Gouvernement du Yukon


Pour diffusion immédiate     numéro 11-156
Le 16 novembre 2011

PDF


Le Yukon souligne la Journée mondiale des maladies pulmonaires obstructives chroniques

WHITEHORSE — Si vous êtes régulièrement à bout de souffle, cela ne signifie pas nécessairement que vous n’êtes pas en bonne forme.

Pour la première fois, le Yukon se joint à la communauté internationale pour souligner la Journée mondiale des maladies pulmonaires obstructives chroniques (MPOC), qui a lieu aujourd’hui.

La Journée mondiale des MPOC, organisée par la Global Initiative for Chronic Obstructive Lung Disease, a été lancée en 2002 afin de sensibiliser la population mondiale à un ensemble de maladies pulmonaires débilitantes, y compris la bronchite chronique et l’emphysème.

« Les MPOC sont difficiles à dépister, particulièrement à un stade précoce », a indiqué le ministre de la Santé et des Affaires sociales, M. Doug Graham. « Lorsqu’une personne est à bout de souffle, on présume la plupart de temps que c’est parce qu’elle n’est simplement pas en bonne forme physique ou qu’elle fume, mais la cause pourrait être une MPOC. »

En 2004, 64 millions de personnes étaient atteintes d’une MPOC, et l’Organisation mondiale de la santé prévoit que d’ici 2030, les MPOC deviendront la troisième cause de décès à l’échelle mondiale.

Au Yukon, près de 700 personnes ont reçu des soins relativement à une MPOC.

Dans le cadre du Programme de soutien aux patients atteints d’une maladie chronique, mis sur pied par le ministère de la Santé et des Affaires sociales, on encourage les Yukonnais et les Yukonnaises qui se trouvent souvent à bout de souffle à téléphoner à leur fournisseur de soins de santé afin que celui-ci procède à une évaluation de leur capacité respiratoire, au moyen d’un test de spirométrie.

De plus, la Section de promotion de la santé du ministère, en partenariat avec la Section des soins infirmiers communautaires, enverra une infirmière autorisée dans chacune des collectivités situées à l’extérieur de Whitehorse afin d’offrir le test de spirométrie. Le financement de ces visites provient de l’Agence de la santé publique du Canada, dans le cadre du projet « poumons en santé » de la Section de promotion de la santé.

La tournée des collectivités débutera le 16 novembre et se poursuivra en 2012. Les Yukonnais et les Yukonnaises qui souhaiteraient subir le test de spirométrie doivent communiquer avec le fournisseur de soins de santé de leur localité.

-30-

Renseignements :

Elaine Schiman
Communications
Conseil des ministres 
867-633-7961
elaine.schiman@gov.yk.ca
Marcelle Dubé
Communications
Santé et Affaires sociales
867-667-3010
marcelle.dube@gov.yk.ca

<%img_newsarticle%>