richard Durocher. « Nous avons toujours considéré la Forêt de panneaux indicateurs comme l’un des fleurons les plus importants de la collectivité pour attirer les visiteurs dans le sud-est du Yukon. Watson Lake continuera d’investir dans l’entretien du site et planifie même d’agrandir les lieux pour que la forêt puisse prendre de l’expansion ».

C’est la Watson Lake Historical Society qui a proposé que la Forêt de panneaux indicateurs de Watson Lake soit désignée comme lieu d’intérêt historique. La demande a ensuite fait l’objet d’un examen et d’une recommandation de la Commission du patrimoine historique du Yukon, appuyée par le ministère du Tourisme et de la Culture.

« La Forêt de panneaux indicateurs est un site hors du commun qui nous permet de partager avec les visiteurs des anecdotes savoureuses et variées liées à l’histoire du Yukon; elle est également un exemple exceptionnel d’un paysage culturel en constante évolution », a indiqué la présidente de la Commission du patrimoine historique du Yukon, Mme Anne Leckie. « La Commission a été ravie d’avoir l’occasion d’examiner l’excellente présentation qui a été faite de cet endroit et de recommander au ministre que la forêt soit désignée comme lieu d’intérêt historique du territoire. »

« Je suis très heureuse du fait que notre Forêt de panneaux indicateurs a reçu cette importante désignation. Watson Lake est une collectivité extraordinaire qui tire beaucoup de fierté de cet endroit. J’ai été honorée de participer à cette cérémonie », a ajouté la députée de Watson Lake, Mme Patti McLeod.

« Nous sommes très heureux de pouvoir profiter de cette occasion pour souhaiter la bienvenue aux personnes qui viennent à Watson Lake pour la première fois ainsi qu’aux visiteurs venus assister à la désignation de la Forêt de panneaux indicateurs en tant que lieu d’intérêt historique du Yukon. Cela reflète bien l’importance de la Forêt sur le plan patrimonial, tout comme la contribution de la localité à l’histoire du territoire et à son développement continue », a ajouté Mme McNaughton

Pour en savoir plus : Lieux d’intérêt historique du Yukon  

-30-

Un document d’information et une photo sont fournis en annexe.

Renseignements :


Elaine Schiman
Communications
Conseil des ministres  
867-633-7961
elaine.schiman@gov.yk.ca

Heather LeDuc
Communications
Tourisme et Culture
 867-667-5318
heather.leduc@gov.yk.ca

Document d’information :

En 1942, Carl Lindley, un soldat américain de Danville, en Illinois, a ajouté un panneau portant le nom de sa ville, à côté d’une borne kilométrique de l’armée durant la construction de la route de l’Alaska. À cette époque, on avait érigé au lac Watson une base aérienne militaire et un terrain d’aviation. Depuis, des touristes de partout dans le monde ont ajouté plus de 75 000 panneaux indicateurs à la forêt, qui est située au carrefour de la route de l’Alaska et de la route Robert-Campbell.


Communiqué numéro 14-144