Gouvernement du Yukon

Histoire

Chronologie (renseignements historiques)

L’époque glaciaire | 1750-1883 | 1886-1906 | 1914-1953 | 1973 au present 


L’époque glaciaire au Yukon

The Ice Age history of Yukon is unique in Canada.

L’histoire du territoire durant l’époque glaciaire est unique au Canada. Une énorme nappe de glace, appelée Inlandsis de la Cordillère, s’est avancée sur le sud du Yukon au moins à six reprises pendant 2,5 millions d’années. Ce glacier continental a érodé les rochers et laissé des débris et des dépôts tout à fait particuliers. La première progression glaciaire a modifié le courant du fleuve Yukon et d’autres phénomènes glaciaires ont changé ou obstrué le cours de rivières, provoquant ainsi la formation d’immenses lacs.

L’Eurasie et l’Amérique du Nord se sont trouvées reliées par suite de la baisse du niveau des mers et de la formation du pont continental de la Béringie. L’imposante chaîne de montagnes St.Elias contribua à bloquer les précipitations dans la région et empêcha la formation de nappes de glaces dans la Béringie. L’ère glaciaire du Yukon est particulière, car les régions du centre-ouest et du nord du Yukon, qui formaient la partie est de la Béringie, constituaient un refuge exempt de glace où vivaient des mammouths laineux, des chevaux et des lions.

Les périodes glaciaires et la Béringie ont pris fin il y a environ 10 000 ans. Le réchauffement planétaire a provoqué la fonte des glaciers et les cours d’eau s’écoulèrent vers les océans. Le niveau des océans s’est élevé et le pont continental de la Béringie a été submergé. L’extinction de nombre de mammifères de l’ère glaciaire a changé à jamais l’image du Yukon.

Il y a de 25 000 à 10 000 ans : Le Yukon abrite plusieurs espèces, dont le mammouth laineux, le cheval sauvage du Yukon, le bison des steppes, le chat des cavernes et l’antilope saïga.

Il y a de 10 000 à environ 5 000 ans, durant la période postglaciaire : Les premiers occupants chassent principalement le caribou à l’aide d’armes microlithiques (armes de pierre taillée) fixées au bout de propulseurs lance-javelines ou atlatls.

Il y a 1 200 ans : Une énorme éruption volcanique près de ce qui constitue aujourd’hui la frontière Alaska-Yukon couvre d’une épaisse couche de cendres volcaniques la plus grande partie du sud du Yukon. Premiers signes d’utilisation de l’arc et de flèches au Yukon.


1750-1883 

1750 – 1890 : Apogée du commerce entre les Tlingits de la côte, qui servent d’intermédiaires auprès des Yukonnais de l’intérieur, qui eux fournissaient des fourrures aux marchés d’Asie, d’Europe et d’Amérique du Nord.

1825 : Sir John Franklin entreprend un voyage d’exploration à la recherche du passage du Nord Ouest et dresse la carte de la côte arctique, depuis l’embouchure du fleuve jusqu’au versant nord de l’Alaska.

1848 : Robert Campbell établit Fort Selkirk, au nom de la Compagnie de la Baie d’Hudson, à l’embouchure de la rivière Pelly.

1852 : Les commerçants tlingits de la côte chassent les commerçants de la Compagnie de la Baie d’Hudson, qui abandonnent Fort Selkirk.

1867 : Le Dominion du Canada est fondé le 1er juillet 1867. Le Parlement énonce ses conditions d’acquisition du territoire de la Compagnie de la Baie d’Hudson à l’ouest de ce qui constituait les provinces du Haut-Canada et du Bas-Canada. La Russie vend l’Alaska aux États-Unis.

1882 : Un groupe de prospecteurs traversent le col Chilkoot pour la première fois et explorent les rivières Sixtymile et Fortymile durant l’année qui suit.

1883 : Le lieutenant américain Frederick Schwatka effectue le premier relevé du fleuve Yukon à l’aide d’un équipement moderne.


1886-1906

1886 : Plus de 200 prospecteurs arrivent au Yukon et établissent un poste de traite à l’embouchure de la rivière Stewart. La découverte d’un gisement d’or grossier dans la rivière Fortymile capte l’attention au détriment des autres régions.

1887 : Un poste de traite est érigé à l’embouchure de la rivière Fortymile et entraîne l’établissement de la première ville de la ruée vers l’or.

1888 : Du charbon est extrait près de l’endroit où se trouve aujourd’hui Carmacks et est utilisé au Yukon.

1889 : Des chasseurs de baleine de l’Alaska établissent une base d’hiver sur l’île Herschel, dans les eaux arctiques yukonnaises.

1895 : En compagnie de 20 hommes, l’inspecteur Constantine de la Police à cheval du Nord Ouest est détaché au Yukon en vue de défendre la souveraineté canadienne et de faire respecter la loi et l’ordre dans le territoire. Les policiers agissent à titre d’agents des terres fédérales, percepteurs des droits douaniers, juges et représentants de tous les ministères gouvernementaux.

1896 : Skookum Jim, George Carmack et Dawson Charlie découvrent de l’or au ruisseau Bonanza dans le bassin hydrographique de la rivière Klondike. La nouvelle se répand très vite et donne lieu à la célèbre ruée vers l’or de 1898.

1898 : Ruée vers l’or du Klondike 

1898 : Ottawa vote l’Acte du Territoire du Yukon, qui fait du Yukon un territoire séparé et distinct des Territoires du Nord-Ouest. Dawson devient la capitale territoriale; c’est la plus grande ville canadienne à l’ouest de Winnipeg.

1900 : La société White Pass & Yukon Route établit la ville de Closeleigh (plus tard rebaptisée Whitehorse) et la relie à Skagway, en Alaska. Les bateaux à aubes à vapeur de la société sillonnent les eaux du fleuve Yukon et de ses affluents, transportant passagers, courrier et approvisionnements.

1902 : Une route d’hiver est construite entre Dawson et Whitehorse.

1906 : Un premier chargement de minerai argentifère est expédié de la région de Mayo. La production d’or diminue dans la région de Dawson.


1914-1953

1914
: La mine Silver King dans le district de Mayo expédie plus de 1 000 tonnes de minerai.

1919 : Un gisement minier est découvert à Keno Hill et la mine entre en production avant la fin de 1920.

1935 : Martha Black se présente au Parlement et est élue après que son mari, lui aussi député, tombe malade. Elle est la deuxième femme canadienne à siéger à la Chambre des communes.

1942-1943 : Plus de 10 000 membres du personnel militaire et civil de l’armée américaine arrivent au Yukon pour construire la route de l’Alaska.

1953 : La capitale du Yukon déménage de Dawson à Whitehorse.


1973 au present  

1973 : Elijah Smith et une délégation de chefs des Premières nations du Yukon se rendent à Ottawa pour y présenter un document intitulé Together Today for our Children Tomorrow, et entamer le travail relatif aux revendications territoriales.

1993 : La version finale de l’Accord-cadre définitif est signée par les gouvernements du Canada et du Yukon et les Premières nations, ces dernières étant représentées par le Conseil des Indiens du Yukon (maintenant nommé le Conseil des Premières nations du Yukon).

1995 : pour la première fois, l’entente définitive (revendications territoriales) et l’entente sur l’autonomie gouvernementale d’une Première nation du Yukon entrent en vigueur.

2003 : une nouvelle Loi sur le Yukon entre en vigueur le 1er avril et confirme les dispositions que renferme l’Accord de transfert d’attributions. En vertu de la nouvelle Loi, le gouvernement du Yukon exerce un contrôle direct sur une plus grande diversité de programmes de type provincial, il assume plus de responsabilités et jouit de pouvoirs accrus.