Gouvernement du Yukon



Pour diffusion immédiate
Le 25 septembre 2013

Les ministres collaborent pour aider les personnes aux prises avec les troubles du spectre de l’alcoolisation fœtale

WHITEHORSE — Le ministre de la Santé et des Affaires sociales, M. Doug Graham, rencontre ses homologues cette semaine, à Edmonton, dans le cadre de la réunion des membres du Canada Northwest Fetal Alcohol Spectrum Disorder Partnership.

Le partenariat est formé du Nunavut, des Territoires du Nord-Ouest, de la Saskatchewan, du Manitoba, de l’Alberta, de la Colombie-Britannique et du Yukon.

Depuis sa création, en 1999, les sept membres de ce partenariat ont examiné ensemble la question des troubles du spectre de l’alcoolisation fœtale (TSAF), afin de déterminer les meilleures pratiques à adopter en ce qui a trait à la fois à la prévention et à l’intervention, et d’établir la meilleure façon d’aider et de soutenir les personnes aux prises avec ce trouble de la santé », a indiqué M. Graham.

Au cours de la réunion, les ministres auront l’occasion d’assister à un exposé de la situation, qui sera fait par le directeur général de l’Institute of Health Economics et professeur à l’Université de l’Alberta, le Dr Egon Jonsson. L’exposé portera sur l’incidence, la prévalence et l’aspect économique de l’ensemble des troubles causés par l’alcoolisation fœtale (ETCAF).

Un représentant du réseau canadien de recherche sur l’ETCAF offrira également une mise à jour sur le travail accompli par les membres du réseau. Créé à l’origine par le partenariat, mais maintenant un organisme indépendant, le réseau fait participer les sept administrations au travail qu’il effectue relativement à la prévention, à l’intervention et au mentorat.

Dans le cadre de la réunion des ministres, M. Graham participera également à une conférence sur la prévention de l’ETCAF. Cette conférence internationale est la première du genre à aborder les étapes primaire, secondaire et tertiaire de la prévention de l’ETCAF.

« L’ETCAF est un trouble de la santé qui peut tous nous toucher d’une manière ou d’une autre, et j’espère que je reviendrai avec de l’information sur des approches innovantes et prometteuses en ce qui a trait à sa prévention et que j’en saurai plus alors sur les obstacles à surmonter pour prévenir ce phénomène », a souligné M. Graham. « Le Yukon ne peut que tirer avantage de ce partage de connaissances à l’échelle internationale et de cette tribune de réseautage. »

-30-

Renseignements :

Elaine Schiman
Communications
Conseil des ministres 
867-633-7961
elaine.schiman@gov.yk.ca
Roni-Sue Sparvier
Communications
Santé et Affaires sociales
867-667-3611
roni-sue.sparvier@gov.yk.ca


Communiqué numéro 13-234