Gouvernement du Yukon



Pour diffusion immédiate
Le 14 mai 2014

Le gouvernement investit dans la recherche sur l’adaptation au changement climatique

WHITEHORSE — Le gouvernement du Yukon, en partenariat avec le gouvernement du Canada, accroît son rôle dans la recherche sur le changement climatique, avec l’annonce de six nouveaux projets portant sur l’adaptation au changement climatique.

« Le gouvernement du Yukon est conscient que les effets du changement climatique présentent de sérieux défis pour notre style de vie particulier », a déclaré le ministre de l’Environnement, M. Currie Dixon. « Les nouveaux partenariats que nous avons établis permettront de trouver des solutions novatrices qui amélioreront notre capacité de nous adapter au changement. »

Ressources naturelles Canada (par l’intermédiaire de sa Plateforme d’adaptation) et l’Agence de la santé publique du Canada allouent environ 510 000 $ par année pendant deux ans aux projets sur l’adaptation. Quant au gouvernement du Yukon, il fournit un financement de près de 150 000 $ ainsi qu’un soutien en nature.

Objectifs des projets :

  • Élaborer un portail Web au service du Conseil de l’Arctique, qui vise à faciliter l’adaptation en fournissant un accès à des outils et à des renseignements pertinents; 
  • Évaluer comment divers scénarios de changement climatique pourraient influer sur la demande énergétique au Yukon; 
  • Anticiper les risques pour la santé publique associés au changement climatique au Yukon et envisager des solutions possibles.

« L’adaptation signifie être en mesure de composer avec les effets négatifs du changement climatique et tirer profit des occasions qui peuvent se présenter », a souligné M. Dixon. « Ces projets nous permettront d’orienter nos décisions, nos activités et notre pensée de façon à accroître notre compétitivité économique et le bien-être des collectivités. »

Les nouveaux projets s’ajoutent aux initiatives déjà entreprises par le gouvernement du Yukon sur la question de l’adaptation. Le Secrétariat du changement climatique coordonne neuf projets subventionnés par Affaires autochtones et Développement du Nord Canada. Le ministère de la Voirie et des Travaux publics travaille en étroite collaboration avec Transports Canada dans le but d’évaluer les répercussions du changement climatique et de la dégradation du pergélisol sur le réseau routier au Yukon.

Pour en savoir plus :
Plateforme d’adaptation de Ressources naturelles Canada : www.rncan.gc.ca/changements-climatiques/impacts-adaptation/plateforme-adaptation/10028

Programme du projet de systèmes de prévention en santé publique et adaptation aux changements climatiques de l’Agence de santé publique du Canada : www.phac-aspc.gc.ca/hp-ps/eph-esp/pph-psp-fra.php

Rapport d’étape du Plan d’action sur le changement climatique du gouvernement du Yukon : www.env.gov.yk.ca/air-water-waste/ccactionplan.php (en anglais)

-30-

Un document d’information est fourni en annexe.

Renseignements :

Elaine Schiman 
Communications
Conseil des ministres 
867-633-7961
elaine.schiman@gov.yk.ca

Nancy Campbell
Communications
Environnement
867-456-6794
nancy.campbell@gov.yk.ca

Document d’information

Le gouvernement du Yukon collabore avec plusieurs ministères du gouvernement fédéral et d’autres partenaires en vue de la réalisation de six projets pour une valeur totale de 1,3 million de dollars :

1. Portail Web axé sur l’adaptation dans l’Arctique (Conseil de l’Arctique)
Budget total du projet : 412 000 $. Partenaires : Gouvernement du Yukon (Secrétariat du changement climatique), Ressources naturelles Canada (Division des impacts et de l’adaptation liés aux changements climatiques (DIACC)), Université de l’Alaska (Fairbanks), département d’État américain. Ce portail d’information sur Internet améliorera l’accès à des renseignements concernant la recherche menée sur l’adaptation et les initiatives mises en place dans la région circumpolaire.

2. Compilation des études de cas dans le secteur énergétique
Budget total du projet : 161 000 $. Partenaires : Ressources naturelles Canada (DIACC), gouvernement du Yukon (Centre des solutions énergétiques), Ontario Centre for Climate Impacts and Adaptation Resources. Dans le cadre de ce projet, on examinera des dossiers portant sur des études de cas où des mesures, qui ont été prises dans le secteur énergétique pour réduire les impacts du changement climatique et s’adapter à celui ci, ont été fusionnées afin de déterminer comment de telles mesures peuvent être répétées ailleurs. Parmi les avantages d’une telle approche, notons une réduction du coût total des mesures mises de l’avant pour contrer les impacts du changement climatique, qui fait en sorte que le secteur énergétique est à la fois respectueux du climat et prêt à s’y adapter.

3. Évaluation des tendances et des répercussions des températures sur la demande énergétique
Budget total du projet : 18 000 $. Partenaires : Ressources naturelles Canada (DIACC), gouvernement du Yukon (Centre des solutions énergétiques), Société d’énergie du Yukon. Dans le cadre de ce projet, on évaluera les impacts du changement climatique sur la façon dont le Yukon gère l’énergie, en évaluant les besoins futurs en électricité et la capacité de production du territoire, ainsi que les répercussions subséquentes sur la planification entourant les mesures énergétiques. Ce projet permettra de mesurer les risques potentiels et les possibilités qui pourraient s’offrir au secteur énergétique du Yukon et de planifier l’utilisation future des ressources énergétiques d’une façon plus éclairée.

4. Pergélisol et évaluation des risques – Ross River
Budget total du projet : 402 000 $. Direction : Collège du Yukon (Northern Climate ExChange). Partenaires : Risk Sciences International, International Institute for Sustainable Development. Financement : Ressources naturelles Canada (DIACC), gouvernement du Yukon (Voirie et Travaux publics), Commission géologique du Yukon. Ce projet permettra d’établir des lignes directrices et des pratiques exemplaires relativement à la gestion des immeubles à Ross River, qui seront transférables à d’autres administrations nordiques.

5. Routes d’accès aux mines situées dans le Nord canadien
Budget total du projet : 292 000 $. Direction : Collège du Yukon (Northern Climate ExChange). Partenaires : Risk Sciences International, International Institute for Sustainable Development. Financement : Ressources naturelles Canada (DIACC), gouvernement du Yukon (par l’intermédiaire du partenariat panterritorial sur l’adaptation avec les gouvernements des T.N.-O. et du Nunavut), Transports Canada. Dans le cadre de ce projet, on examinera les conséquences de l’adaptation au changement climatique sur le plan économique en ce qui a trait aux routes d’accès aux mines. L’industrie minière fournit un soutien en nature.

6. Changement climatique et santé publique
Budget total du projet : 15 000 $. Partenaires : gouvernement du Yukon (Secrétariat du changement climatique), Agence de la santé publique du Canada, Conseil des Premières nations, Arctic Athabaskan Council, Collège du Yukon (Northern Climate ExChange). Ce projet s’inscrit dans le cadre des efforts déployés à l’échelle nationale pour faire avancer les recherches en ce qui concerne les impacts du changement climatique sur la santé publique.

À propos des organismes de financement :

La Plateforme d’adaptation de Ressources naturelles Canada réunit des représentants importants du gouvernement, de l’industrie et des organismes professionnels dans le but que ceux-ci établissent des priorités relatives à l’adaptation au changement climatique et qu’ils collaborent à leur réalisation. En mettant en place la structure nécessaire pour mettre en commun les connaissances, la capacité et les ressources financières, la plateforme vise à ce que les efforts déployés en matière d’adaptation au climat climatique produisent des résultats et à ce que ces derniers – comme l’information, les outils et les recommandations – atteignent bien les publics ciblés.

La mission de l’Agence de la santé publique du Canada est de promouvoir et de protéger la santé en faisant preuve de leadership, en établissant des partenariats, en favorisant l’innovation et les modes de vie actifs pour les Canadiens. Pour faire face aux répercussions du changement climatique sur la santé, l’Agence vise à faire davantage de recherches et à encourager les parties intéressées dans la santé publique à prendre des décisions plus éclairées et à élaborer des stratégies d’adaptation pratiques.

Le Secrétariat du changement climatique fournit une direction générale à l’échelle gouvernementale et coordonne les projets touchant le changement climatique. Il veille à ce que les mesures précisées dans le Plan d’action du gouvernement du Yukon sur le changement climatique soient mises en place.


Communiqué numéro 14-127