Gouvernement du Yukon



Pour diffusion immédiate
Le 10 janvier 2014

Pénurie temporaire de vaccin antigrippal à Whitehorse

WHITEHORSE — Le médecin hygiéniste en chef du Yukon, le Dr Brendan Hanley, a annoncé aujourd’hui qu’il n’y a plus de doses de vaccins contre la grippe saisonnière en réserve à Whitehorse. La clinique de vaccination du Centre de santé de Whitehorse sera donc fermée jusqu’à nouvel ordre.

« Comme on pouvait s’y attendre, Whitehorse a épuisé sa réserve de doses de vaccins, quoiqu’un peu plus tôt que prévu », a déclaré le Dr Hanley. « Nous constatons que la population yukonnaise a vraiment répondu à notre appel et cela se traduit par un taux de vaccination contre la grippe sans précédent. Par conséquent, les personnes qui ne peuvent pas ou qui ne veulent pas recevoir le vaccin, ou celles qui sont en attente des prochaines réserves sont malgré tout mieux protégées pour l’instant. »

La plupart des centres de santé des collectivités sont ouverts comme d’habitude. Ils ont déjà envoyé à Whitehorse toutes les doses de vaccins qu’ils avaient en réserve.

Les doses de vaccins sont commandées en fonction du nombre de personnes qui ont reçu le vaccin les années précédentes. La demande accrue de vaccins cette année découle d’une plus grande sensibilisation de la population et du nombre plus élevé de jeunes adultes et de personnes d’âge moyen atteints par le virus H1N1. Normalement, les populations les plus vulnérables sont les enfants en bas âge et les personnes de plus de 65 ans.

Le Dr Hanley reconnaît que l’activité grippale cette année est intense jusqu’à présent. Il rappelle cependant aux Yukonnais que, pour la majorité des gens, la grippe se présente généralement comme une maladie plus ou moins bénigne. « Le virus H1N1 n’est pas plus dangereux que les autres types de grippe saisonnière. Par contre, lorsqu’un grand nombre de personnes sont touchées, nous voyons aussi plus de cas graves, tout particulièrement chez les personnes atteintes de maladies chroniques. »

« Je comprends que la situation présente est contrariante pour les personnes qui voulaient se faire vacciner, mais qui ne le peuvent pas », a ajouté le Dr Hanley. « Toutefois, nous travaillons avec l’Agence de la santé publique du Canada afin d’obtenir de nouvelles doses, mais c’est également le cas de toutes les autres régions administratives du Canada. Dès que nous disposerons de nouvelles doses, nous en informerons le public. »

En attendant, il est rassurant de constater que le taux de vaccination est relativement élevé au Yukon. De plus, les personnes qui ont été vaccinées depuis 2009 ou celles qui ont déjà contracté la grippe H1N1 par le passé seront en partie protégées.

Le docteur Hanley rappelle au Yukonnais qu’ils peuvent prévenir la transmission de la grippe en adoptant de saines habitudes :

  • se couvrir la bouche lorsqu’ils toussent ou éternuent, ou tousser ou éternuer dans leur coude ou sur un mouchoir;
  • se laver les mains fréquemment.

Il recommande également aux personnes qui pensent avoir la grippe de rester à la maison pour éviter de transmettre la maladie.

Les heures et les dates des futures cliniques de vaccination seront affichées sur le site www.hss.gov.yk.ca/fr/index.php

-30-

Renseignements :

Dr. Brendan Hanley
Médecin hygiéniste en chef
867-456-6136
brendan.hanley@gov.yk.ca

Patricia Living
Communications, Santé et Affaires sociales
867-667-3010
patricia.living@gov.yk.ca


Communiqué numéro 14-005