Gouvernement du Yukon



Pour diffusion immédiate
Le 26 mars 2014

Tenue d’une formation novatrice en animation de groupes de soutien

WHITEHORSE — En janvier, 32 Yukonnais et Yukonnaises ont participé à un atelier qui leur permettra d’animer dans le territoire des groupes de soutien appelés Making Connections. Ces groupes de soutien s’adressent aux femmes qui ont subi de mauvais traitements ou qui sont aux prises avec des problèmes de santé mentale ou de dépendance à l’alcool ou aux drogues. L’atelier était offert gratuitement par les ministères de la Justice et de la Santé et des Affaires sociales.

« Durant la séance de formation, les participants et participantes ont appris à adapter et à présenter le contenu du programme Making Connections, qui s’étend sur 16 semaines », a dit le procureur général et ministre de la Justice, M. Mike Nixon. « Maintenant qu’il y a des personnes formées pour présenter le programme dans le territoire, nous espérons que les Yukonnaises utiliseront ce service de groupe de soutien. »

Le Women’s Hospital & Health Centre, de la Colombie-Britannique, a élaboré le modèle qui a servi de fondement à Making Connections, et des responsables de la formation de cet établissement ont animé la séance de formation de deux jours et demi, qui s’est déroulée à Whitehorse. Les Yukonnais et Yukonnaises qui ont pris part à la formation exercent des professions liées aux domaines de la santé mentale, du traitement de l’alcoolisme et de la toxicomanie, du travail social, des services correctionnels et des soins de santé à l’égard des Autochtones. C’est la première fois qu’une telle formation est offerte à Whitehorse. 

« Il est très important de fournir aux femmes les connaissances et les outils dont elles ont besoin pour s’aider elles-mêmes et leur famille lorsqu’elles subissent de mauvais traitements », a déclaré le ministre de la Santé et des Affaires sociales, M. Doug Graham. « Notre appui financier à la présentation de l’atelier Making Connections représente une excellente contribution à cet égard. »

Sandy Schmidt, une conseillère en prévention du Bureau de lutte contre l’alcoolisme et la toxicomanie, a été l’une des coordonnatrices de l’atelier. « Lorsque des groupes de soutien lèvent les obstacles à la participation, comme la consommation de substances intoxicantes, les femmes peuvent recevoir les services en tout temps », a indiqué Mme Schmidt. « Nous sommes ravis d’offrir cette formation aux fournisseurs de services dans les collectivités. »

« Les groupes de soutien ayant une approche traditionnelle peuvent rebuter les femmes aux prises avec des problèmes de santé mentale ou de toxicomanie », a souligné la superviseure des Services aux victimes, Mme Michelle Rabeau. « Toutefois, la plupart du temps, ces femmes ont besoin de l’aide qu’un groupe de soutien peut leur apporter. »

Pour en savoir plus :
Visitez le site Web bcwomens.ca/Services/HealthServices/WomanAbuseResponse/Making+Connections.htm

-30-

Renseignements :

Elaine Schiman
Communications
Conseil des ministres
867-633-7961
elaine.schiman@gov.yk.ca

Lily Gontard
Communications
Justice
867-667-3221
lily.gontard@gov.yk.ca


Communiqué numéro 14-073