Gouvernement du Yukon



Pour diffusion immédiate
Le 8 mai 2013

Nouveau système téléphonique sécurisé au Centre correctionnel de Whitehorse

WHITEHORSE — Le Centre correctionnel de Whitehorse se prépare à installer un système téléphonique sécurisé destiné aux détenus, qui permettra d’améliorer la sécurité dans le Centre et de mieux protéger les victimes d’actes criminels.

« Nous sommes heureux d’avoir conclu un accord de cinq ans avec l’entreprise WiMacTel Canada Inc., qui gérera le système téléphonique destiné aux détenus », a déclaré le ministre de la Justice, M. Mike Nixon. « Cette initiative constitue une autre étape dans la modernisation de l’infrastructure correctionnelle au Yukon. » 

Ce nouveau système présente un bon rapport coût-efficacité, puisqu’il sera financé par les frais d’utilisation payés par les détenus, et il contribuera, de plusieurs façons, à rehausser le niveau de sécurité publique et à renforcer la position des victimes d’actes criminels.

  • Les appels provenant du Centre correctionnel seront identifiés et les personnes qui reçoivent un appel peuvent choisir d’y répondre ou non.
  • Les particuliers, notamment les victimes d’actes criminels, peuvent demander à ce que leur numéro soit exclu des listes d’appels s’ils ne veulent pas recevoir d’appels du Centre correctionnel ou d’un détenu en particulier. 
  • Les appels seront enregistrés et pourront être écoutés par le personnel du Centre s’il existe des motifs raisonnables de le faire. Cette mesure permettra de prévenir la tenue d’activités illégales dans le Centre correctionnel. 
  • Les communications privilégiées et les appels à des fins juridiques resteront confidentiels et ne seront pas enregistrés.

« Le gouvernement du Yukon est déterminé à réduire le risque que les victimes soient la cible de nouveaux actes criminels », a ajouté M. Nixon. « Le nouveau système téléphonique destiné aux détenus apporte un juste équilibre entre le respect des droits des détenus et la nécessité de protéger les victimes d’actes criminels et de prévenir la tenue d’activités illégales. »

Des ateliers de formation du personnel sont déjà en cours et des séances d’information seront présentées cette semaine aux détenus et aux groupes d’intervenants.

Cette technologie, qui s’est avérée très efficace ailleurs au Canada, sera mise en service dès la fin de mai.

-30-

Renseignements :

Matthew Grant
Communications
Conseil des ministres
867-393-6470
matthew.grant@gov.yk.ca
Shari-Lynn MacLellan
Communications
Justice Yukon
867-456-6583
shari-lynn.maclellan@gov.yk.ca


Communiqué numéro 13-122