Gouvernement du Yukon


Pour diffusion immédiate     numéro 10-115
Le 21 juin 2010


Annonce de la stratégie du gouvernement en matière de gestion des bisons pour 2010-2011

WHITEHORSE – Le ministre de l’Environnement, M. John Edzerza, a annoncé aujourd'hui que seules quelques règles concernant la chasse au bison ont été modifiées pour la saison 2010-2011.

« Le gouvernement du Yukon veut avoir une harde de bisons saine et viable qui profite à tous les Yukonnais, tout en réduisant les effets négatifs de ces animaux sur les autres espèces sauvages qui partagent la même aire de distribution », a dit M. Edzerza. « En privilégiant une gestion adaptative et en collaborant étroitement avec les Premières nations et les parties intéressées, nous pouvons réagir rapidement à toute modification touchant l’environnement ou la harde elle-même. »

Le nombre de prises permis annuellement a été fixé à 300 animaux cette saison. L’atelier de formation relatif à la chasse au bison demeure facultatif. Pour 2010-2011, il n’y aura que deux secteurs où la chasse sera permise :

  • le secteur visé par la saison prolongée : la chasse y sera permise du 1er septembre 2010 au 31 mars 2011. Ce secteur comprend ce qu’on appelait l’année dernière la zone d’exclusion, ainsi que deux bandes de terre. La première, d’un kilomètre de large, est située à l’ouest de la route du Klondike Nord et elle s’étend de Whitehorse jusqu’à Braeburn; la deuxième, de trois kilomètres de large, est située au nord de la route de l’Alaska et elle s’étend de Whitehorse jusqu’au pont de la rivière Slims.
  • la zone de gestion du bison : la chasse y sera permise du 1er novembre au 31 décembre 2010 et du 15 février au 31 mars 2011. Il s’agit de la même zone que l’an dernier, et elle couvre la plus grande partie de la zone de gestion 5 où est située la principale aire de distribution du bison. La chasse sera temporairement interrompue pendant six semaines au milieu de l’hiver afin d’accorder un répit à la faune et la flore de la zone, relativement au bruit et aux perturbations que la présence humaine occasionne.

Le nombre de prises est toujours limité à un bison par chasseur, par année. Les chasseurs ont 72 heures, après avoir abattu un animal, pour se rendre à un bureau d’Environnement Yukon afin de signaler leur prise.

Les chasseurs devraient consulter le Guide de la chasse au Yukon, édition 2010-2011 pour obtenir de plus amples renseignements. Le Guide et des cartes détaillées seront bientôt disponibles dans les bureaux d’Environnement Yukon ou sur le site Web du ministère, à l’adresse www.environmentyukon.gov.yk.ca. On peut également trouver sur le site des vidéos montrant la façon de distinguer le sexe d’un bison des bois et la manière d’éviscérer l’animal.

Environnement Yukon s’appuie sur les conseils formulés par le comité de gestion des bisons et par le comité technique responsable du bison pour établir les règles concernant la chasse au bison. Le comité technique comprend des représentants des gouvernements locaux des Premières nations, des conseils des ressources renouvelables, du gouvernement du Canada et des parties intéressées telles que la Yukon Fish and Game Association et la Yukon Outfitters’ Association. Le comité de gestion est constitué de divers directeurs qui viennent d’Environnement Yukon, des Premières nations de Champagne et de Aishihik, et de la Première nation de Little Salmon/Carmacks.

Le bison des bois est encore considéré comme une espèce en péril au Canada. Grâce aux programmes de revitalisation des populations, le nombre de ces animaux en milieu sauvage dans l’ensemble du pays s’élève aujourd’hui à environ 3 000, alors qu’il était seulement de 300 au début des années 1900; quant à la harde du Yukon, elle compte environ 1 150 têtes.

-30-

Renseignements :

Emily Younker
Communications
Conseil des ministres
867-633-7961
emily.younker@gov.yk.ca

Nancy Campbell
Communications
Environnement Yukon
867-456-6794
nancy.campbell@gov.yk.ca

 

 

<%img_newsarticle%>