Gouvernement du Yukon



Pour diffusion immédiate
Le 24 avril 2012

Désintoxication sous supervision médicale au Centre de désintoxication

WHITEHORSE — Le ministre de la Santé et des Affaires sociales, M. Doug Graham, a annoncé aujourd’hui que des soins médicaux améliorés seront bientôt offerts au Centre de désintoxication, situé dans l’édifice Sarah-Steele; ceux-ci favoriseront une méthode de traitement des dépendances fondée sur des données probantes et conforme aux pratiques exemplaires.

« Pour donner suite aux recommandations formulées dans le rapport du Groupe de travail concernant les personnes en état d’intoxication aiguë et vulnérables, on a présenté au personnel infirmier du centre le nouveau programme de désintoxication, qui permettra d’offrir aux personnes nécessitant un sevrage brusque de la drogue ou de l’alcool une cure de désintoxication sous supervision médicale, en dehors du milieu hospitalier », a déclaré M. Graham.

Le Bureau de lutte contre l’alcoolisme et la toxicomanie veut adopter une approche stratégique à l’égard des dépendances à l’alcool et à la drogue, qui cadre avec les principes établis en matière de soins de santé et de services sociaux et qui sera également adaptée aux diverses cultures présentes au Yukon. Il s’agit d’un des nombreux changements envisagés pour le Bureau en vue d’améliorer les traitements offerts dans le territoire en ce qui a trait à l’alcoolisme et la toxicomanie.

« Le programme de traitement des dépendances offert par le Bureau de lutte contre l’alcoolisme et la toxicomanie fait l’objet de plusieurs modifications très positives », a ajouté M. Graham. « Celles-ci visent à améliorer les services et à corriger les lacunes du programme afin d’en arriver à un ensemble de soins plus étendu et d’améliorer les résultats en matière de santé et de services sociaux, au profit des clients et de la collectivité. »

Le ministère rencontrera des représentants des Premières nations, des organismes communautaires ainsi que d’autres organismes non gouvernementaux afin de travailler à la refonte du programme et d’appliquer également d’autres recommandations formulées par le groupe de travail. Un des aspects importants de ce travail est la conception d’un nouvel établissement qui permettra d’offrir le programme élargi et amélioré en matière de traitement de l’alcoolisme et de la toxicomanie. Le nouveau bâtiment remplacera l’édifice Sarah-Steele, vieux de plusieurs décennies.

Le programme subira aussi d’autres transformations, notamment : l’élaboration d’accords de protocoles avec les fournisseurs de services en vue de préciser les rôles et les responsabilités de chaque partie et de coordonner la prestation des services. De plus, le Northern Institute of Social Justice du Collège du Yukon offre une formation axée sur l’acquisition de connaissances concernant les troubles causés par l’alcoolisation fœtale et les soins à prodiguer selon le traumatisme observé. La sensibilisation aux différences culturelles fait aussi partie de cette formation.

« Nous avons l’occasion de modifier de façon tangible la vie des Yukonnais », a indiqué M. Graham. « Nous prenons le temps nécessaire pour évaluer le programme en place et examiner la façon dont nous pouvons adopter les pratiques exemplaires actuelles afin de nous assurer de répondre aux besoins collectifs des citoyens. J’ai pleinement confiance que nous allons y parvenir. »

-30-

Renseignements :

Elaine Schiman
Communications
Conseil des ministres
867-633-7961
elaine.schiman@gov.yk.ca

Patricia Living
Communications
Santé et Affaires sociales
867-667-3673
patricia.living@gov.yk.ca


Communiqué numéro 12-073