Gouvernement du Yukon



Pour diffusion immédiate
Le 19 janvier 2013

Partenariat avec le Centre canadien de protection de l’enfance au profit des enfants yukonnais

WHITEHORSE — Le gouvernement du Yukon est heureux d’annoncer qu’il formera un partenariat avec le Centre canadien de protection de l’enfance afin de promouvoir, dans l’ensemble du Yukon, certains programmes mis sur pied par cet organisme et de distribuer le matériel didactique élaboré par celui-ci.

« Le Centre canadien de protection de l’enfance fournit d’excellents services et dispose de très bons outils pédagogiques qui contribuent à protéger notre ressource la plus précieuse, nos enfants », a dit M. Mike Nixon, ministre de la Justice. « Notre gouvernement est toujours déterminé à lutter contre l’exploitation des enfants et les mauvais traitements dont ils sont victimes, et nous sommes très heureux de former un partenariat avec cet organisme et de pouvoir mettre à profit, ici au Yukon, ses connaissances spécialisées. »

Le Centre canadien de protection de l’enfance est un organisme à but non lucratif voué à la protection personnelle de tous les enfants. Il a pour objectif de réduire la violence faite aux enfants en offrant des programmes et des services à la population canadienne. Quatre programmes sont offerts à la grandeur du pays :

  • Cyberaide.ca – centrale canadienne de signalement des cas d’exploitation d’enfants sur Internet;
  • EnfantsPortesDisparus.ca – centre de ressources et d’intervention pour les cas de disparitions d’enfants; 
  • Enfants avertis – programme interactif de sensibilisation à la sécurité; 
  • Priorité Jeunesse – programme de prévention de la violence sexuelle contre les enfants à l’intention des organismes de services à l’enfance.

À compter de l’exercice 2012-2013, le gouvernement du Yukon accordera au Centre canadien de protection de l’enfance une aide financière de 75 000 $ sur une période de trois ans et examinera d’autres possibilités de partenariat. Le 5 février, à l’occasion de la Journée de la sécurité sur Internet, le gouvernement du Yukon et le Centre canadien de protection de l’enfance lanceront une campagne de sensibilisation visant à promouvoir les services offerts par Cyberaide.ca. Du matériel didactique à contenu interactif sera également distribué dans les écoles du Yukon.   

« Le Centre canadien de protection de l’enfance est ravi de s’associer au gouvernement du Yukon », a déclaré Mme Lianna McDonald, la directrice générale du Centre. « Pour nous, la protection des enfants, c’est l’affaire de tous. Avec l’aide des Yukonnais, nous pouvons ensemble bâtir un avenir plus sûr et plus radieux pour chaque enfant. »

Pour de plus amples renseignements sur le Centre canadien de protection de l’enfance, visitez le protectchildren.ca.

-30-

Complément d’information : Survol des programmes offerts à la grandeur du Canada et des documents qui seront distribués dans l’ensemble du Yukon.  

Renseignements :

Elaine Schiman
Communications
Conseil des ministres
867-633-7961
elaine.schiman@gov.yk.ca
Carolyn Shimmin
Centre canadien de protection de l’enfance
204-945-8074 ou 204-801-6838
carolyn@protectchildren.ca
Shari-Lynn MacLellan
Communications
Ministère de la Justice
867-393-7081
shari-lynn.maclellan@gov.yk.ca

Survol des services offerts par le Centre canadien de protection de l’enfance

Le Centre canadien de protection de l’enfance est un organisme national à but non lucratif voué à la sécurité personnelle de tous les enfants. Il a pour objectif de prévenir la maltraitance des enfants en offrant des programmes et des services à la population canadienne. L’organisme met à la disposition des Canadiens plusieurs programmes, services et ressources afin de les aider à protéger les enfants et à réduire les risques de violence à leur égard. Voici un bref aperçu des quatre programmes offerts par le Centre à l’échelle du pays. 

Cyberaide.ca est la centrale canadienne de signalement des cas d’exploitation sexuelle d’enfants sur Internet. Cyberaide.ca reçoit et analyse les signalements du public, en ligne et par téléphone, relativement aux cas suivants :

  • pornographie juvénile (images et matériel de violence sexuelle)
  • leurre par Internet
  • exploitation d’enfants par la prostitution
  • tourisme sexuel impliquant des enfants
  • traite d’enfants
  • le fait de montrer à un enfant du matériel à caractère sexuellement explicite
  • le fait de s’entendre avec une autre personne pour commettre une infraction sexuelle contre un enfant

Vous trouverez plus loin de plus amples renseignements sur Cyberaide.ca.

Enfants avertis  est un programme national de sensibilisation à la sécurité qui vise à renforcer la sécurité personnelle des enfants et à réduire les risques de victimisation aussi bien dans le monde virtuel que dans le monde réel. Ce programme interactif s’adresse aux enfants et aux jeunes, de la maternelle au secondaire. Les leçons leur présentent des stratégies et des outils visant à les aider à faire face à des situations dangereuses ou menaçantes. 

Priorité Jeunesse est un programme visant à prévenir les cas de violence sexuelle envers des enfants et qui s’adresse aux organismes de services à l’enfance. Le programme aide ces derniers à créer des milieux plus sûrs pour les enfants dont ils ont la responsabilité. Il consiste en des politiques, en des stratégies et en un plan en plusieurs étapes visant à réduire les risques de violence sexuelle, et il encourage les organismes à participer activement à la protection des enfants.    

EnfantPortesDisparus.ca est le centre de ressources canadien sur les disparitions d’enfants. Celui-ci aide les familles éprouvées à retrouver leur enfant et diffuse du matériel de sensibilisation portant sur la prévention des disparitions d’enfants.


Statistiques fournies par Cyberaide.ca :

  • Au cours des dix dernières années, Cyberaide.ca a reçu et traité plus de 76 000 signalements de la population
  • En 2012 seulement, Cyberaide.ca a reçu près de 20 000 signalements, dont 45,8 % ont été retransmis aux services de police, à des organismes de protection de l’enfance ou à des services d’assistance en ligne. 
  • La police a procédé à plus de 120 arrestations en lien avec des signalements fournis à Cyberaide.ca. C’est grâce à des Canadiens qui ont exprimé leurs inquiétudes sur Cyberaide.ca que les choses ont pu bouger et que de telles arrestations ont pu être effectuées. En outre, au moins 50 enfants ont été retirés de milieux où ils étaient victimes de violence. En signalant ces cas, les Canadiens jouent un rôle essentiel dans le retrait d’enfants de milieux violents et dans la protection de beaucoup d’autres contre toutes formes de violence. 

Pourquoi le site Cyberaide.ca est-il si important?

Cyberaide.ca constitue en quelque sorte la « porte d’entrée » des Canadiens pour ce qui est d’exprimer leurs inquiétudes relativement à l’exploitation sexuelle d’enfants sur Internet. Le site leur offre une façon facile et anonyme de faire des signalements, et il représente souvent pour la population le premier point de contact. Comme les ressources policières sont limitées, Cyberaide.ca joue un rôle important dans la réduction de la charge de travail des équipes de lutte contre l’exploitation des enfants mises sur pied un peu partout au Canada — ce qui permet à celles-ci de concentrer leurs efforts sur les crimes commis dans leur territoire respectif.

Cyberaide.ca sert aussi de ressource éducative, grâce à l’intervention d’analystes qui fournissent aux familles canadiennes des renseignements sur les mesures à prendre pour naviguer sur Internet en toute sécurité. Il y a eu plus d’un million de téléchargements à caractère pédagogique sur le site. Étant la centrale canadienne de signalement de cas d’exploitation sexuelle d’enfants, le site est en mesure de fournir des renseignements essentiels sur la prévention, qui comportent des stratégies relatives à la sécurité personnelle des enfants. Cette information est à jour et très efficace.

Partenariat entre le Centre canadien de protection de l’enfance et le gouvernement du Yukon

À compter de février, le gouvernement du Yukon s’associera avec le Centre canadien de protection de l’enfance dans le cadre de la campagne « J’AI FAIT UN SIGNALEMENT ». Cette campagne vise à sensibiliser la population au rôle crucial qu’elle a à jouer dans la lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants sur Internet, en signalant les incidents à Cyberaide.ca.
• Lancée pour la première fois en 2010, cette campagne a été diffusée dans les grands médias partout au Canada et a eu pour conséquence de faire augmenter de 15 % le nombre de signalements faits par la population à Cyberaide.ca.

 


Communiqué numéro 13-011