Gouvernement du Yukon


Pour diffusion immédiate     numéro 10-051
Le 29 mars 2010


Dépôt d’un projet de loi visant à permettre aux victimes de mieux se faire entendre

WHITEHORSE – Dans le cadre de la Stratégie d’aide aux victimes d’actes criminels, la ministre de la Justice, Mme Marian C. Horne, a déposé aujourd’hui à l’Assemblée législative le projet de loi sur les victimes d’actes criminels.

« Les victimes méritent un droit de parole dans le processus judiciaire », a dit Mme Horne. « Il est important de s’assurer que la loi reflète les attentes des Yukonnais et des Yukonnaises victimes d’actes criminels. »

Le gouvernement a consulté les Yukonnais par l’intermédiaire de son comité consultatif législatif formé de représentants de la GRC, du Service des poursuites pénales du Canada, d’organismes des Premières nations et d’organismes d’aide aux femmes.

« Il était important que les Yukonnais qui, dans leur travail, aident les victimes d’actes criminels jouent aussi un rôle dans la rédaction de la loi et dans la supervision de la consultation », a ajouté Mme Horne. « La nouvelle loi sur les victimes d’actes criminels sera ainsi une mesure législative très rigoureuse qui répond aux besoins des Yukonnais. »

Le projet de loi comprend une déclaration des droits des victimes qui permettra à celles-ci de recevoir de l’information et d’être prises en compte durant le processus judiciaire. Le document définit également les fonctions du directeur des Services aux victimes chargé de fournir ces services.

La Stratégie d’aide aux victimes d’actes criminels, parue en août dernier, établit un cadre qui permettra d’améliorer les services aux victimes dans les collectivités et d’accroître les partenariats avec les Premières nations et les organismes non gouvernementaux.

-30-

Renseignements :

Emily Younker
Communications
Conseil des ministres
867-633-7961
emily.younker@gov.yk.ca

Chris Ross
Communications
Justice
867-393-7081
chris.ross@gov.yk.ca

 

 

<%img_newsarticle%>