Gouvernement du Yukon

YG RCMP


Pour diffusion immédiate     numéro 11-002
Le 11 janvier 2011


Nouveau centre d’évaluation sous garde pour les personnes en état d’intoxication aigüe

WHITEHORSE — À la suite des recommandations formulées dans deux rapports importants, le gouvernement du Yukon construira à Whitehorse un nouveau centre d’évaluation sous garde.

Le rapport intitulé Terrain d’entente, évaluation des services de police du Yukon, a été publié aujourd’hui par la ministre de la Justice, Mme Marian C. Horne. De son côté, le ministre de Santé et Affaires sociales, M. Glenn Hart, a rendu public le rapport final du groupe de travail concernant les personnes en état d’intoxication aigüe et vulnérables (Task Force on Acutely Intoxicated Persons at Risk Final Report). Les deux rapports avaient récemment été commandés par le gouvernement du Yukon.

« Durant l’examen des services de police, nous avons bien compris qu’il fallait trouver de nouveaux moyens de venir en aide aux personnes intoxiquées et vulnérables », a dit Mme Horne. « Le nouveau centre d’évaluation sous garde fournira des services de soutien médical appropriés 24 heures sur 24 afin de répondre aux besoins des personnes qui sont détenues ou arrêtées par la GRC et qui nécessitent une détention sous garde, dont les personnes en état d’ébriété avancé. »

Le surintendant principal de la « Division M », M. Peter Clark, a déclaré : « Le centre améliorera la sécurité du public. Auparavant, on faisait face à ces situations en utilisant les ressources que nous avions sous la main — y compris les services médicaux et policiers — aucun de ces deux services n’ayant cependant été conçu pour répondre à ces besoins spécifiques. La GRC à tout à fait d’accord d’utiliser les outils qui conviennent à la tâche à accomplir — c'est-à-dire que les services soient fournis par du personnel qualifié dans des installations adéquates. »

Sous réserve de l’approbation de l’Assemblée législative, une somme de 3,5 millions de dollars sera réservée dans le budget de l’exercice financier de 2011-2012 pour la construction du centre.

Dans le rapport Terrain d’entente, on recommande au ministre de la Justice de rencontrer les leaders autochtones, les municipalités et les organismes pour femmes, afin d’élaborer une stratégie de mise en œuvre ultérieure efficace et durable, qui atteindra les objectifs des autres recommandations.

« Terrain d’entente servira de cadre pour bâtir une nouvelle relation de confiance entre les citoyens du Yukon et la GRC », a indiqué Mme Horne. « Je remercie les coprésidents et les membres du comité consultatif, ainsi que tous ceux qui ont participé à cet examen très positif. »

M. Hart a aussi remercié les auteurs du rapport final du groupe de travail concernant les personnes en état d’intoxication aigüe et vulnérables, le Dr Bruce Beaton et M. James Allen, chef des Premières nations de Champagne et de Aishihik, pour le service qu’ils ont rendu aux Yukonnais en formulant 12 recommandations visant à répondre aux besoins des personnes en état d’intoxication aigüe.

« Je remercie le Dr Beaton et le chef Allen d'avoir dirigé le groupe de travail chargé du rapport. Le gouvernement du Yukon coordonnera l’ensemble des efforts visant à modifier les mentalités et fera tout en son pouvoir pour éviter des tragédies semblables à celles qui sont à l’origine de la création de ce groupe de travail », a dit M. Hart. « Nous étudierions attentivement les recommandations formulées à la suite de l’examen des services policiers et élaborerons une stratégie collaborative de mise en œuvre dans un avenir rapproché. »

On peut consulter le rapport Terrain d’entente à l’adresse http://www.policereview2010.gov.yk.ca/ et le rapport final du groupe de travail concernant les personnes en état d’intoxication aigüe et vulnérables, à l’adresse http://www.hss.gov.yk.ca/.

-30-

Un document d’information est fourni en annexe.

Renseignements :

Emily Younker
Communications
Conseil des ministres
867-633-7961
emily.younker@gov.yk.ca

Chris Ross
Communications
Justice
867-393-7081
mailto:your.email@gov.yk.ca

Pat Living
Communications
Santé et Affaires sociales
867-667-3673
patricia.living@gov.yk.ca

Sergent Don Rogers
Communications stratégiques
Gendarmerie royale du Canada
867-667-5599


Complément d’information : Centre d’évaluation sous garde

  • Le nouveau centre d’évaluation sous garde est le fruit d’une initiative commune entre le gouvernement du Yukon et la Gendarmerie royale du Canada. Il a été créé à la suite des recommandations découlant de l’examen des services policiers du Yukon. Ce centre permettra d’améliorer la façon dont on s’occupe des personnes placées en détention par la GRC.

  • Le centre veillera à offrir des soins de la plus haute qualité aux personnes placées en détention par la police, y compris les personnes en état d’intoxication aiguë, ainsi qu’à assurer adéquatement leur protection. Il arrive que des personnes en détention présentent des complications qui nécessitent une évaluation et une supervision visant à leur fournir un soutien médical approprié. Des soins infirmiers seront offerts sur place, 24 heures sur 24, sous la supervision d’agents de correction ayant une formation spécialisée.

  • La GRC a collaboré à l’élaboration du concept de centre d’évaluation et elle a donné son accord à une entente de principe relative à la participation aux coûts de construction, de fonctionnement et d’entretien.

  • Le centre tirera parti des avantages résultant de la nature polyvalente du projet yukonnais d’infrastructure correctionnelle en utilisant les locaux du service des admissions et des congés, les salles médicales et les bureaux administratifs. Comme le centre d’évaluation sous garde sera situé dans l’enceinte du nouveau centre correctionnel, il sera possible de réduire ses coûts de fonctionnement à long terme.

  • La GRC participe au financement du centre à raison de 50 % des dépenses en immobilisation liées à la construction. Les coûts de fonctionnement et d’entretien seront partagés selon les termes de l’Entente sur les services de police territoriaux. Les derniers détails de l’entente de principe sont pratiquement réglés.

  • Le centre sera pourvu d’un bloc cellulaire à même l’enceinte sous garde du nouveau centre correctionnel du Yukon. Il est prévu d’aménager des cellules individuelles et collectives spécialement désignées pour les hommes et les femmes, des cellules distinctes pour les jeunes, une salle d’examen médical, une salle d’interrogatoire et une cellule capitonnée. Toutes les personnes détenues par la GRC seront séparées des autres détenus du nouveau centre correctionnel.

  • La GRC avait déjà prévu mettre à niveau le bloc cellulaire existant de ses locaux de Whitehorse. Grâce à la création du nouveau centre d’évaluation sous garde, il ne sera plus nécessaire de procéder à cette mise à niveau. Le bloc cellulaire du poste de police de Whitehorse sera utilisé à d’autres fins, notamment la détention temporaire à court terme de personnes dans le cadre d’enquêtes policières sur des actes criminels graves ou de nature délicate.

  • Le personnel du centre sera composé d’agents correctionnels et d’infirmières ou infirmiers autorisés, et il fonctionnera à longueur d’année, 24 heures sur 24.

  • Cette initiative novatrice permettra à la GRC de fournir à toutes les personnes qu’elle détient un environnement à la fois sécuritaire et médicalement adéquat par l’intermédiaire de services d’évaluation, avec la possibilité d’aiguiller les personnes en état d’intoxication aiguë et de mettre sur pied des plans d’intervention à court terme.

 

<%img_newsarticle%>