Gouvernement du Yukon



Pour diffusion immédiate
Le 11 octobre 2013

Les Guides du Yukon à l’honneur durant le Mois de l’histoire des femmes

WHITEHORSE — Afin de souligner le Mois de l’histoire des femmes, en octobre, et la Journée internationale des filles, le 11 octobre, la ministre responsable de la Direction de la condition féminine, Mme Elaine Taylor, dévoilera une affiche aujourd’hui soulignant le centenaire de l’organisme Girl Guides of Canada–Guides du Canada, au Yukon.

« Il est tout à fait à propos de souligner la Journée internationale des filles en compagnie de membres d’un des plus anciens organismes voués aux filles : les Guides du Canada », a déclaré Mme Taylor. « La section yukonnaise des Guides entre dans sa 100e année d’existence au Yukon, et nous sommes heureux que certaines de ses représentantes soient présentes à la cérémonie d’aujourd’hui. »

Les Guides ont un riche passé au Yukon; parmi leurs accomplissements, notons leur participation au développement des collectivités, le rôle qu’elles jouent en tant qu’ambassadrices internationales et leur participation lors de cérémonies officielles.
« L’organisme Girl Guides of Canada–Guides du Canada aide les jeunes filles à développer leur assurance, leur débrouillardise et leur courage, et à devenir des citoyennes qui contribuent au changement dans le monde », a ajouté Mme Taylor. « Merci à toutes les personnes bénévoles qui, par leur engagement dans le mouvement du guidisme, ont transmis ces valeurs aux milliers de jeunes filles qui ont participé aux programmes des Guides, et ont aidé ces dernières à façonner leur personnalité; bon nombre de ces jeunes filles sont d’ailleurs devenues des leaders exceptionnelles. »

« Tout au long de son histoire, l’organisme Girl Guides of Canada–Guides du Canada a préparé les filles à relever, sans hésiter, les défis auxquels elles feront face au cours de leur vie », a déclaré la commissaire de la section yukonnaise des Guides, Mme Kerri Scholz. « Qu’il s’agisse des filles qui ont appris à panser des plaies durant la Première Guerre mondiale ou des filles qui, de nos jours, s’efforcent de mériter un insigne anti-intimidation, le mouvement de guidisme est en constante évolution afin de s’adapter aux besoins et aux intérêts des filles et des femmes de notre époque. Aujourd’hui, grâce à ses programmes innovateurs, l’organisme aide la prochaine génération de jeunes Canadiennes à devenir des leaders confiantes, courageuses et débrouillardes. La section yukonnaise des Guides a marqué de façon positive la vie de nombreuses femmes dans le territoire. Beaucoup d’anciennes Guides ont laissé leur empreinte dans l’histoire du Yukon en devenant des cadres au gouvernement, des ministres, des responsables, des directrices et des enseignantes ou en poursuivant d’autres carrières avec succès. »

La Direction de la condition féminine a également collaboré avec le Victoria Faulkner Women’s Centre afin de parrainer la présentation du documentaire Girl Rising, qui a eu lieu hier. Ce documentaire raconte les histoires de neuf filles aux prises avec des injustices dans différentes parties du monde.

La ministre Elaine Taylor assistera ce soir à un concert spécial au centre récréatif Mount McIntyre, présenté par des artistes yukonnais qui amassent des fonds dans le cadre de la campagne « Because I am a Girl », mise de l’avant par l’organisme Plan international. Cette initiative, qui se déroule à l’échelle mondiale, vise à abolir l’inégalité entre les sexes en promouvant les droits des filles et en aidant des millions d’entre elles – et toutes les personnes qui les entourent – à sortir de la pauvreté.

On peut se procurer une affiche commémorative du Yukon Area Council Girl Guides auprès de la Direction de la condition féminine ou en la téléchargeant à partir du site Web womensdirectorate.gov.yk.ca/fr

-30-

Renseignements :

Elaine Schiman
Communications
Conseil des ministres
867-633-7961
elaine.schiman@gov.yk.ca

Brenda Barnes
Communications
Direction de la condition féminine
867-667-8269
brenda.barnes@gov.yk.ca 

 

Document d’information

À propos du guidisme au Yukon

Au Yukon, le mouvement du guidisme a commencé à Dawson en 1914. Des parents, qui souhaitaient en faire plus pour leurs filles, ont organisé à la St-Paul’s Cathedral une première rencontre à laquelle ont assisté 25 jeunes filles de 10 à 12 ans. Martha Black était leur bienfaitrice et Harriet Osborne, leur leader.

Leurs premiers uniformes comprenaient une jupe bleu marine en serge, une blouse marinière kaki assortie d’une cravate vert foncé à trois pointes, tenue à l’avant par un anneau en cuir. Au gymnase, les Guides portaient de larges culottes bouffantes bleu marine en serge, et au camp, à cause des moustiques, des salopettes Levi. Les tout premiers groupes formés se rencontraient à l’école ou à l’église et faisaient leurs exercices de défilé à côté de l’édifice du gouvernement fédéral. Chaque été, elles passaient deux semaines à Rock Creek, situé en bordure de la rivière Klondike. Elles empruntaient des tentes à la Royale gendarmerie à cheval du Nord-Ouest, couchaient dans des lits faits de branches d’épinette et s’enveloppaient dans des couvertures en duffle. Le soir, on enfumait les tentes pour éloigner les moustiques.

Durant la guerre, elles faisaient des bonbons et des biscuits, tricotaient de longs bas bleus pour les soldats partis à l’étranger et organisaient des collectes de fonds pour la Croix-Rouge.

En 1953, Lena Tizya, une fille de 19 ans qui demeurait à Old Crow, fut choisie par le Commonwealth Youth Movement pour représenter les Guides du Yukon et de l’Alberta à l’occasion du couronnement de Son Altesse Royale la reine Elizabeth II, à Londres. En 1959, les Brownies et les Guides se sont jointes aux Scouts et aux Cubs, à l’aéroport de Whitehorse, pour accueillir la reine et le prince Phillip qui effectuaient leur visite royale.

En 1967, 40 Guides ont fait partie de la garde d’honneur de Son Altesse Royale la princesse Alexandra lors de la visite de celle-ci au Yukon, dans le cadre des célébrations entourant le Centenaire de la Confédération. Les Guides ont aussi participé à l’accueil et aux festivités entourant la visite de Son Altesse Royale la princesse Anne, à Whitehorse, en 1982.

Dans les années 1960, il y avait beaucoup de camps organisés pour les Guides, et le terrain de camping Sprucewind, situé dans la baie de McClintock, à Marsh Lake, fut loué au gouvernement territorial. En 1987, ce terrain de camping loué fut acheté purement et simplement. Au cours des années, des centaines de Guides, de Brownies et de leaders sont venues de partout en Amérique du Nord pour camper à cet endroit.

En 1974, dans le cadre du festival Sourdough Rendezvous, les Guides du Yukon ont gagné le prix Best Group Float; en 1979, lors de l’inondation qui a eu lieu à Dawson, elles ont fait partie des équipes de secours, et en 1987, elles ont joué le rôle d’ambassadrices internationales en accueillant quatre cadets venus de la Malaisie.

Pour de plus amples renseignements sur le mouvement du guidisme au Yukon, visitez le site Web http://yukonguides.wordpress.com


Communiqué numéro 13-250