Gouvernement du Yukon



Pour diffusion immédiate
Le 26 juillet 2013

Le Yukon jouera un rôle important au sein du Conseil de la fédération

WHITEHORSE — Tel qu’il a été annoncé aujourd’hui lors de la réunion du Conseil de la fédération, le premier ministre du Yukon, M. Darrell Pasloski, coprésidera le Groupe de travail sur l’innovation en matière de santé, en compagnie des premiers ministres de l’Alberta et de l’Ontario.

Le Groupe de travail sur l’innovation en matière de santé cherche des méthodes innovantes qui permettront d’améliorer le rendement du système de santé, afin que celui-ci puisse mieux faire face aux défis actuels et futurs dans ce domaine.

« C’est avec plaisir que j’accepte de coprésider le Groupe de travail avec les premiers ministres de l’Ontario et de l’Alberta », a déclaré M. Pasloski. « Depuis qu’il a été formé il y a 18 mois, ce groupe a connu plusieurs succès, notamment les achats en masse et l’élaboration de lignes directrices concernant les pratiques exemplaires en matière de médecine clinique.

Au cours des deux derniers jours, nous avons eu des discussions intéressantes sur un ensemble de questions nationales qui touchent le Yukon, dont l’emploi et l’économie, les compétences et la formation ainsi que les investissements dans les infrastructures. Nous avons aussi parlé de sujets qui nous concernent tous, comme le système de santé, les soins aux personnes âgées, la démence, la santé mentale et l’intimidation. »

Pour la première fois depuis la création du Conseil de la fédération en 2003, les territoires peuvent occuper la présidence du Conseil à tour de rôle, en alternance avec les provinces.

« Je suis ravi que les premiers ministres provinciaux appuient l’idée que les territoires peuvent jouer un rôle à la présidence du Conseil de la fédération. Cela indique qu’ils reconnaissent le leadership dont nous avons fait preuve lors des discussions que nous avons eues sur des questions intéressant l’ensemble des Canadiens », a ajouté M. Pasloski. « D’autres discussions auront lieu quant au choix du territoire qui organisera la rencontre de 2016, mais le Yukon est certainement disposé à se porter volontaire. Nous donner l’occasion de présider le Conseil de la fédération serait une façon de reconnaître le rôle de plus en plus important que nous jouons au sein de la fédération; de plus, cela nous permettrait de promouvoir notre beau territoire auprès de nos concitoyens. »

Les progrès réalisés au cours des réunions vont de l’approbation d’un rapport établissant la vision de la stratégie canadienne en matière d’énergie à l’ajout, au Code criminel, d’une nouvelle infraction relative à la distribution non consensuelle d’images intimes, et ce, afin de contrer la cyberintimidation.

M. Pasloski a dirigé les discussions portant sur les investissements étrangers directs et sur les relations Canada-États-Unis.

Tous les premiers ministres ont souligné l’importance d’investir de manière stratégique dans les infrastructures afin de favoriser la création d’emplois et la croissance économique. M. Pasloski a mentionné tout particulièrement les plans du Yukon concernant un nouveau barrage hydroélectrique, qui constituera la pierre angulaire de l’avenir énergétique du Yukon.

« Ce nouveau barrage nous permettra d’avoir accès à davantage d’énergie propre, abordable et renouvelable, et il aura des retombées positives qui favoriseront la croissance économique et la prospérité du territoire », a indiqué le premier ministre.

Les provinces et les territoires s’efforcent de positionner le Canada en tant que pays de choix sur le plan mondial pour les affaires, ce qui se traduit par de bons emplois pour les Canadiens et par des collectivités fortes et dynamiques dans l’ensemble du pays. L’industrie primaire du Yukon exige qu’on ait des partenaires à l’extérieur du territoire; quant aux investisseurs étrangers, il est primordial pour le Yukon et pour le Canada de réussir à les attirer. Les premiers ministres ont convenu que le gouvernement fédéral devait faire participer les provinces et les territoires au processus d’examen des investissements étrangers.

« J’ai dirigé, de concert avec M. Selinger, les discussions ayant trait aux relations Canada-États-unis et j’ai pu parler aux autres premiers ministres du partenariat fructueux que nous avons établi avec l’Alaska, un bel exemple de collaboration qui peut se nouer dans l’intérêt mutuel de deux parties », a ajouté M. Pasloski.

Avant la réunion du Conseil de la fédération, les premiers ministres ont eu avec les dirigeants des organismes autochtones nationaux des discussions productives portant sur le thème Building Pathways to the Future (Préparer les voies de l’avenir), notamment en insistant sur les compétences, la préparation au marché de l’emploi et l’éducation pour les peuples autochtones. Les premiers ministres ont convenu d’appuyer les dirigeants autochtones nationaux en ce qui a trait à leur demande concernant la tenue d’une enquête publique relativement à la disparition ou au meurtre de femmes autochtones.

Pour obtenir de plus amples renseignements au sujet du Conseil de la fédération et pour consulter les communiqués qui donnent un aperçu des discussions et des décisions des premiers ministres, visitez le site Web www.conseildelafederation.ca/fr/.

-30-

Renseignements :

Matthew Grant
Communications
Conseil des ministres
867-393-6470
matthew.grant@gov.yk.ca
Bonnie King
Communications
Conseil exécutif
867-334-3101 (cell)
bonnie.king@gov.yk.ca


Communiqué numéro 13-190