Gouvernement du Yukon



Pour diffusion immédiate
Le 2 juillet 2013

Nouvelles génératrices au gaz naturel pour faire des économies et réduire les incidences environnementales

WHITEHORSE — Le gouvernement du Yukon a approuvé une hausse de la limite d’emprunt de la Société de développement du Yukon (SDY) et de la Société d’énergie du Yukon (SEY) afin de remplacer deux vieilles génératrices diésel par deux nouvelles génératrices modulaires fonctionnant au gaz naturel.

« Les conseils d’administration des deux sociétés ont déterminé que l’emploi du gaz naturel comme carburant à la place du diesel dans les génératrices permettra de réduire les frais d’utilisation et les émissions de gaz à effet de serre », a déclaré le ministre responsable de la Société de développement du Yukon, M. Brad Cathers. « Le gouvernement du Yukon a autorisé les responsables du projet à passer à la prochaine étape, laquelle comprend un examen effectué à la fois par l’Office d’évaluation environnementale et socioéconomique du Yukon et la Régie des entreprises de services publics. »

« Remplacer la production actuelle d’énergie électrique diesel dans le réseau par des technologies qui génèrent moins de CO2 est un engagement qui fait partie du Plan d’action du gouvernement du Yukon sur le changement climatique », a ajouté le ministre de l’Environnement, M. Currie Dixon. « En optant pour le gaz naturel, nous réduisons à court terme notre bilan carbone tandis que le gouvernement poursuit son objectif à long terme, qui consiste à accroître la capacité de production d’énergie hydroélectrique. »

Le gouvernement du Yukon a approuvé, en principe, la demande des Sociétés de leur allouer jusqu’à 39,2 millions de dollars de la limite d’emprunt du gouvernement en 2013 et 2014 de façon à satisfaire aux exigences de financement des travaux de construction de la YDC et de la YEC dans le cadre du projet GNL (gaz naturel liquéfié). Ce financement permettra aux sociétés de remplacer les vieux générateurs d’appoint de la centrale hydroélectrique de Whitehorse, qui fonctionnent au diésel, par des génératrices au gaz naturel plus abordables, fiables et silencieuses qui produisent de l’énergie plus propre.

« Pour s’assurer qu’il n’y a pas d’interruption de services, il est crucial d’avoir des génératrices auxiliaires, particulièrement lorsque la demande d’énergie dépasse la capacité de production », a indiqué la présidente de la Société de développement du Yukon, Mme Joanne Fairlie. « Lorsqu’il faut remplacer du matériel, les appareils fonctionnant au gaz naturel liquéfié sont le meilleur choix si l’on tient compte des importants facteurs que sont la qualité de l’air, le bruit, la sécurité et le coût. »

« Les génératrices diesel d’appoint ont atteint la fin de leur vie utile », a souligné le président de la Société d’énergie du Yukon, M. Piers McDonald. « En les remplaçant par de nouveaux appareils fonctionnant au gaz naturel, nous prévoyons que les Yukonnais économiseront 4,2 millions de dollars en frais de carburant d’ici 2017, comparativement à ce qu’aurait pu coûter le diésel. »

Pour de plus amples renseignements concernant le remplacement des génératrices auxiliaires, visitez le site Web www.yukonenergy.ca/energy/lng.

-30-

Renseignements :
 

Matthew Grant
Communications
Conseil des ministres
867-393-6470
matthew.grant@gov.yk.ca
Chris Wearmouth
Communications
Énergie, Mines et Ressources
867-667-6726
chris.wearmouth@gov.yk.ca


Communiqué numéro 13-165