Gouvernement du Yukon


Pour diffusion immédiate     numéro 10-145
Le 4 août 2010


Une éducatrice de Carcross remporte un prix national pour l’alphabétisation

WHITEHORSE – Mme Eleanor Millard, écrivaine, éducatrice et consultante, se voit décerner le Prix d’alphabétisation 2010 du Conseil de la fédération en reconnaissance de sa contribution émérite au domaine de l’alphabétisation.

« Je félicite Mme Millard pour son travail exemplaire dans le domaine de l’alphabétisation des adultes et des membres des Premières nations, a dit le premier ministre, M. Dennis Fentie. Les efforts déployés par Mme Millard à ce chapitre vont tout à fait dans le même sens que l’engagement du gouvernement à venir en appui à l’alphabétisation qu’il considère comme une priorité et la pierre angulaire de toute démarche d’apprentissage. »

Le Prix d’alphabétisation du Conseil de la fédération est décerné chaque année à 13 lauréats, un par province et territoire. Il vise à reconnaître les contributions exceptionnelles, les pratiques novatrices et l’excellence en alphabétisation.

« Le travail remarquable qu’a accompli Mme Millard dans le domaine de l’alphabétisation des adultes et des membres des Premières nations aura des retombées positives de longue haleine dans le territoire, a dit le ministre de l’Éducation, M. Patrick Rouble. Je la félicite pour son prix et son dévouement à promouvoir l’alphabétisation; grâce à elle, quantité de Yukonnais et Yukonnaises ont pu mieux tirer profit des occasions qui s’offraient à eux au Yukon. »

Mme Millar a conçu de nombreux programmes d’alphabétisation des adultes dont elle a aussi assuré la prestation au Yukon.

« Je suis flattée de voir reconnu le travail que j’ai fait pour promouvoir l’alphabétisation des adultes au Yukon, commencé à Dawson il y a plusieurs années de cela, a dit Mme Millard. Mon engagement à cet égard, particulièrement en ce qui a trait à l’alphabétisation des membres des Premières nations, se poursuit dans mon travail de recherche et de création littéraire. Ce prix, je le partage avec tous les apprenants, moniteurs bénévoles et professionnels du domaine avec qui j’ai parcouru ce long et enrichissant chemin. »

« C’est avec grand plaisir que la Yukon Learn Society a présenté la candidature d’Eleanor pour ce prix, de dire Mme Debbie Parent, directrice générale de la Yukon Learn Society. Eleanor a été un des membres fondateurs de la société et a milité et enseigné pendant des années. Nous sommes bien placés pour savoir à quel point elle mérite le Prix d’alphabétisation du Conseil de la fédération et nous lui présentons nos plus sincères félicitations. »

Le médaillon du Prix d’alphabétisation du Conseil de la fédération sera remis à Mme Millard à une cérémonie spéciale qui aura lieu à Whitehorse cet automne. Les lauréats yukonnais des années précédentes étaient Emma Sam, Gordon Hardie, Patty Wiseman, Rock Brisson et George Green.

Le premier ministre Fentie représente le Yukon au sein du Conseil de la fédération, qui est composé des 13 premiers ministres des provinces et territoires du Canada. Le Conseil a été créé en 2003 pour donner aux provinces et territoires la possibilité de jouer un rôle de leadership dans la revitalisation de la fédération canadienne et l’édification d’un régime fédéral plus constructif et coopératif.

On trouvera la liste complète des lauréats du Prix de l’alphabétisation du Conseil de la
fédération et des renseignements sur le prix sur le site Web de l’organisme, à l’adresse http://www.conseildelafederation.ca/.

-30-

Un document d’information est fourni en annexe.

Renseignements :

Roxanne Vallevand
Communications
Conseil des ministres
867-633-7949
mailto:matthew.grant@gov.yk.ca

Yumimi Pang
Communications
Ministère de l’Éducation
867-456-6789
yumimi.pang@gov.yk.ca


Notes biographiques et photo d’Eleanor Millard

Une large part du travail accompli en éducation des adultes par Eleanor Millard se situe du côté de l’alphabétisation des adultes. En tant que membre fondatrice et présidente du Yukon Literacy Council, elle a joué un rôle de premier plan dans la conception et la mise en œuvre des premiers programmes d’alphabétisation des adultes au Yukon. Mme Millard a conçu et coordonné, pour le compte de la Yukon Learn Society, le projet Wordpower qui connaît du succès depuis sa création et elle est depuis contractuelle pour la formation d’éducateurs bénévoles pour le projet.

Mme Millard a donné de la formation en cours d’emploi à des membres des Premières Nations dans les secteurs des services sociaux, de l’éducation des adultes et du développement économique. Elle a en outre conçu et mis sur pied plusieurs projets en éducation et services sociaux, notamment un atelier de rédaction de propositions de financement en six étapes, à formule souple, qui a été depuis présenté au Yukon et en Colombie-Britannique.

Son expérience dans les régions du Nord lui a permis de développer une approche créative, mais pratique de la recherche et de l’éducation dans les communautés, apte à répondre de manière réaliste à des situations particulières. Elle a travaillé dans les trois territoires et a mis et continue de mettre à titre bénévole sa formation et son expérience au service de nombreux conseils d’administration dans le secteur de l’alphabétisation des adultes.

Mme Millard détient un baccalauréat es arts, ainsi qu’une maîtrise en alphabétisation des adultes de l’Université St. Francis Xavier, en Nouvelle-Écosse. Elle a aussi fait une maîtrise en enseignement de l’anglais langue seconde à l’Université de la Colombie-Britannique. Ses deux thèses s’appuyaient sur des recherches menées auprès des membres des Premières nations dans les collectivités du Yukon.

Parmi les nombreuses réalisations de Mme Millard figure sa participation, de 1974 à 1978, à l’Assemblée législative du Yukon à titre de députée d’Ogilvie, dans la région de Dawson. Elle a aussi enseigné l’anglais langue seconde à Cuba, au Costa-Rica et au Nicaragua comme bénévole.

Ces dernières années, Mme Millard se consacre à la création littéraire. Elle a publié un recueil de nouvelles inspirées de son expérience avec les Premières nations et ses mémoires. Elle écrit en ce moment un roman qui s’inspire de sa vie avec son enfant adoptif atteint de TSAF. Elle a donné quantité de lectures publiques et des ateliers de création littéraire en Alaska, dans les Territoires du Nord-Ouest, en Colombie-Britannique et au Yukon.

On trouvera de plus amples détails sur le travail de Mme Millard sur son site à l’adresse www.eleanormillard.com.

 


Eleanor Millard est la lauréate yukonnaise du Prix de l’alphabétisation 2010 du Conseil de la fédération.

 

 

<%img_newsarticle%>