Gouvernement du Yukon



Pour diffusion immédiate
Le 24 octobre 2011

Des médecins et des infirmières du Yukon participent à la campagne nationale de sensibilisation au cancer du col

WHITEHORSE – Quatre médecins de Whitehorse et plusieurs infirmières en santé communautaire mobilisent leurs efforts pour inciter les Yukonnaises à passer un test Pap dans le cadre de la Semaine de sensibilisation au cancer du col de l’utérus, qui se tient du 23 au 29 octobre.

Le médecin hygiéniste du Yukon, le Dr Brendan Hanley, a indiqué que c’est la première fois que le Yukon participe à la campagne nationale, laquelle est parrainée par la Fédération des femmes médecins du Canada.

« Nous visons surtout à donner l’occasion aux femmes qui n’ont pas de médecin de famille de passer le test Pap », a déclaré le Dr Hanley. « Tous les ans, on compte entre 1 300 et 1 500 nouveaux cas de cancer du col utérin au Canada, et dans 90 % des cas, il est possible de prévenir la maladie grâce à des tests périodiques. »

La campagne nationale en cours a pour but principal de sensibiliser les femmes au risque de développer un cancer du col et à l’importance de la prévention. Information, dépistage et vaccination peuvent grandement contribuer à réduire le nombre de femmes qui meurent chaque année d’un cancer qui, dans la plupart des cas, aurait pu être évité. Le test Pap est un examen gynécologique qui permet d’observer des modifications aux cellules du col de l’utérus.

Selon les statistiques nationales publiées par l’Agence de la santé publique du Canada, 15 % des Canadiennes n’ont jamais passé de test Pap et chez 30 % des femmes, le dernier test remonte à plus de trois ans.

Dans le cadre de l’initiative yukonnaise, laquelle est dirigée par le DRahel Ahmed, les femmes qui n’ont pas de médecin de famille pourront passer un test Pap le mardi 25 octobre, à la clinique Whitehorse Medical Services. Les tests seront effectués par le Dr Ahmed et par trois autres médecins de la clinique.

« Je pense que notre action est un pas dans la bonne direction. En offrant l’occasion de passer un test Pap aux Yukonnaises qui, à l’heure actuelle, n’ont pas de médecin de famille, nous contribuons à protéger leur santé », a fait valoir le DAhmed. « Dans le cadre de la présente campagne, nous voulons également inviter les autres médecins à encourager fortement leurs patientes à passer le test. » Le DAhmed a aussi précisé que les médecins qui participent à la campagne se sont aussi engagés à veiller à ce que les patientes dont les résultats du test sont anormaux reçoivent un suivi adéquat.

Dans les collectivités rurales, les infirmières en santé communautaire rappelleront aux femmes qui ne l’ont pas déjà fait de passer leur test Pap périodique.                                                       

Les femmes de Whitehorse qui désirent consulter un médecin pour passer un test Pap n’ont qu’à communiquer avec la clinique Whitehorse Medical Services, au 393‑6646, pour obtenir un rendez-vous, soit de jour, soit de soir (sauf à l’heure des pauses repas).

Les femmes de l’extérieur de Whitehorse doivent s’adresser au centre de santé de leur localité.

La campagne liée au test Pap est soutenue par la Yukon Medical Association et par Santé et Affaires sociales Yukon.

-30-

Renseignements :

Dr Brendan Hanley
Médecin hygiéniste en chef
867-456-6136

Dr Rahel Ahmed
Whitehorse Medical Clinic
867-393-6646

Pat Living
Communications
Santé et Affaires sociales
patricia.living@gov.yk.ca


Communiqué numéro 11-149