Gouvernement du Yukon



Pour diffusion immédiate
Le 12 mars 2012

Recherche, innovation et commercialisation assurées grâce à des subventions gouvernementales

WHITEHORSE — Les ministres de l’Éducation et du Développement économique, MM. Scott Kent et Currie Dixon, ont annoncé aujourd’hui qu’au cours des cinq prochaines années, le Centre d’excellence de la recherche et le Centre d’innovation en climat froid du Yukon, du Collège du Yukon, recevront un appui financier de plus de 5 millions de dollars du gouvernement, sous réserve de l’approbation de l’Assemblée législative.

« Recherche, formation et innovation sont les éléments essentiels à l’expansion du secteur du savoir dans le Nord », a déclaré le ministre de l’Éducation, M. Scott Kent. « Nous sommes fiers du réseau productif de chercheurs et d’innovateurs établis au Yukon. L’investissement que nous faisons dans le secteur du savoir contribue à élargir les possibilités en éducation et à réaliser des avancées technologiques. »

L’accord de financement pour le Centre d’excellence de la recherche prévoit un investissement de 2,2 millions de dollars du gouvernement du Yukon au cours des deux prochaines années. Celui pour le Centre d’innovation en climat froid du Yukon, 2,8 millions de dollars au cours des cinq prochaines années, qui iront au soutien opérationnel et à la mise sur pied de projets.

« Le gouvernement du Yukon appuie le travail du Centre d’innovation en climat froid du Yukon qui concentre ses activités sur la recherche de solutions commercialisables pour faire face aux défis propres au Nord, et cet investissement confirme notre engagement à cet égard », a indiqué M. Dixon. « La commercialisation de technologies adaptées au climat froid constituera un débouché économique important pour les Yukonnais et favorisera la diversification de l’économie du territoire. »

Le milieu des affaires a été réceptif à l’annonce du financement : « C’est fantastique », s’est exclamé le directeur général de l’entreprise Northerm, M. Dave Borud, en parlant de l’appui du gouvernement à l’égard du Centre d’innovation en climat froid du Yukon. « Cela nous donne l’occasion de nous attaquer à certains projets pour lesquels, jusqu’à aujourd’hui, nous hésitions. Ce sont de merveilleuses nouvelles en ce qui nous concerne, et aussi en ce qui concerne d’autres personnes ou entreprises pour qui l’innovation est un élément important. »

« Le financement à long terme est essentiel à la réussite d’une installation de recherche scientifique », a indiqué M. Chris Hawkins, vice-président de la recherche au Centre de recherche du Yukon. « Cette aide financière permettra au Centre de continuer à renforcer la capacité locale, de contribuer à l’économie du savoir au Yukon et de trouver des solutions visant à aider le territoire à s’adapter au changement climatique. »

Pour de plus amples renseignements sur le Centre d’excellence de la recherche ou le Centre d’innovation en climat froid du Yukon, visitez le site Web http://www.yukoncollege.yk.ca/research ou téléphonez au 456-8625.

-30-

Un document d’information est fourni en annexe.

Renseignements :

Elaine Schiman
Communications
Conseil des ministres 
867-633-7961
elaine.schiman@gov.yk.ca
Samantha Paterson
Communications
Ministère du Développement économique
867-667-5387
samantha.paterson@gov.yk.ca
Michele Royle
Communications
Ministère de l’Éducation
867-393-7102
michele.royle@gov.yk.ca
Tanis Davey
Communications
Centre d’excellence de la recherche au Collège du Yukon
867-456-8625
tdavey@yukoncollege.yk.ca

 

DOCUMENT D’INFORMATION

Centre d’excellence de la recherche du Collège du Yukon

Le gouvernement du Yukon alloue au Centre d’excellence de la recherche les fonds suivants pour les deux prochaines années, soit :

  • 1 088 000 $ en 2012-2013;
  • 1 088 500 $ en 2013-2014.

Le Centre d’excellence de la recherche du Collège du Yukon a été établi en octobre 2009 afin de permettre à l’établissement d’accroître ses activités liées à la recherche, au profit du territoire. En 2010-2011, le gouvernement du Yukon a fourni 717 107 $ pour couvrir les frais de soutien administratif et de recherche. Cet investissement a permis au Collège du Yukon de faire progresser son programme de recherche de façon significative en établissant des partenariats et des liens clés, et en étant de plus en plus reconnu à l’échelle nationale.

Le Centre a mis sur pied plusieurs projets d’envergure en 2010-2011. Les projets liés au changement climatique ont permis de cerner des enjeux stratégiques propres au Nord et d’attirer des investissements supplémentaires visant à soutenir la recherche sur l’adaptation du Yukon à l’égard du changement climatique.

Centre d’innovation en climat froid du Yukon

Le gouvernement du Yukon alloue au Centre d’innovation en climat froid du Yukon les fonds suivants pour les cinq prochaines années, soit :

  • 558 000 $ pour les exercices financiers de 2012-2013 et de 2013-2014;
  • 567 000 $ en 2014-2015;
  • 577 000 $ en 2015-2016;
  • et 581 000 $ en 2016-2017.

Ces fonds sont essentiels au soutien des ressources de base du Centre d’innovation en climat froid du Yukon, et servent de subvention de démarrage qui permet au Centre d’attirer d’autres sources de financement.

Par exemple, l’aide financière fournie par le gouvernement du Yukon en 2012-2013 consistera en une somme de 358 000 $ affectée au fonctionnement et à l’entretien, et en une somme supplémentaire de 200 000 $ destinée à la mise sur pied de projets. Ces sommes serviront à trouver d’autres sources de financement.

Le Centre d’innovation en climat froid du Yukon a pour objectif de favoriser les avancées technologiques, particulièrement celles qui s’appliquent au climat froid et au changement climatique, et ce, au bénéfice des Yukonnais et de la croissance de l’économie yukonnaise.

Le mandat du Centre d’innovation en climat froid est d’appuyer l’implantation d’industries yukonnaises axées sur la technologie et de contribuer à leur épanouissement et à leur succès en étant reconnu à l’échelle internationale en tant que centre axé sur le développement, la commercialisation et l’exportation de technologies viables et de solutions connexes adaptées aux climats froids, à l’intention des régions subarctiques du globe.


Communiqué numéro 12-039