Gouvernement du Yukon



Pour diffusion immédiate
Le 15 mai 2013

Une nouvelle équipe interviendra plus efficacement dans les cas de violence familiale et d’agressions sexuelles

WHITEHORSE — Dans le cadre des activités entourant la Semaine nationale de la police, le gouvernement du Yukon est heureux de souligner qu’un élément clé du rapport Terrain d’entente a été complètement mis en œuvre cette année. L’équipe d’intervention spécialisée de la GRC au Yukon, dont le mandat est d’améliorer les interventions policières dans les cas de violence familiale et d’agression sexuelle, a été établie et elle compte maintenant un personnel complet.

Le gouvernement du Yukon a haussé le budget alloué aux services de police territoriaux afin que la GRC puisse former cette équipe. L’amélioration des interventions en cas d’agression sexuelle et de violence familiale est l’une des cinq priorités du gouvernement du Yukon en matière de services policiers qui ont été communiquées récemment au commandant de la GRC, et elle était l’une des principales recommandations du rapport Terrain d’entente publié à la suite d’un examen des services de police au Yukon.

« La mise sur pied de l’équipe d’intervention spécialisée permet de combler une faille importante que les Yukonnais ont mise en lumière durant l’examen des services policiers du Yukon. Le gouvernement s’est engagé à mettre en œuvre les recommandations formulées dans le rapport Terrain d’entente et à améliorer les interventions dans les cas de violence familiale et d’agression sexuelle », a indiqué le ministre de la Justice, M. Mike Nixon. « La Semaine nationale de la police nous donne l’occasion de souligner la contribution des forces policières au Canada et les progrès qu’elles ont accomplis. Au Yukon, la GRC a réussi à renforcer les relations qu’elle entretenait avec les collectivités et à mieux répondre aux besoins et aux priorités des Yukonnais. »

L’unité d’intervention spécialisée a commencé son travail préliminaire en mai 2012 et tout le personnel était en place en janvier de cette année. L’unité donne des conseils et fournit de l’aide à tout détachement ou groupe policier qui intervient au Yukon dans les cas de violence familiale et d’agression sexuelle. En plus d’exercer un rôle de surveillance, l’unité travaille avec d’autres groupes afin d’améliorer la collaboration entre les divers intervenants et de coordonner les interventions auprès des victimes; elle peut aussi mener des enquêtes qui nécessitent des services plus spécialisés.

« Nous sommes très fiers des progrès que nous avons réalisés dans le cadre du rapport Terrain d’entente – à la fois en améliorant nos relations avec les collectivités et les Premières nations, et en concentrant nos services sur les préoccupations premières des Yukonnais », a indiqué le commandant et surintendant principal de la GRC au Yukon, M. Peter Clark. « L’unité d’intervention spécialisée joue un rôle clé auprès de tous nos enquêteurs, puisqu’elle les guide, les forme et leur fournit de l’aide lorsque surviennent ces cas difficiles de violence familiale et d’agression sexuelle, qu’il faut traiter avec doigté. »

Les quatre membres de la GRC qui font partie de l’unité d’intervention spécialisée ont tous une grande expérience des cas de violence familiale et d’agression sexuelle; ils ont reçu une formation spécialisée et ils ont démontré qu’ils avaient les compétences requises pour fournir des services aux victimes. Ils ont participé activement à l’examen des dossiers et fourni des conseils et de l’aide aux enquêteurs dans l’ensemble du territoire. Ils ont aussi travaillé en étroite collaboration avec d’autres organismes afin d’offrir un meilleur soutien aux victimes, et ils ont offert de la formation spécialisée sur la technique d’entrevue, tant aux policiers qu’aux organismes partenaires.

« Au Yukon, où le taux de violence envers les femmes est particulièrement élevé, les compétences spécialisées, l’expertise et l’attention apportées par l’équipe d’intervention spécialisée sont de la plus grande importance », a souligné la directrice générale de Kaushee’s Place et représentante de la Women’s Coalition, Mme Barbara McInerney. « La coalition est impressionnée par le travail de l’équipe jusqu’à présent. La communication et la collaboration ont été améliorées, tout comme l’accent qui a été mis sur la prévention de la violence envers les femmes, et nous espérons que cela va continuer. »

-30-

Renseignements :

Matthew Grant
Communications
Conseil des ministres 
867-393-6470
matthew.grant@gov.yk.ca
 Shari-Lynn MacLellan
Communications
Justice
867-456-6583
shari-lynn.maclellan@gov.yk.ca
 David Gilbert
GRC du Yukon
867-667-5581
david.gilbert@rcmp-grc.gc.ca


Communiqué numéro 13-130