Gouvernement du Yukon



Pour diffusion immédiate
Le 2 janvier 2014

Sept projets favorisent le développement de collectivités sécuritaires et compatissantes

WHITEHORSE — Le Fonds pour la prévention du crime et les services aux victimes a alloué plus de 95 000 $ en vue d’appuyer sept projets dans quatre collectivités du Yukon.

« Le gouvernement du Yukon accorde une importance prioritaire à la prévention du crime et à la prestation de services de soutien adéquats aux victimes dans les collectivités du Yukon », a dit le procureur général et ministre de la Justice, M. Mike Nixon. « Je suis sans cesse impressionné par la portée des projets proposés et par les organismes dévoués qui contribuent à édifier des collectivités plus fortes et plus soucieuses du bien-être d’autrui. »

Les projets financés couvrent toute une gamme d’activités allant d’un programme pour aider les jeunes à adopter des modes de vie plus sains à la création d’un groupe de soutien pour les personnes qui sortent du Centre correctionnel de Whitehorse.

« Le soutien financier fourni par le Fonds a permis au centre pour femmes Victoria-Faulkner de mettre sur pied un groupe de soutien à l’intention des survivantes d’actes de violence », a déclaré la responsable de la promotion et de la défense des intérêts des femmes du centre Victoria-Faulkner, Mme Diane Pétrin.

Le Fonds pour la prévention du crime et les services aux victimes accorde des subventions deux fois par année à des organismes qui proposent des projets visant à réduire la criminalité, à prévenir la violence faite aux femmes et aux enfants, à s’attaquer aux causes profondes du comportement criminel, ou à offrir des services aux victimes d’actes criminels et de l’information sur la prévention du crime et sur les moyens à prendre pour éviter de devenir une victime.

« Ce financement nous permettra de présenter la pièce The Hours That Remain, qui aborde le sujet de la violence envers les femmes, à Whitehorse et à Dawson en février et en mars prochains », a déclaré la directrice artistique du Gwaandak Theatre, Mme Patti Flather. « Nous sommes ravis de faire valoir le talent des acteurs yukonnais qui participent à cette pièce et d’offrir aux jeunes et à nos partenaires communautaires des ateliers sur la prévention de la violence envers les femmes et les filles, plus particulièrement envers les femmes autochtones et les résidentes du Nord. »

Le Fonds est financé par diverses sources, notamment une partie des revenus tirés de machines à sous en vertu d’un accord conclu avec la Klondike Visitors Association, les suramendes compensatoires, les amendes infligées en vertu du Code criminel et les produits de la disposition de biens confisqués. Le public est également invité à donner au Fonds pour appuyer divers projets. La prochaine date limite pour le dépôt de demandes de financement est le 17 février 2014.

Pour en savoir plus :
Visitez le www.justice.gov.yk.ca/fr/prog/cjps/cp/CPVSTF.html ou composez le 867-456-6822.

-30-

Un document d’information est présenté ci-après.

Renseignements :

Elaine Schiman
Communications
Conseil des ministres
867-633-7961
elaine.schiman@gov.yk.ca

Dan Cable
Communications
Justice
867-667-3508
dan.cable@gov.yk.ca

 

 

Liste des projets subventionnés par le Fonds pour la prévention du crime et les services aux victimes – Automne 2013 (total : 95 482,50 $)

Elizabeth Fry Society – 27 000 $ pour un projet de thérapie de groupe à l’intention des personnes qui sortent du Centre correctionnel de Whitehorse. Présentation de séances thérapeutiques de groupe à participation libre, certaines pour les hommes, d’autres pour les femmes, animées par des conseillers spécialisés en vue d’aider les clients sous divers aspects : réinsertion sociale, dépendances, violence, traumatismes, séquelles des séjours dans les pensionnats et troubles de santé mentale. Renseignements : Katherine Alexander, au 867-334-2419.

Boys and Girls Club of Yukon – 20 000 $ pour son projet pilote Learn to Succeed. Ce nouveau projet est conçu pour aider les enfants et les adolescents de Whitehorse à acquérir les compétences nécessaires à une transition réussie à l’âge adulte. Le programme parascolaire sera présenté dans un milieu d’apprentissage invitant en vue de renforcer la littératie et les autres aptitudes aux études. Les jeunes recevront aussi des conseils sur le développement des connaissances, de l’estime de soi et de la confiance en soi pour prendre de meilleures décisions et faire des choix de vie plus sains. Renseignements : Duncan Johnstone, au 867-393-2824.

Gwaandak Theatre – 14 000 $ pour le projet The Hours That Remain, une pièce qui sera présentée, en partenariat avec le New Harlem Productions, à Whitehorse et à Dawson. La pièce attire l’attention sur le fait que les femmes de tous les milieux peuvent être victimes de violence et que la violence n’épargne personne. En plus d’encourager la discussion et de sensibiliser la population à la violence, le projet englobe la présentation d’informations, des expositions publiques et un guide d’études sur la prévention du crime, la sécurité personnelle et les façons d’améliorer la sécurité des amis et de la famille. Renseignements : Patti Flather, au 867-393-2676.

Gentle Steps Family Support Centre – 10 812 $ pour le projet d’apprentissage et de soutien à l’intention des parents. Gentle Steps est un centre de soutien familial à Watson Lake qui offre aux parents des services de soutien, de consultation et d’éducation, de même qu’un programme d’équitation thérapeutique pour les enfants et les jeunes. Ce projet fournira aux parents l’occasion d’assister à une série de cours de l’institut Neufeld, qui présente une méthode bien reconnue grâce à laquelle les parents, parents d’accueil, grands-parents, enseignants et professionnels peuvent mieux comprendre comment élever des enfants en santé.
Renseignements : Elisabeth Lexow, au 867-536-7479.

Victoria Faulkner Women’s Centre – 10 450 $ pour son projet de groupe de soutien à l’intention des femmes victimes de violence. Le groupe, qui tient des rencontres hebdomadaires du 19 septembre 2013 au 24 juillet 2014, favorise l’ouverture et anime des ateliers mensuels. Les thèmes abordés portent notamment sur la définition de la violence, le système judiciaire et le système médical, les types de comportements violents, les éléments déclencheurs et les mécanismes d’adaptation. Renseignements : Diane Pétrin, au 867-667-2693.

Conseil des Tlingits de Teslin – 9 156,10 $ pour son projet Girl Talk, un programme d’activités postscolaires. Le programme présente des conférenciers et des activités éducatives en groupe sur des sujets tels que la violence, la sécurité, la violence au sein de la collectivité et les solutions pour y contrer, les ressources locales et les services de soutien.
Renseignements : Karen Keenan, au 867-390-2532, poste 366.

Lorne Mountain Community Association – 4 064,40 pour son projet Girls’ and Moms’ Club –Daughters of Destiny. L’association et les parents établiront le Girls’ and Moms’ Club, qui tiendra des rencontres mensuelles pendant neuf mois. Les filles détermineront les sujets de discussion, participeront à six ateliers et apprendront à connaître les organismes locaux et les services offerts. Les ateliers porteront entre autres sur l’égalité entre les sexes, les adresses où obtenir de l’aide, le rôle des filles qui deviennent des jeunes femmes, l’estime de soi, l’autodéfense et la beauté naturelle. Renseignements : Agnes Seitz, au 867-667-7083.


Communiqué numéro 14-001