Gouvernement du Yukon

Gouvernement

Annuaire des médias sociaux
Gardez un oeil sur la route

Joignez-vous à la conversation

Consultations actuellement menées par le gouvernement du Yukon et instructions pour y participer.

Visitez le site Web de l’Office d’évaluation environnementale et socioéconomique du Yukon et celui de l’Office des eaux du Yukon pour exprimer vos opinions.


Donnez-nous votre avis sur le calendrier scolaire (du 22 août au 16 octobre)

Nous travaillons actuellement à l’élaboration d’un calendrier scolaire de quatre ans pour les écoles du territoire et nous souhaitons recueillir les commentaires du public sur les dates importantes de la rentrée scolaire, des vacances de Noël et de la relâche du printemps ainsi que sur la durée des jours de classe, de l’année scolaire et des vacances d’été.

Le gouvernement du Yukon invite tous les élèves, les parents, le personnel des écoles, les conseils scolaires et les résidents du territoire à répondre au sondage.

Répondre au sondage >>

Voir les dates importantes du calendrier scolaire 2017-2018 >>

Lire le communiqué >>


Consultation publique sur la Loi sur la profession d’avocat avant de la moderniser (18 août au 7 septembre)

Le gouvernement sollicite l’opinion des avocats, des entrepreneurs et des employés d’organismes juridiques. Les membres du public sont aussi invités à transmettre leurs commentaires.

La Loi actuelle est dépassée. D’autres administrations canadiennes ont effectué des modifications à leur règlementation respective. Au cours des 20 dernières années, la profession a évolué et requiert maintenant une plus grande flexibilité.

Répondre au sondage >>


Consultation publique sur le remboursement dans le cadre de la tarification sur le carbone (16 août au 13 septembre)

Le gouvernement du Yukon veut sonder l’opinion du public quant à la meilleure façon de procéder en ce qui a trait au remboursement, aux particuliers et aux entreprises du Yukon, des recettes générées par la tarification du carbone imposée par le gouvernement fédéral.

En plus de ce sondage auprès des résidents du Yukon, le gouvernement territorial s’entretiendra avec les Premières nations du Yukon, les administrations municipales et les entreprises locales.

La structure du programme de remboursement reflètera les commentaires reçus durant la période de participation publique.

Répondre au sondage >>

Lire le communiqué >>


Consultation publique sur la légalisation du cannabis au Yukon (10 août au 30 septembre)

Le gouvernement sollicite l’opinion du public sur plusieurs questions appliquées au territoire entourant la légalisation du cannabis. Il faut statuer sur les modalités de vente et de consommation, et aborder le problème de la conduite avec facultés affaiblies et de la sécurité au travail.

On prévoit que les résultats de l’enquête seront publiés sur ce site d’ici le 15 novembre 2017.

Répondre à l’enquête en ligne >>

Télécharger une version imprimable de l’enquête à retourner par la poste (278 Ko) >>

Pour en savoir plus sur le cannabis et sa légalisation >>


Le gouvernement du Yukon consulte le public pour l’adoption d’une loi sur les personnes disparues (du 4 juillet au 11 septembre)

Le gouvernement souhaite consulter le public afin de savoir ce que les Yukonnais voudraient voir apparaître dans une loi sur les personnes disparues, et ce à quoi les citoyens accordent de l’importance.

La GRC dispose actuellement de moyens et d’outils de recherche limités pour retrouver une personne disparue, dès lors qu’aucune preuve d’activité criminelle n’est apportée. Une nouvelle loi territoriale permettrait aux policiers d’accéder à des renseignements personnels essentiels pour faire progresser une enquête tout en respectant le droit à la vie privée.


Consultation de l’opinion publique au sujet de la Loi sur les fourrières (terminée, en attente des résultats)

Le gouvernement souhaite recueillir l’avis du public sur les modifications suivantes à la Loi sur les fourrières :

  • Donner une nouvelle définition du mot « animal ».
  • Indiquer qui peut capturer et confiner un animal, et faire respecter la Loi sur les fourrières.
  • Éliminer les districts de fourrières (et les limites de districts) au Yukon.
  • Actualiser les modes de sanction.
  • Instaurer de nouvelles méthodes d’identification des animaux mis à la fourrière.

Il convient de noter que la Loi sur les fourrières ne traite pas des soins à donner aux animaux domestiques (chiens, chats, etc.).

Complément d’information (en anglais) sur les modifications à la Loi sur les fourrières >>
Écrivez-nous >>


Résultats du sondage sur les maisons mobiles (1er mai 2017)

Le gouvernement du Yukon a publié aujourd’hui les résultats d’un sondage mené l’année dernière par le Bureau des statistiques du Yukon sur la location de maisons mobiles.


Résultats du rapport du sondage sur les communications du gouvernement (mai 2017)

Nous remercions les personnes qui ont répondu au sondage en ligne ou au téléphone sur l’information et les communications du gouvernement du Yukon. Les résultats nous aideront à mieux transmettre l’information importante à la population et à améliorer la façon dont nous communiquons avec le public.

Le sondage, mené en ligne et au téléphone, demandait aux Yukonnais où ils obtiennent de l’information, de quelles campagnes gouvernementales ils se souviennent, quels médias ils utilisent et de quelle manière ils préfèrent que le gouvernement entre en contact avec eux.

Télécharger le rapport du sondage  500 Ko (en anglais)


Proposition de modifications du Règlement sur les terrains de camping et les résultats

Les résultats du sondage sur les terrains de camping mené en 2016 ont été rendus publics et font apparaître, au centre des préoccupations des campeurs, le fait que certaines personnes retiennent des emplacements sans toutefois y être présentes. Aussi les usagers demandent-ils à cet égard une réglementation claire, un accès équitable et l’application du règlement en question.

Fort de ces résultats, le gouvernement du Yukon se propose de modifier le règlement prévu dans la Loi sur les parcs et la désignation foncière, dans le but de limiter la période d’inoccupation des emplacements de camping et de majorer l’amende en cas de non-respect du règlement.

Pour en savoir plus :